Winamax

[Blog] C'est comme le vélo

Par dans

Blog Gus Hansen
Les tournois de poker et moi... cela faisait longtemps qu'on avait rompu. Mais on vient de se remettre ensemble !

Mes débuts sur le circuit des tournois remontent à très longtemps. 1996, si je ne dis pas de bêtises. Se réveiller un lundi matin, aller à la salle de sport avec mon ami Huck Seed, puis se diriger vers le Binion's Horseshoe pour s'inscrire au Main Event des World Series of Poker : voilà comment tout a commencé.

Les WSOP de l'époque, ils n'avaient rien à voir avec ceux aujourd'hui. Plus petit, moins flashy. Surtout : beaucoup moins de joueurs... et ceux qui étaient là, ils représentaient l'old school, l'ancienne école. Moi et Huck sommes arrivés tout à fait à la bourre... mais après quelques minutes de négociation avec les organisateurs, nous avons pu rejoindre le tournoi, avec 300 et 301 en guise de numéros d'inscription. Le guichet a fermé juste après notre passage.

Ce jour-là, j'ai rapidement eu rendez-vous avec mon destin. Il faut dire que j'étais très probablement le pire joueur de poker en lice. Lundi après-midi : la pause-dîner n'est pas encore arrivée que déjà, je suis éliminé.

Huck SeedQuelques jours plus tard, c'est bien Huck Seed qui allait être sacré Champion du Monde, en y mettant l'art et la manière. Tout du moins c'est comme ça que je l'ai ressenti, avec mes yeux de novice en No-Limit Hold'em. La victoire de mon ami fut une vraie inspiration : derrière, j'ai cherché à développer mon propre style de jeu. À l'époque, j'étais encore un joueur de backgammon avant tout. Ce n'est qu'en 2002, quand le World Poker Tour a fait son apparition, que j'ai pu goûter aux joies de la victoire avec des cartes en mains.

Les 22 années qui ont suivi ? On peut grossièrement les résumer ainsi :

Dix ou douze années remplies de tournois de poker.
Dix ou douze années sans tournois de poker.


Additionnez le tout et nous voilà aujourd'hui en 2024, avec moi qui réessaie de danser le tango avec le format MTT. Je suis archi motivé à l'idée de relever ce challenge... car en mon absence, le jeu n'a cessé de se complexifier.

Les cartes n'ont pas changé, les règles non plus, mais les outils disponibles aujourd'hui sont d'un tout autre calibre. Et donc, les joueurs aussi. L'éthique de travail, le professionnalisme, les infos à disposition des joueurs : tout cela a pris une ampleur considérable. En d'autres termes : les gros durs sont devenus encore plus durs !

Blog Gus Hansen
Vingt-huit ans plus tard, mon but sera de copier-coller mon vécu de 1996. C'est-à-dire : partir d'une feuille blanche, avec l'esprit ouvert, en essayant d'apprendre des meilleurs. Dans cette optique, qui donc pourrais-je regarder et étudier, de qui pourrais-je m'inspirer ? Adrian Mateos, Joao Vieira ou Mustapha Kanit sont définitivement le genre de noms qui me viennent en tête !

En conséquence, je me considère très chanceux d'avoir rejoint la meilleure équipe de joueurs de poker : le Team Winamax ! Un groupe de joueurs extrêmement talentueux... mais pas que : aussi altruistes que courtois, tous dégagent une "vibe" très agréable.

Avec une équipe comme ça, la chose est entendue : it's gonna be a great summer!

Gus


Gus Hansen fera bientôt son entrée sur les World Series of Poker 2024. Nous, on y est déjà depuis un petit moment :

WSOP 2024 : tous nos articles


Gus Hansen

Pionner d'un style ultra-agressif, le charismatique Danois fut l'une des premières superstars mondiales du poker. En 2024, il retrouve une équipe à sa mesure.

Suivez Gus Hansen sur Instagram