[Blog] Le guide ultime pour Vegas

Par dans

Blog Vegas

Chaque année, on se pointe à Vegas remonté à bloc et empli de bonnes intentions du style : "je vais me prendre une chambre au Vdara pour avoir une cuisine et me faire des brocolis-vapeur tous les matins". Oui, mais non, ce genre d'idée est tout juste bonne pour un week-end chez Mamie à la Toussaint. On est à Vegas, les gars : un océan de cazdingues sortis de nulle part au beau milieu du désert, 90° dehors pour -12° dedans avec cette saloperie de clim' à fond, des machines à sous à devenir sourd, de l'air suroxygéné et des serveuses à moitié nues à perte de vue. Fort de mes quatre étés consécutifs passés dans cette ville de fous, laissez-moi vous livrer tous mes secrets pour passer le meilleur des étés à Las Vegas.

Où se loger ?

Vous avez gagné au loto, fait fortune dans le pétrole ou monté une roll d'1,5M+ €.

Choisissez le Wynn ou le Mandarin Oriental. Le premier est sans doute le plus beau casino de Vegas, avec des des décors somptueux et des oeuvres d'art qui valent plusieurs millions pour décorer les chiottes. Vous baignerez dans un luxe clinquant et haut en couleur. Last, but not least, les serveuses ont l'air d'être recrutées principalement pour leur physique. Le Mandarin Oriental est tout aussi luxueux, mais l'ambiance y est beaucoup plus feutrée et intimiste. Vous aurez la chance de ne pas avoir à y subir le vacarme incessant des machines à sous, car c'est un des rares hôtels de Vegas à ne pas faire casino. C'est le meilleur des spots où trouver le calme nécessaire pour se ressourcer après une de vos longues sessions de craps avec Michel Abecassis à la table high-stakes de l'Aria, situé à 50 mètres de votre chambre.

Estimation du budget : on s'en fout. Vous êtes tellement blindé que vous ne regardez jamais le prix. Vous payez la note et laissez 2 000 $ de tips.

Vous êtes un cadre supérieur émargeant à 100 K+ € nets par an ou avez monté une roll entre 100 000 et 1,5M €.

L'Aria est fait pour vous. Un hôtel ultra-moderne et confortable, qui ne vous ruinera pas. Beaucoup de mes amis optent pour le Vdara qui est tout aussi moderne, pour la présence de cuisines dans ses chambres, j'en parlais en préambule. Sauf qu'au bout de trois jours, des restes de chicken-wings et de milk-shakes bouchent l'évier de la cuisine, et leur fainéantise naturelle les empêche d'ôter le "do no disturb" de la poignée de porte de leur chambre, annulant l'indispensable nettoyage de printemps quotidien des femmes de ménage. Donc non, oubliez le Vdara, et optez pour l'Aria, c'est plus beau, et vous n'aurez pas cette cuisine de malheur qui déborde et bouffe un tiers de la surface de votre chambre.

Estimation du budget : 1 300 $ / semaine, même pas votre salaire hebdomadaire.

Massage

Vous incarnez la France qui se lève tôt et gagnez honnêtement votre croûte sans être riche pour autant ou avez monté une roll entre 30 et 100K €.

Vous êtes à la recherche d'un très bon rapport qualité prix, et le Palms remplit parfaitement ce critère. Bientôt refait à neuf, les chambres sont spacieuses et confortables. Alors bien sûr, ce n'est pas le grand luxe mais vous aurez une chambre très décente sans exploser votre bankroll.

Estimation du budget : 700 $ / semaine, mais après avoir bossé toute l'année, vous avez le droit de vous faire plaisir.

Vous êtes à Vegas pour une longue période avec des potes.

Oubliez l'hôtel, c'est une location de villa qu'il vous faut. Ça revient beaucoup moins cher et c'est mille fois mieux. Un truc tout con : vous avez à dispo un jardin, des arbres, du gazon, bref de la verdure pour prendre un bon bol d'air frais une fois la nuit tombée. Ces putains de fenêtres d'hôtel qui ne s'ouvrent pas, pour éviter que le joueur qui a pris un one-outer au Day 7 du Main Event ne se défenestre, c'est un tilt infini. Et surtout, vous allez vivre la vraie aventure américaine à plusieurs. Quel kiff de pouvoir partager ses émotions entre potes, les joies, comme la deuxième place de Romain sur son Event WSOP ou les victoires de l'équipe de France en Coupe du monde, mais aussi les peines, comme cette sale soirée où Gaëlle s'est prise un énorme badbeat à trois tables restantes du Ladies pour un pot colossal. Tous ces moments de partages sont gravés dans mon séjour et ils comptent beaucoup à l'heure de l'addition.

Estimation du budget : environ 70 $ / nuit / personne, à ce prix-là, c'est donné.

Où jouer au poker?

Même si je ne suis pas particulièrement fan de l'endroit, le Rio reste le passage obligatoire du joueur de tournois. Les World Series of Poker ont lieu ici, et rien n'est plus précieux qu'un bracelet. Passez outre l'endroit un peu poussiereux, et foncez jouer un maximum d'Events. Le compteur de breloques français s'est débloqué (deux fois) cette année, à vous de jouer !

