[Blog] Casser la routine

Par dans

Leo Margets Blog

Hola todos! On est mi-octobre, donc j’imagine que certains d'entre vous sont déjà retombés dans la routine. Mais si, vous savez, je veux parler de cette transition entre le sentiment de liberté qui flotte dans l'air l’été et la reprise du travail (ou des études), dans toute sa rigidité. Je sais que ce n’est pas toujours facile, alors j’espère que vous vous en sortez.

Cela fait quelques années que je n’ai plus besoin de me confronter à ce "problème" (depuis que j’ai fait du poker mon métier), mais je me souviens des vacances en Galice avec mes parents quand j’étais petite. À partir de la dernière semaine d’août, ma mère commençait à râler parce que "c’était bientôt la rentrée."

Always look on the bright side of life

Leo Margets

Pour moi, la rentrée n’était jamais traumatisante. J’ai toujours eu la faculté de voir le bon côté des choses, donc j’étais contente à l’idée de retrouver mes potes et curieuse de voir les nouveautés au programme de cette nouvelle année scolaire. Aujourd’hui, j’aime à croire que je n’avais pas peur de la routine parce que cela me donnait une impression de contrôle, et je sais maintenant que c’est quelque chose qui est vraiment important pour moi.

Pour autant, tout mon entourage paniquait à l’arrivée imminente de la rentrée. Pour une vaste majorité de gens, le travail quotidien est si répétitif que l’on aimerait en réchapper. Je sais que tout le monde n’a pas la chance de pouvoir exercer un métier qui le/la passionne. Mais il est possible d’établir une routine stimulante. Car si l’on peut aimer planifier un voyage de rêve longtemps attendu ou se projeter sur un événement exceptionnel, la vérité est que l’on passe quelque chose comme 80 % de notre temps à faire plus ou moins tout le temps les mêmes choses.

Peu importe le métier, l’attitude est un facteur clé pour affronter la routine. J’aime prendre mon copain en exemple, car sa philosophie face à une situation inévitable est simple et efficace. Si l’on est obligé d’effectuer une tâche donnée quoi qu’il arrive, pourquoi ne pas le faire avec un peu d’enthousiasme ? On ne peut pas se réveiller chaque jour avec une flemme du diable. Cela ne fait que préparer le terrain à une belle et longue journée de merde.

Penser long terme

Leo Margets - Adrian Mateos

Je pense aussi qu’il faut créer des habitudes pouvant améliorer sa journée. Même si cela veut dire se réveiller plus tôt ou rentrer plus tard à la maison, il faut trouver un petit moment pour faire quelque chose qui nous aide à nous sentir mieux : faire de la boxe, cuisiner avec son conjoint, jouer au basket avec des potes, lire avant de se coucher… peu importe ! Ajouter à sa vie ces petits éléments qui rendent heureux, c’est beaucoup plus positif que la joie à court terme d’avoir passé quelques minutes de plus à glander.

Parfois, on peut arrêter par facilité, par habitude ou par fatigue, mais un petit effort de planification peut faire toute la différence. Il faut savoir reporter la gratification immédiate pour s’offrir une meilleure récompense à moyen et long terme. Dans mon cas, beaucoup de gens pensent que mes nombreux voyages m’empêchent de trouver une routine. Rien n’est plus éloigné de la réalité ! Avoir une routine me donne une sensation de calme et me permet de mettre en ordre une vie qui, autrement, serait bien plus chaotique.

Au fil des ans, j’ai développé certaines habitudes avec lesquelles je me sens bien. Aujourd’hui, certaines font même partie de moi. Parfois, j’ai l’impression que certaines personnes se comportent de façon très puérile vis-à-vis de leurs tâches du quotidien. Cela ne va pas plus loin que : "Je n’aime pas, je ne le fais pas." De mon côté je pense que, s’il est nécessaire d’ajouter à sa routine de nouveaux éléments qui nous font plaisir, il est tout aussi, voire plus important d’apprendre à aimer de nouvelles choses. Même si l’on y rechigne à court terme, elles peuvent nous permettre d’améliorer notre qualité de vie.

Cours, Leo, cours !

Leo Margets Running

Prenons un exemple simple : le sport. Je comprends que tout le monde n’aime pas s’entrainer, mais chacun peut trouver quelque chose de motivant et qui lui convienne : marcher, jouer au foot avec des potes, faire du yoga, du crossfit, prendre des cours de danse… Même si cela peut être un peu fatigant au départ, je n’ai jamais connu une seule personne qui regrette de s’être lancée dans une nouvelle activité physique de son choix. En plus, une fois que l'on incorpore cette activité à notre routine, on ne peut que prendre conscience des bienfaits qu’elle nous apporte.

Tous ceux qui me connaissent le savent : pour moi, s’entraîner est non négociable. J’en ai besoin pour me sentir moi-même et en plus, j’adore ça ! C’est pour ça que je n’ai pas besoin de me départir de cette habitude pendant mes vacances. J’ai déjà reçu des messages me demandant si j’arrête parfois lors de mes jours off. Bien sûr que non, c’est mon exercice préféré !

Bon, je l’avoue, il y a aussi certaines parties de ma routine (que j’ai moi-même créé sans aucune obligation) que j’aime moins que d’autre, mais je les mets tout de même en oeuvre avec enthousiasme. Vous pouvez penser que c’est contradictoire, mais pour tout cela a du sens. Par exemple, quand je suis chez moi, je passe plusieurs heures à bosser mon jeu. Bon nombre de joueurs (dont certains de mes coéquipiers du Team) adorent ce type de travail alors que, personnellement, ce n’est pas une tâche que j’apprécie particulièrement. Néanmoins, quand je commence à me concentrer sur "pourquoi" j’étudie ainsi, mon mode de pensée change du tout au tout. Le "pourquoi" est un outil incroyable : il permet de se focaliser sur nos objectifs pour entrevoir plus clairement ce vers quoi l'on veut tendre.

J’espère que ces quelques paragraphes vous ont aidé à comprendre l’importance de mettre en place une routine forte et efficace. Il y aura toujours des éléments qui vous déplairont mais ils peuvent être équilibrés avec tout un tas de choses positives. À terme, le but final est le même pour tous : décider par nous-même de notre façon d’affronter les épreuves de la vie.

Buena suerte!


Leo Margets

Révélée par un mémorable deep-run sur le Main Event des WSOP, la Barcelonaise est l’une des figures emblématiques du poker Ibérique.

Suivez Leo Margets sur FacebookSuivez Leo Margets sur TwitterSuivez Leo Margets sur Instagram