[Blog] Attention au claquage !

Par dans

TW
Le métier de joueur de poker professionnel ressemble énormément à celui d’un sportif de haut niveau. Pour faire partie des meilleurs, il faut attacher de l’importance aux moindres détails. Un détail primordial selon moi : la préparation. C’est pourquoi pendant mes périodes intenses de grind online (du genre : les Winamax Series), j’ai instauré une certaine routine avant mes sessions. Tout part de l’échauffement. Indispensable de chauffer les ischios, les quadris, ou encore les adducteurs pour éviter toute blessure en cours de match. Claquage, civière en milieu de session ou encore carton rouge peuvent vite arriver.

Ici je vise surtout à préparer mon cerveau à accepter tout ce que ce jeu de cartes peut nous faire subir. L’objectif recherché est de pouvoir jouer le plus souvent possible dans mon état optimal de performance, la fameuse « zone » : intouchable, rien ne peut nous impacter, même pas l’avion en papier d’un ultra, ou même les insultes de Materazzi dans les prolong’.

A quoi sert l’échauffement de session ?

A réunir toutes les conditions pour jouer à un haut niveau dès la première main.
Permet d’identifier vite et avec précision tout problème mental ou technique.
Se prévenir du stress, réduire la pression et l’anxiété.
Séparer le poker de tout le reste.
Se mettre dans un bon état d’esprit : positif et enthousiaste.
Laisser le court terme de côté afin que l’enchainement de « bust » pendant la session ne nous affecte pas de manière négative.

Quels moyens mettre en place pour arriver préparé ?

Ivan Deyra
Sport, méditation, visualisation. Pour la méditation je conseille l’appli de Fedor Holz : Primed Mind, elle est spécialisée pour le poker, on peut y trouver des séances allant de 5 à 20min sur les thèmes suivants : booster sa motivation, jouer confiant, gérer sa bankroll, préparation pour MTT Online, live etc… Sinon en français l’appli PetitBambou est très bien pour la gestion de ses émotions, la gestion du stress entre autres. De manière générale la pratique de la médiation favorise clairement le bien être mental, agissant notamment sur l’anxiété (elle baisse) et la créativité (elle monte). Ajoutez à cela une activité physique dans l’après-midi (par exemple), et notre endurance mentale sera présente de la première à la dernière heure de la session - du moins c’est ce que l’on recherche.

Supprimer/minimiser les distractions potentielles (réseaux sociaux, télé, etc), se mettre dans sa bulle et être prêt à « penser 100% poker » jusqu’à la fin de la session. Sauf pendant les breaks où là, il est important de décompresser, lâcher prise et penser à autre chose.

Relire nos objectifs à long terme et se fixer des objectifs à court terme pour la journée, pour la session ou pour le tournoi que l’on va jouer (en live). Suivre ses axes de progression actuels, qu’ils soient techniques ou mentaux. Exemples : les ranges de 3bet 40bb deep, leaks mentaux provoquant le tilt, etc.

Relire des notes stratégiques/mentales faites auparavant sur des vidéos stratégiques (Poker School Winamax, par exemple), ou sur des livres ou articles. Essayer de réfléchir à comment peuvent être améliorés les points qui nous posent problème, ou comment intégrer de nouvelles compétences dans notre stratégie actuelle.

Review des mains jouées la veille, ou analyse des mains d’un joueur régulier de notre limite que l’on trouve bon.

Ivan Deyra
En ce qui me concerne, une séance de méditation dure 15 minutes environ, et l’échauffement 20 minutes. Bien sûr, il est important d’adapter et de personnaliser son échauffement selon ses objectifs, ses envies, son environnement, son rapport au jeu et ses priorités. Pour faire une petite session d’une heure par exemple, un échauffement de quelques minutes est probablement suffisant.

C’est une fois le travail effectué que l’on peut mesurer la différence et le chemin parcouru : nous voilà capables de poser des frappes de mulets à 30 mètres pleine lulu de la première à la dernière minute. Risque de claquage désormais très faible, voire inexistant.

Je vous parlerai dans mon prochain article de la seconde partie du processus, tout aussi importante : le décrassage, aussi appelé cool down d’après session.

D’ici là, take care !

Ivan "ValueMerguez" Deyra


ValueMerguez

Ivan a tout gagné sur les tables de Winamax, mais il a encore faim.

Suivez ValueMerguez sur FacebookSuivez ValueMerguez sur Twitter