[Blog] Cher MIK...

Par dans

Gaëlle Baumann Blog

Quand tes larmes sont montées sur le plateau du Multiplex Poker, je dois t’avouer avoir eu bien du mal, devant mon écran, à contenir les miennes. Ce n'est évidemment pas à ce moment-là que j'ai appris ton départ, tu es bien trop classe pour ne pas nous avoir réservé un petit mot en amont. Avec comme toujours de la concision, de la justesse mais tant d'émotion.

Ma rencontre avec toi a été unilatérale... C'était en 2009, sur une étape du France Poker Tour. Moi, petite amatrice, récemment inscrite sur WAM-Poker et toute émoustillée de participer à un tournoi live. Toi, le parrain, l'homme à l'origine du Team Winamax, Ray-Ban sur le nez et une aura à faire rougir Georges Abitbol. J'avais tellement envie de te parler... Mais je me disais, "non, quand même, il y a tellement de gens, ne va pas l’ennuyer avec tes histoires," jusqu'au moment de rentrer, où on s'est retrouvé assis en face à face dans le métro. Et là... eh ben rien en fait, puisque je me suis contentée de te regarder en me demandant comment je pourrais t'aborder sans jamais oser t'adresser la parole.

Gaelle et Michel

Au cas où vous vous poseriez la question, non, cette image n'était jamais sortie de nos archives.

Il aura fallu attendre 2012 pour qu'on ait nos premiers vrais échanges. À mon entrée dans le Team, tu as été bienveillant et m'a tout de suite permis de me sentir à ma place. Cet esprit de famille chez les W rouges, nul doute que tu y as grandement contribué et quand je lis que ce ne sera plus jamais pareil après ton départ, je ne suis pas d'accord : la trace que tu vas laisser est indélébile (et je ne parle pas de ton incontinence, je sais que ça doit rester entre nous.) Tu as incarné cet esprit de famille, depuis les premières vidéos dont je me délectais en tant que fan quand vous étiez aux Bahamas ou quand tu interviewais les joueurs à la pause d'un EPT. Si ton côté patriarche manquera, les valeurs que tu nous as transmises sont bien ancrées en chacun de nous.

Bon, maintenant que tu pars, j'ai quand même un reproche à te faire : pourquoi as-tu arrêté d'écrire ? C'est juste fou qu'on n'ait pas pu lire des blogs de ta part ces dernières années ! C'est toi qui écris le mieux et tu as des centaines d'histoires à transmettre... Non, arrête de dire que tu les as déjà toutes racontées, c'est faux ! Mes plus gros fous rires dans le Team sont sans nul doute partis de tes anecdotes. De ton passage à l'armée à ta rencontre avec Mike Tyson en passant par la bise à Bernadette, les histoires sont multiples. Oh, je pourrais bien les décrire dans cette lettre mais elles tomberaient rapidement à plat, ta force étant la narration, la montée en puissance et la justesse du détail pour nous plonger dans l'hilarité.

Gaelle et Michel

Avec une bonne partie du Team en octobre 2017, sous la Grande Halle de la Villette.

Ces qualités de narration, les amoureux de poker les ont aussi découvertes dans Dans la tête d'un Pro, et pour la dernière fois cette semaine. Et, si le voile de fan se lève quand on intègre le Team pour passer à celui de professionnel, il n'en reste pas moins qu'il y a des choses qu'on attend toujours impatiemment... Comme avoir ta description en introduction d'un épisode nous concernant. Je n'oublierai jamais celle que tu as faite de moi au SISMIX, élogieuse, parce qu'il le faut bien sûr, mais tout de même à chaque fois avec la sincérité qu'on sait déceler chez toi.

C'est lors de nos premières soirées que j'ai su trouver ce petit ton chez toi. Hé oui, t'aimes bien faire la fête, et quand les gin-concombre montent à la tête, c'est plus facile de te faire balancer des âneries. Il y a des moments qui resteront gravés pour toujours dans ma tête. La soirée des anecdotes à l'armée, pour l'un des plus beaux fous rire de ma vie, la soirée du restaurant de tapas à Barcelone, où on s'est retourné le ventre et le cerveau ou encore la journée que tu es venu passer dans la Drôme chez Harper et moi cet été. La bonne nouvelle, c'est que ces moments-là ne se sont pas déroulés autour d'une table. Alors je ne doute pas un seul instant qu'ils vont se reproduire prochainement. En attendant, ne t'en fais pas, on prend soin de ton petit bébé, le Team Winamax. À bientôt.

Gaëlle


O RLY

Une des premières vraies terreurs au féminin de la nouvelle génération. Un talent fou de choc et de charme !

Suivez O RLY sur FacebookSuivez O RLY sur Twitter