[Blog] Aventures en Australie

Par dans

Diaz-Blog
G’Day Mate ! Cette manière de dire « Salut » typiquement australienne m’avait beaucoup manqué ! Oui, cela faisait huit ans que je n’étais pas retourné en Australie (comme je vous l'avais expliqué dans mon dernier blog) et ce fut un énorme plaisir d’y repartir à nouveau pour tenter ma chance aux Aussie Millions.

J'ai loué un appartement avec une vue magnifique sur le centre de Melbourne, avec ma copine Miriam et plusieurs joueurs français qu’une bonne partie d’entre vous connaissent sûrement : Arthur Conan, Corentin Ropert, Maxime Parys, Duco ten Haven et le plus beau des Champions du monde, Jérémy Saderne. Un champion en cachant un autre, Ivan Deyra était également de la partie, tout comme Sylvain Loosli et quelques autres Français réguliers du circuit.

Toutes les conditions étaient réunies pour claquer une grosse perf' au pays des kangourous : une bonne ambiance, des top joueurs avec qui échanger au quotidien et des tournois magnifiques tous les jours, dont le Main Event à 10 600 AU$ (environ 6 500 €), qui est probablement le deuxième plus beau tournoi de l’année après THE Main Event, celui des WSOP.

Diaz2

On oublie vite le poker...

Malheureusement, mes résultats n'ont pas été à la hauteur, avec aucune place payée en 11 tournois joués, dont 2 quasi-bulles très frustrantes sur le 2 500 AU$ (≈ 1 500 €) et le dernier tournoi du séjour, le 6-Max 5 000 AU$ (≈ 3 000 €), où Sylvain Loosli terminera 4e et Arthur Conan 6e.

Je suis reparti d’Australie évidemment déçu de ce séjour niveau poker. Cependant, rien d’alarmant vu le faible échantillon d'épreuves jouées, et cela m’a permis de découvrir cette incroyable série de tournois. En dehors des tables, découvrir Melbourne avec ma girlfiend Miriam fut évidemment une superbe expérience : nous avons pu nous balader dans les nombreux parcs et le Royal Botanic Garden, boire un verre au bord de la plage au coucher de soleil, ou encore observer les koalas le long de la Great Ocean Toad avec Ivan. Même si bon, ils ne font pas grand-chose à part dormir en haut des arbres, ces fainéants !

Mon premier voyage en Australie avait été génial, et le deuxième le fut tout autant ! J’ai déjà hâte d'y retourner en janvier prochain. Puisque nous étions à l’autre bout du monde, nous en avons profité pour nous rendre sur la magnifique île de Bali, en Indonésie, avec un programme simple : détente complète !

Paradise Islands

Nous sommes restés quelques jours dans le sud de l’île, le temps de profiter un peu des plages incroyables d’Uluwatu - plein de petites plages à flanc de falaise avec des familles de singes s’amusant un peu partout, et surtout un paradis pour les surfeurs - et de Kuta, probablement la plage la plus visitée de Bali, avec un coucher de soleil à couper le souffle. Bref, le farniente absolu.

Puis direction Ubud, une petite ville dans le centre de Bali, avec ses temples, ses rizières et sa fameuse Monkey Forest : comme son nom l’indique, il s'agit d'une petite forêt dans le cœur d’Ubud, remplie de centaines de singes vivant leur vie en toute liberté au milieu de touristes complétement gagas devant leurs acrobaties entres les arbres et les différents points d’eau. Nous passions nos soirées dans les restaurants animés par des groupes de musiques ou des danseurs traditionnels balinais, avant de rejoindre notre guest house au milieu de la jungle : le PA-RA-DIS.

Pour la dernière étape de notre périple, nous nous sommes rendus à Gili Trawangan, rejoints par nos colocs' australiens : ils avaient décidé de changer leur plan initial, aller en Nouvelle-Zélande, pour venir également à Bali. Comment vous décrire au mieux cette petite île, perdue entre Bali et l’île voisine, Lombok ? Je dirais :

- Pas de voiture, de scooters ou autres engins mécaniques, juste des vélos et des chevaux trimbalant des carioles.
- Des plages magnifiques où l’on peut aussi bien boire de délicieux jus de fruits que manger du poisson frais.
- Des spots incroyables pour faire du masque-tuba, où l’on peut observer des poissons multicolores et des tortues à quelques dizaines de mètres de la plage.
- Des bars avec des groupes de musique, où se mêlent locaux et touristes dans une super ambiance.

Plage
Coucher de soleil sur les Gili Islands, à Bali

Pour couronner le tout, nous logions dans une magnifique guest house, avec une piscine, un petit terrain de pétanque devenu terrain de foot improvisé, et une table de ping pong. Cerise sur le gâteau, on nous préparait un petit déjeuner tous les matins... Je crois qu’on n'en méritait pas tant !

Nous avons donc fini notre voyage de la meilleure des manières sur cette île paradisiaque, avec une dernière soirée bien arrosée dont je vous passe les détails.

Chaud d'action !

Au moment d’écrire ces  lignes, nous sommes dans notre vol retour pour Londres. Après 10 jours de live et deux bonnes semaines de vacances, je n’ai qu’une envie : revenir au grind online et reprendre l’étude de notre jeu préféré de manière intensive pour le mois à venir. J’ai conscience de la chance énorme que j’ai de pouvoir écrire cette phrase, d’être aussi content de rentrer de vacances pour pouvoir me focus de nouveau à 100% sur mon travail.

Sanctuaire du Souvenir
Volatar pose un DAB devant le Sanctuaire du Souvenir à Melbourne, monument dédié à la population locale ayant servi durant la Première Guerre mondiale

Je vous dis à très vite sur les tables de Winamax. Mais attention, j’ai très faim !

La bonne bise à tous, prenez soin de vous et de vos proches.


Volatile38

Le vainqueur de la troisième Top Shark Academy possède l’un des plus beaux palmarès de Winamax.

Suivez Volatile38 sur FacebookSuivez Volatile38 sur TwitterSuivez Volatile38 sur Instagram