[Blog] La loi des grands nombres

Par dans

FBK-Blog-Calamusa

Comme pour beaucoup, le COVID-19 m'est tombé dessus. Perte totale de l'odorat et du goût, une foutue pression dans la poitrine qui ne passe pas et me réveille la nuit. Comme pour tous les citoyens n'ayant aucune compétence théorique ou pratique pour enrayer la pandémie, je me suis donc cantonné à des principes simples : me taire pour ne pas inonder les réseaux sociaux de fake news, suivre les conseils des personnes qui s'y connaissent, et désespérer de voir Boris Johnson annoncer le confinement en Angleterre bien après ses homologues européens. L'équation qui s'offre à chacun de nous est finalement limpide : faire face à cette pandémie du mieux que l'on peut, chacun avec ses armes, par de petits gestes. Il a fallu réfléchir à organiser mon quotidien différemment, faire le deuil de certains projets et de certaines personnes, et repartir de l'avant.

Pour le joueur que je suis, la tâche s'est avérée plus simple que prévue. Je dispose dans la vie d'un skill singulier, un certain talent pour ce jeu de cartes appelé poker. Toute ma vie d'adulte, j'ai vécu de cette passion, et elle s'est révélée à maintes reprises plus lucrative que je ne l'aurais jamais imaginée. Petitement, il a cependant fallu un événement exogène et dramatique pour que je réalise qu'il fallait que j'introduise une touche morale dans ma vie professionnelle : devenir un joueur de high stakes qui joue bien évidemment pour lui, mais un tout petit peu aussi pour les autres. L'initiative de Davidi Kitai, Romain Lewis et Julien Martini m'est apparue naturellement comme le canal le plus évident pour concrétiser cette envie nouvelle. 5% de mes gains réalisés durant le confinement iront donc à la Fondation de France et 5 autres % pour la cagnotte visant à aider les croupiers, actuellement sans emploi. 90% iront comme d'habitude à la fondation Calamusa.

L'objectif était donc clair : donner le maximum pour tout casser online et alimenter les trois fondations

Confiné mais déterminé

CalamusaBlog
Le trublion du Team a parfois donné du fil à retordre au coach Steph' Matheu...

Pour cela, j'ai commencé comme chaque printemps par me regarder dans la glace, afin de me mettre en tilt d'être devenu un gros sac et me motiver naturellement à adopter une diète plus saine et méthodique. Je vous laisse en lien un blog absolument génial écrit par un auteur non moins génial, qui porte sur le choix des bons aliments afin d'être plus performant. Attention, notre génie y est allé un peu fort sur la dose de protéine par kilo de poids de corps, mais personne n'est parfait.

J'ai ensuite construit avec mon personal trainer un programme d'entraînement simple, et surtout réalisable dans des espaces réduits de type appartement londonien (une pensée pour mes voisins du dessous). Au programme, des wods (c'est-à dire des séances d'entraînement journalières en crossfit) 6 fois par semaine et un jour de récup' au milieu.

Voici un exemple de semaine type :

Lundi : repos

Le wod est le suivant : 0 pompe, 0 situp, 0 thrusters, 0 burpee, 0 fente, 0 squat. C'est un wod très agréable.

Mardi : l'enfer

10 burpees (exercice complet de musculation et d'aérobic), 25 pompes
10 burpees, 25 pompes, 100 fentes (50 par jambes)
10 burpees, 25 pompes, 100 fentes, 100 situps
10 burpees, 25 pompes, 100 fentes, 100 situps
150 air squats

Mercredi : un semi-enfer

15 thrusters (exercice combinant plusieurs mouvements de crossfit), 1 burpee, 15 situps
14 thrusters, 2 burpees, 14 situps
13 thrusters, 3 burpees, 13 situps
...
1 thruster, 15 burpees, 1 situp

Jeudi : même wod trop cool qu'au Day 1

Vendredi : l'enfer, encore

10 thrusters (avec un pack de badoit en guise de poids true story)
10 thrusters 25 pompes (pieds surelevés sur une chaise durant tout le wod)
10 thrusters 25 pompes 100 fentes 100situps
10 thrusters 25 pompes 100 situps 150 air squat

Samedi : wod de shemale

10 rounds
10 fentes par jambes
10 écartés bras tendus aux élastiques (dos)
10 écartés inversés bras tendus aux élastiques (pecs)
10 pompes chien, tête en bas

Dimanche : nouveau wod de shemale

10 rounds
20 pompes
20 squats

Comme vous pouvez le voir, les wods s'allègent le samedi et le dimanche, dans le but d'arriver en forme pour la session dominicale (bah ouais... Logique).

Calamusa

Le travail a payé

Ma routine m'a permis d'enchaîner sans fatigue ni lassitude 40 sessions online d'affilée (un record pour moi) et 40 jours sans alcool (un autre grand record depuis mes 16 ans). Le grind s'est très bien passé durant ce gros mois : j'ai frôlé un beau résultat en finissant 8eme du Grand Tournament à 1 000 €, j'ai réussi quelques deep runs sur de nombreux events Winamax Series sans que la réussite ne soit au rendez-vous dans les coups clefs, et j'ai gagné deux tournois quotidiens (l'XTREM pour 11 000 € et l'XTASE pour 7 000 €).

Puis j'ai claqué LA grosse perf' : une seconde place sur le 3 Million Event des Wina Series, qui m'a rapporté près de 300 000 €, et sur laquelle je reviendrai dans un prochain article. Surtout, je suis plus fort, plus préparé et mieux entouré que jamais. Avec une large plage de temps devant moi pour envoyer du volume, l'implacable loi des grands nombres se vérifiera encore : quoi qu'il arrive, je sais que je vais gagner.


LeVietF0u

L'enfant terrible du Team Winamax a remporté les plus gros tournois W et fait souvent parler la poudre en live. Un talent ravageur, à la table comme sur les réseaux sociaux.

Suivez LeVietF0u sur FacebookSuivez LeVietF0u sur TwitterSuivez LeVietF0u sur Instagram