[Blog] Optimisez votre grind online

Par dans

Blog Sylvain Loosli

Le sujet n’est que rarement abordé lorsqu’on parle poker, pourtant la préparation et l’organisation de vos sessions de grind online sont très importantes, si ce n’est essentielles, pour maximiser votre qualité de jeu et votre espérance de gain.

Avant toute chose, vous voulez démarrer votre session dans les meilleurs conditions mentales et physiques, en forme et prêt à vous concentrer au maximum sur l’instant présent, sur les décisions que vous avez à prendre, et ce pendant le plus de temps possible. N’oubliez pas que la différence se fera en fin de tournoi, après de nombreuses heures de jeu. Réussir à jouer un jeu proche de votre A-Game en fin de session s’avèrera donc crucial.

Mais ne brûlons pas les étapes. Avant de lancer votre session, une bonne préparation s’impose :

Échauffez-vous physiquement

Sport, méditation, yoga, relaxation : chacun fonctionne différemment mais, si vous souhaitez être performant, il est important d’avoir une routine de préparation avant de jouer. Est-ce que vous avez déjà vu des sportifs de haut niveau démarrer leur compétition sans s’être échauffés auparavant ?

Sélectionnez vos tournois avec soin

Même si vous multi-tablez avec aisance, vous devez faire des choix certains soirs sur les tournois que vous lancez ou non. Ceci est particulièrement vrai pour les dimanches soirs ou pour les Winamax Series. Si vous lancez trop de tables, vous risquez de prendre de moins bonnes décisions en début de session. Mais si vous en jouez trop peu, vous vous privez de certains tournois identifiés comme EV+ et donc de potentiels deep runs. Encore une fois, chacun est plus ou moins à l’aise avec un certain nombre de tables, certains formats… Ne négligez pas les tournois Knockout, où beaucoup de joueurs font encore des erreurs grossières pour gagner des bounties, ou les petits buy-in, qui offrent de grosses garanties pour un niveau général assez faible, en particulier pendant les Series. Idéalement, planifiez en amont les tournois que vous allez lancer dans la soirée. Et prévoyez quelques tournois supplémentaires que vous pourrez démarrer si vous bustez beaucoup, tôt dans la soirée – malheureusement, ça peut arriver. Avant les Series, prévoyez à la fois les jours où vous allez jouer, et des journées de récupération. Vous verrez, elles vous seront bien nécessaires ! Essayez également d’estimer vos gains moyens sur les tournois que vous jouez régulièrement, et vous devriez être en mesure d’optimiser votre grille de tournois.

Sylvain Loosli

Concentrez-vous sur l'essentiel

De manière générale, vous voulez éviter les distractions inutiles pendant que vous jouez beaucoup de tables. Commencez par mettre votre téléphone en silencieux et laissez-le de côté (vous pouvez le consulter pendant les pauses). Fermez également votre navigateur, sauf pour peut-être utiliser des outils comme Sharkscope. Si vous commencez à surfer sur le web pendant une session, même si vous avez peu de tables, votre attention et votre concentration en prendront un sacré coup. Impossible d’être « dans la zone » dans ces conditions.

Gérez vos temps de pause

Anticipez les pauses dîner/snack si vous démarrez tôt. Préparez ou commandez des plats sains qui vous rempliront pendant de longues heures. La gestion de votre énergie est clé lorsque vous passez autant d’heures à jouer. Optimisez vos breaks (ils sont très courts !), pour souffler un peu, vous relaxer… Veillez à avoir assez d’eau/thé/café/snacks pour l’heure à venir.

Ne négligez pas l'aspect mental

Je parle souvent de préparation mentale, et vous pouvez trouver beaucoup de ressources à ce sujet dans les différents blogs du Team (par exemple, ici chez Ivan ou  chez Romain). Si vous êtes un compétiteur et que vous voulez devenir meilleur au poker, il est indispensable de travailler un minimum votre mental. Sans traiter de nouveau le sujet en longueur, je vous invite à faire ceci : fixez-vous certains objectifs, prenez des notes lorsque vous sentez que votre jeu commence à se détériorer, si un peu de tilt commence à se faire sentir, si vous faites un bluff complètement idiot ou que vous tentez un hero-call de l’espace. Analysez tout ça à froid après votre session et essayez de trouver des pistes d’amélioration pour ne pas répéter vos erreurs.

Prêts pour les Series ?

Winamax Series XXI

Mais ce n’est pas tout, car ce dimanche 1er avril, les Winamax Series XXI débarquent pour notre plus grand plaisir ! L’occasion de voir des prizepool gonflés et beaucoup de joueurs assez faibles à vos tables. Voici donc en bonus quelques conseils simples pour bien aborder cet événement majeur.

S’il y a un moment dans l’année pour lancer un peu tous les tournois, quels que soient les buy-in, c’est bien celui-ci ! Si vous avez l’habitude de grinder les hautes limites (50 € et plus), n’hésitez pas à jouer certains tournois à 5 ou 10 €, où la value est très belle, et un peu de réussite pourrait vous permettre d’aller très loin. Si au contraire votre bankroll est plus limitée, jouez un maximum de satellites. Vous pourrez qui plus est défier Ivan et Romain sur leur challenge Sur la Route des Series. Vous pouvez aussi essayer de trouver du staking pour tenter votre chance sur des buy-in que vous ne jouez pas d’ordinaire. Croyez-moi, vous pourrez parfois être agréablement surpris du niveau de certaines tables !

L’adaptation est de mise, car vous croiserez beaucoup de nouveaux joueurs avec des styles de jeu différents. Il faudra parfois moins bluffer, surtout sur les petits buy-in où les joueurs sont en général très calling-station.

Ne foldez pas le haut de votre range, vous verrez des plays complètement fous ! Pour vous en rendre compte, je vous invite à aller voir l’excellente vidéo réalisée par Ivan après les Series de janvier.

N’oubliez pas de prendre du plaisir en jouant ! Si cette période intense de grind peut s’avérer parfois usante, continuez de vous amuser en jouant au poker. Essayez de prendre des lignes créatives de temps en temps, d’exploiter un maximum vos adversaires, et vous mettrez toutes les chances de votre côté pour remporter un titre Winamax Series.

Vous l’aurez compris, il ne faut rien laisser au hasard si vous souhaitez être plus performant au poker. Si vous avez une bonne attitude et une démarche sérieuse, vous serez dans les meilleures conditions pour vous régaler et aller chercher des grosses perfs. Sur ce, bonne préparation et bon grind !


Loosli

En 2013, Sylvain est rentré dans l’histoire du poker tricolore en accrochant la 4e place du Main Event des championnats du monde. Le début d'un parcours d'exception au sein du Team Winamax.

Suivez Loosli sur FacebookSuivez Loosli sur Twitter