[Blog] De Naza aux WSOP

Par dans

Joao Vieira

Je m'appelle João Vieira et il y a 16 jours, le 4 juillet 2019, j'ai remporté mon premier bracelet World Series of Poker et le plus gros gain de ma carrière. Je peux désormais le dire : je suis champion du monde.

Sauf qu'il y a un mois, je n'avais pas encore atteint les places payées d'un seul tournoi aux WSOP 2019 : un beau zéro pointé en dix-huit tentatives. Pareil les trois années précédentes, au cours desquelles j'étais passé par des phases de 15 à 17 tournois sans faire l'argent. Ma première perf' notable à Las Vegas est arrivée après 180 tournois et 1 200 jours. Vegas a toujours été un désastre, du moins jusque cette année.

J'ai fait 14 tables finales de tournois High Roller et deux douzaines de demi-finales sur des Main Events avant d'en remporter un. 

J'ai terminé deuxième du classement EPT Player of the Year et plusieurs fois dans le Top 10. J'ai terminé Top 3 deux fois du classement Pocket Fives Player of the Year. Mais je ne les ai jamais remportés. J'ai terminé six fois dans le Top 10 du classement Player of the Year des WCOOP et SCOOP confondus, avant de le remporter trois fois lors des quatre dernières années.

J'avais fait un peu moins de 20 finales de séries online avant d'en remporter un. J'ai désormais 5 titres à mon actif et j'ai remporté un titre de toutes les séries majeures online.

J'ai joué mon premier Super High Roller à 50 000 € en décembre 2014, lors de l'EPT Prague, trois ans après être passé pro. J'ai attendu trois ans de plus avant d'en rejouer un. Je suis désormais un joueur régulier de ces limites et j'ai construit ma bankroll sans avoir remporté de titre majeur sur le circuit.

Il y a six ans, j'ai joué mon tout premier EPT. J'ai attendu 50 gros festivals avant de remporter mon premier Main Event.

J'ai créé ma page Facebook il y a huit ans, y racontant mon voyage pendant six ans et demi. J'ai 7 000 personnes qui me suivent et des milliers de posts, sans que ça ne m'ait jamais rapporté un euro.

Il y a quatre ans, j'ai dû quitter mon île, Madère, mon pays, mes amis et ma famille pour continuer à poursuivre mes rêves. J'ai vécu dans trois pays et 15 logements depuis, et je ne peux même plus compter les heures que j'ai passées dans les avions et les aéroports...

J'ai raté des anniversaires, des funérailles, des fêtes, et ma famille, mes amis et mon île m'ont manqué chaque jour que j'ai passé loin d'eux.

Il y a presque huit ans, j'ai raccroché mon diplôme et ma carrière de basketteur professionnel pour devenir joueur de poker. J'ai écrit sur un bout de papier les objectifs que je me fixais dans ma carrière. Presque 4 000 tables finales et 800 victoires plus tard, j'ai rayé la vaste majorité de ces objectifs, un par un.

J'ai passé un nombre incalculable de journées à me battre, mais j'ai aussi eu mes heures de gloire. J'ai aimé chaque seconde de ce voyage et j'ai appris que c'était tout ce qui comptait. Quelqu'un m'a dit un jour qu'il fallait 10 000 heures de travail pour devenir un expert de quelque chose. Je les ai, rien que dans ma jambe gauche.

Victoire !

Il y a 16 ans, j'étais juste un gamin parmi d'autres, en train de jouer au basket sur le terrain de la rue Naza à Funchal, avec des bouteilles cassées et des aiguilles usagées dans l'herbe, écoutant du hip-hop et me demandant comment j'allais bien pouvoir faire pour m'en sortir. Comme l'a écrit Tupac : "We're hood. All we have is dreams". C'est tout ce qu'on a dans la rue, et c'est bien assez. On n'a besoin de rien de plus. Assurez-vous juste de ne jamais lâcher. On ne peut pas vaincre un homme qui n'abandonne jamais.

Peu importe combien de temps ça prend ou ce que cela va vous demander : ce qui compte, c'est de trouver ce qu'on veut devenir.

Et rappelez-vous les paroles du viel homme : "Fils, peu importe ce que tu veux devenir, tant que tu es le meilleur."


Naza114

En ligne comme en live, l'ancien basketteur pro devenu Champion WSOP collectionne les records et trophées avec une régularité effrayante.

Suivez Naza114 sur FacebookSuivez Naza114 sur TwitterSuivez Naza114 sur Instagram