[Blog] Le conflit intérieur

Par dans

FB

Alors que j'écris ce blog à la fin de l'année 2018, voilà déjà sept ans que je suis assez chanceux pour évoluer dans le poker à son plus haut niveau. J'ai appris beaucoup de choses au travers de ce jeu, mais aucune n'a été plus importante que le développement de mon intelligence émotionelle et la profondeur à laquelle je peux désormais me comprendre - et donc, en conséquence directe, comprendre les autres.

Une des choses que le poker m'a appris et que j'applique dans ma vie de tous les jours, c'est que qu'importe la voie que vous choisissez, les buts que vous vous fixez, d'où vous venez, qui vous êtes, vos caractéristiques sociales, etc., nous faisons tous face à la même lutte : le conflit intérieur.

On s'en fiche de nos circonstances, de nos challenges ou de nos adversaires : il n'y a pas de compétition. C'est juste nous contre nous même, et si vous parvenez à vous vaincre, personne d'autre ne peut le faire.

Ce conflit, nous y faisons face quotidiennement sans même nous en rendre compte. Dès lors qu'on reporte une corvée, on perd. Quand on sait qu'on a besoin de repos, mais qu'on ouvre Netflix, on perd. Quand on appuie sur snooze pour faire taire notre réveil, on perd. En revanche, quand on n'a aucune envie de lancer une session et qu'on lance quand même les tables, à l'heure, focus, on gagne. Quand on a la flemme de partir courir et qu'on y va quand même, on gagne. Quand on se tape une sale journée mais qu'au lieu de l'accepter, on décide de changer d'attitude pour la voir différemment, on gagne. La liste des petites batailles quotidiennes que je dois remporter en 2019 pourrait prendre des pages et des pages. Mais Stephane m'a dit que ce blog devait être prêt avant la fin de l'année.

Joao Vieira

David Goggins - un athlète de l'élite et certainement le type le plus dur qui soit vivant - racontait dans un podcast que j'ai eu la chance d'écouter récemment que son incroyable mental avait été forgé et amélioré après son expérience militaire, au travers d'une méthode toute simple qui consiste à faire une chose pénible par jour. Au moins une fois par jour, il s'oblige à se taper une corvée complètement nulle. Ça peut être une douche glacée, une session de sport particulièrement éprouvante ou simplement un truc qu'il n'a aucune envie de faire. Tous les jours.

Cette méthode simple a fait ses preuves, particulièrement dans l'entraînement militaire : vous ne vous laissez pas de plan B. Vous ne laissez aucune porte de sortie à votre esprit pour éviter la tâche qui vous attend. Vous enlevez votre libre arbitre de l'équation. Vous savez que le plan A doit être fait et qu'il n'y a aucune alternative. Vous devez y aller. Vous devez le faire.

Si vous savez qu'il n'y a pas d'autre option, vous allez automatiquement vous concentrer sur la tâche en elle-même et réduire votre tendance à procrastiner. Ça vous permet également de trouver des moyens d'obtenir des résultats qui auraient paru impossibles autrement. Je sais que je dois m'entraîner, donc je vais m'entraîner. Je sais que je dois me reposer, donc je ne vais pas en soirée. J'ai un truc ennuyeux à faire, et je commence ma journée par le faire.

Si vous entraînez votre esprit à agir selon votre volonté, sans débat ni procrastination, vous allez vous forger une telle force mentale et une telle concentration que votre vie va changer de niveau. Comment atteindre ce niveau ? De la même manière que pour tous les apprentissages complexes : avec du temps et de la répétition. David croit en ce concept de faire une corvée par jour. Trouvez quelque chose que vous n'avez aucune envie de faire aujourd'hui... et faites le immédiatement. Sans le reporter, sans faire de pause et sans vous laissez l'opportunité d'y réfléchir.

Joao Vieira WPO

Vous allez entraîner votre mental à être plus aiguisé, moins sensibles aux distraction et beaucoup plus concentré. Vous allez vous entraîner à vous battre vous-même : à contrôler vos pensées, à être discipliné, à vous accrocher à vos rêves et à vos buts car c'est simplement votre objectif.

Au poker, comme dans la vie, il y a un nombre effrayants de choses que vous ne pouvez pas contrôler. Mais il existe aussi des facteurs sur lesquels vous avez le contrôle. Et comme l'a dit Michelle Obama :"Dans la vie, il faut se concentrer sur les choses qu' on peut contrôler". 

C'est le seul conflit qui vaille la peine de vous battre. Votre conflit intérieur.

Pouvez-vous vous battre ?


Naza114

En ligne comme en live, l'ancien basketteur pro collectionne les records et trophées avec une régularité effrayante.

Suivez Naza114 sur FacebookSuivez Naza114 sur TwitterSuivez Naza114 sur Instagram