[Blog] La femme est une louve pour la femme

Par dans

GaelleSis
En route pour Vegas

Les valises du SISMIX à peine vidées, il est déjà temps de les garnir à nouveau pour prendre la direction de la destination la plus attendue de l'année : Las Vegas ! Comme tous les ans, j'attends (très, très) impatiemment les World Series of Poker et la traditionnelle course aux bracelets. Après un périple décevant à Macao où je n'ai pas réussi à ajouter le drapeau vert frappé d'un lotus blanc à mon palmarès, suivi d'une semaine mouvementée à Marrakech partagée entre pool parties, poker et Theatro, je passe actuellement un peu de temps en famille dans le sud de la France pour me ressourcer avant d'attaquer le marathon le plus éprouvant - mais aussi le plus beau - du circuit.

Cette année, mon programme se concentrera sur des tournois à faible buy-ins (1 000 $ et 1 500 $), quelques tournois à prix d'entrée modérés (2 620 $ Marathon, 3 000 $ 6-handed, 2 500 $ NL, 5 000 $ NL, et 3 000 $ NL) pour finir bien évidemment par un petit tournoi que j'aime plutôt bien : le Main Event.

Gaelle&Team
Le tournoi le plus profitable

Parmi les épreuves qui me tiennent particulièrement à cœur se trouve le 10 000 $ Ladies. Enfin, pour nous les femmes, c'est 1 000 $ l'entrée grâce à une réduction de 90%, la pirouette trouvée par les organisateurs pour empêcher les hommes de s'inscrire en masse sans être hors la loi – il est interdit de réserver un tournoi à un genre dans le Nevada. Alors, comment doit-on jouer ces Ladies ? Ce blog s'adresse à vous mesdames puisque je vais y aborder la stratégie à adopter.

Tout d'abord, il faut mentionner que le niveau d'un tournoi Ladies sera généralement plus faible que celui d’un tournoi mixte. Je vous vois monter sur vos grands chevaux, on se calme, ne me faites pas dire ce que je n'ai pas dit ! Le niveau ne sera pas plus faible parce que les femmes sont moins douées que les hommes, mais tout simplement parce que la plupart des femmes qui jouent ces tournois ont très peu d'expérience du jeu et jouent uniquement un tournoi de temps à autre pour s'amuser. Elles privilégient alors les tournois réservés aux femmes pour leur convivialité, leur côté fun et sans prise de tête. De ce que j'ai pu voir sur ces tournois, l'entraide est de mise et on ne vous regardera pas de travers si vous avez le malheur de faire un string-bet ou de parler avant votre tour. C'est plutôt appréciable quand il s'agit de votre premier tournoi live.

Le deuxième point important est la structure de ces tournois. Malheureusement, il s'agit souvent de loteries : l'évolution des blindes étant très rapide, il faudra run good quoiqu'il arrive. Si la variance n'est pas de votre côté, il sera difficile d'aller loin, peu importe votre niveau de jeu.

Ladies
Bien s'adapter lors d'un Ladies

Ma stratégie consiste en tout début de tournoi à aller voir des flops en payant ou overlimpant lorsque cela impacte très peu mon tapis de départ contre les joueuses les plus faibles et qui sont les plus à même de faire de grosses erreurs (comme vous livrer 200 blindes avec top paire quand le board affiche toutes les combinaisons possibles du jeu !). Il faut noter que très souvent en début de tournoi, les sur-relances ou les squeeze sont très rares... Et s'il y en a, ils sont rarement light, à vous de tirer avantage de la passivité de la table. Si ça se passe bien, vous devriez réussir à monter un tapis confortable qui vous permettra par la suite de jouer un peu plus loose. Sinon, vous serez vite rattrapées par la structure qui vous obligera à adopter un jeu tight en attendant de toucher un peu de jeu.

Gaellesourire
En ce qui concerne les tendances générales observées sur ces tournois, je remarque que le field dans sa globalité est beaucoup trop passif et paye beaucoup trop de mises. J'adopte donc une stratégie exploitante qui consiste à jouer moi-même de façon agressive lorsque j'entre dans une main, à éviter les gros bluffs (sauf contre certains profils qui s'y prêtent) et à jouer presque exclusivement en value. Une erreur que je constate souvent est que mon adversaire choisit de check/call dans un spot où elle est censée bet/fold, voire check fold. Vous pourrez donc vous faire payer facilement lorsque vous êtes en value. Attention cependant, une autre conséquence de cette passivité est que mes adversaires ne savent généralement pas value-bet, je vais alors miser en valorisation de manière générale de façon moins thin. J'avais effectivement tendance lors de mes premiers Ladies à beaucoup me value-cut avant d'adapter ma stratégie. Un exemple concret : certaines adversaires vont systématiquement check/call trois streets avec une paire de dames sur J83-4-3 alors que la ligne optimale devrait être de miser.

Ensuite, plus le tournoi avance, plus les dynamiques vont se rapprocher d'un tournoi plus classique, les joueuses les plus faibles se faisant éliminer petit à petit. À vous alors de modifier votre stratégie en fonction de l'évolution de la table. Il vous faudra donc faire quelques petites adaptations sur ces tournois ladies, surtout en début d'épreuve, afin de mettre toutes les chances de votre côté pour aller le plus loin possible ! Bonne chance à toutes !


O RLY

Une des premières vraies terreurs au féminin de la nouvelle génération. Un talent fou de choc et de charme !

Suivez O RLY sur FacebookSuivez O RLY sur Twitter