Le Venetian est la deuxième place forte du poker à Vegas. Les deepstacks Extravaganza sont un régal, avec des conditions de jeu au top (mélangeurs automatiques à chaque table !) et des tables bien plus confortables qu'au Rio.

Le Wynn propose également des tournois à 1 000 $ plutôt juteux, en plus d'une poker room parfaite et des serveuses nutsées. Enfin, le Planet Hollywood... Comment vous expliquer ? Vous voyez ce pote bourré à votre home game du jeudi soir, qui fait trois misdeals à chaque fois que c'est son tour de distribuer ? Et bien, il reste un bien meilleur dealer que le meilleur des dealers du Planet Hollywood. Ajoutez à ce tableau des tables en 10-handed et de la musique à fond, et vous obtenez la sorte de cirque permanent (et pas du Soleil) qu'est ce casino. Si vous vous sentez prêt à faire votre monnaie et collecter les antes vous-mêmes et à hurler régulièrement sur le croupier pour le réveiller, foncez, les tournois y sont très EV+.

Pierre et Adrian

Pour les joueurs de cash-game, choisissez le Wynn et le Bellagio si vous jouez 5/10 $ et plus. Le Venetian et le Rio sont parfaits pour leurs 2/5 $, et le Planet Hollywood conviendra aux joueurs de 1/3 $ qui cherchent de la value.

Où manger?

Vous avez gagné un bracelet pour 375 000 $.

Le Joël Robuchon au MGM Grand, évidemment ! Vous avez deux options (deux restaurants se jouxtant) : soit un triple étoilé, tout simplement sublime, pour vivre une expérience hors du temps dans un lieu hors du commun (seul bémol, une ardoise à 1 000 $ est à prévoir), soit l'Atelier de Joël Robuchon, une étoile au Michelin, un poil moins exceptionnel mais tout de même de très haut niveau (et tout de même 400 $ par personne).

À éviter : Pierre Gagnaire au Mandarin Oriental. Des vins d'exception mais une cuisine décevante. Les produits sont dingues mais vraiment mal traités. Passez votre chemin.

Vous êtes légérement up sur le séjour.

Ne mangez pas pendant trois jours et dévalisez le Bacchannal Buffet du Caesars et le buffet du Wynn ! Vous allez payer autour de 100 $, mais le jeu en vaut la chandelle ! Bien entendu ce ne sera pas de la grande cuisine mais vous en prendrez plein les yeux, les papilles et l'estomac : foncez !

Le Grand Lux Cafe au Venetian est un autre incontournable : les portions sont énormes et tout est bon ! Le must-eat : chicken, parmigiana et fettuccine alfredo.

Vous avez tout perdu.

La seule solution qui vous reste : In-N-Out. De délicieux burgers pour seulement 2 $, mais que demande le peuple ? Sinon le cheeseburger au Domac' est à 1 $ et la boîte de 20 nuggets a 6 $ : grosse value sur les nuggets, donc, comparé à la france. #bonplans #value #astuce

Où sortir?

Vous avez gagné un million de dollars (ou plus).

Pour moi, il n'y a qu'un seul endroit qui remporte les suffrages : le Rhino. Que des missiles quasi-nues, avec une fracture de la rétine assurée tous les deux mètres. Vous pourrez même tenter d'apprivoiser deux-trois de ces armes de destruction massive en vous délestant de la modique somme de 20 $, pour une lapdance de 20 minutes, ou de 800 $, pour un show private d'une (trop courte) heure.

Pierre dodo

Le XS, l'Hakkasan et le Drais sont de bons exemples de ce peut offrir Vegas en termes de boîtes nulles et chères. Tout y est plus beau et plus grand qu'en France, y compris l'addition : comptez 2 000 $ pour la table à côté des chiottes et entre 3 000 et 25 000 $ pour une bonne table, selon le jour et l'artiste.

Vous êtes up entre 10 000 et 100 000 $.

On commence au Coyote Ugly, un bar sympa au Paris, avec des cowgirls qui dansent sur les tables et des shots à 5 $. Une fois saoul, dirigez-vous vers une des boîtes nulle et chère sus-mentionnées et rentrez à la conso.

Vous êtes quasi-broke.

Une seule solution :  allez dans un casino miteux, et jouez au blackjack a 1 $ la main. Vous hélerez les serveuses à chacun de leurs passages en commandant des vodkas on the rocks et en tipsant 1 $. Une cuite garantie pour vous remettre, qui vous coûtera à peine une poignée de dollars. Petit plus : si vous runnez good, vous pourrez meme parfois vous saouler tout en gagnant de l'argent, prouesse s'il en est !

J'espère que ce petit guide vous aura plu, attention à ne pas non plus trop le prendre au sérieux. En attendant, je retourne de ce pas à mes WSOP, en espérant taper la grosse perf' qui me permettra de suivre mes propres conseils à la lettre, en choisissant toujours l'option la plus chère, évidemment.


LeVietF0u

Il a remporté les plus gros tournois W et fait souvent parler de lui en live : il est l’un des grands espoirs de la jeune génération.

Suivez LeVietF0u sur FacebookSuivez LeVietF0u sur Twitter