[Blog] Alad'2, le retour

Par dans

Alad'2 Blog

Janvier 2018. Mon contrat Top Shark arrive à sa fin et j'apprends qu'il ne va pas être renouvelé. Je ne me faisais que peu d'illusions à ce sujet, puisque l’on m'avait bien spécifié dès le début que, avec l’ouverture sur le marché européen et la volonté de sponsoriser des joueurs espagnols, italiens et portugais, cela s’annonçait compliqué pour moi. Je gardais quand même au fond de moi un petit espoir. J'avais vraiment envie de continuer à faire partie de cette équipe, de parcourir le circuit et d'être au contact de tous ces excellents joueurs. D'autant qu'Adrián et Mustapha avaient fait leur entrée dans le Team quelques mois seulement avant mon départ, redonnant en même temps un nouveau coup de fouet à nos conversations techniques.

La déception était palpable. Les jours suivants, et même si je m’y attendais, le vide commença à installer : j’accusais un petit coup de moins bien. Moins de déplacements live, moins de soirées, terminées les sessions Twitch, envolées les sollicitations sur les réseaux sociaux… La sentence était tombée : j'allais me retrouver seul devant mon ordinateur à grind des tournois à 20 balles alors que, il n'y avait de cela pas si longtemps, je jouais le Main Event des WSOP et les festivals EPT.

Comme lorsque j'ai bust de La Maison du Bluff aux portes de la table finale - même si la déception d’alors était loin d’être aussi importante -, je décidai de ne pas me laisser abattre et de me servir de cet échec pour revenir encore plus fort et plus déterminé. D’où l’idée de mettre en place de nouvelles résolutions.

Aladin Reskallah

Résolution n°1 : une attitude irréprochable

Je repensais à cette année passée au sein du Team et j'essayais de trouver la constante chez tous les bons joueurs que cette expérience m’a permis de côtoyer de près. Assez vite, je me suis rendu compte que la principale caractéristique qui rassemblait ces champions était leur attitude positive. Parce que ce jeu peut être assez violent psychologiquement, il est primordial de toujours chercher le bon côté des choses. Contrairement à mes potes, eux ne racontent jamais un bad beat. Contrairement à mes potes, jamais ils ne se plaignent. Contrairement à mes potes, jamais ils ne disent qu'ils sont les joueurs les plus malchanceux de la terre.

Résolution n°2 : me transformer en Allemand

Durant mon année sur le circuit, j'ai entendu beaucoup de joueurs parler des Allemands avec un mélange d'admiration, de jalousie et d'incrédulité. Je me suis donc intéressé de plus près à ce que font ces fameux voisins teutons, pour tenter de devenir aussi bon qu’eux.

Cela tombe bien, Bencb789, un des meilleurs joueurs online vient d'ouvrir son site de coaching, Raise Your Edge, où il distille de nombreux conseils, dont une partie disponible gratuitement sur Youtube. Je décide de faire exactement ce qu'il dit et je me rends compte que beaucoup d’éléments sont à prendre en compte en dehors des tables et même en dehors du poker. Des joueurs très bons techniquement, il y en a des tas. Il faut donc s’intéresser au moindre petit détail pour espérer passer devant eux.

Ok, donc c'est parti. Dans un premier temps, il faut organiser son emploi du temps et son rythme de vie. Lorsque l’on n’a pas d’impératif, il peut être facile de se laisser aller. Il faut s'imposer une rigueur. Je choisis de jouer cinq jours par semaine, en prenant lundi et mardi comme "congés".

J’organise ensuite ma journée :

- Réveil tous les jours à la même heure (jamais après 13h comme dirait Pierre Calamusa)
- Petit-déjeuner
- Séances à la salle de sport
- Repas
- Travail technique
- Grind
- Repas
- Repeat

Un esprit sain dans un corps sain

Aladin Reskallah WPO

Il est important de ne pas sous-estimer la nutrition. De mon côté, je pense que c'est le point sur lequel j'ai le plus progressé cette année. En portant une attention particulière à mon alimentation, j'ai senti une différence non négligeable dans mon niveau d'énergie. Au quotidien, je me sens beaucoup plus en forme et cela me permet de maintenir ma concentration plus longtemps.

En plus, ce n'est pas très difficile à mettre en place. L’exemple qui suit n’engage que moi et je ne suis évidemment pas diététicien, mais il peut vous donner l’idée générale :

- Matin : grand verre d'eau à jeun. Flocons d'avoine, fruit, fruits secs (amandes, noix, noisettes).
- Midi : viande maigre, légumes vapeurs, riz, fruit
- Collation : 2 œufs, fromage de brebis, fruit, fruits secs
- Soir : poisson, légumes, lentilles, fruit

Les premiers mois se passent plutôt bien. Nous reformons aussi notre groupe de réflexion avec mes potes Marouane et Yassine, avec qui j’échange quotidiennement. Le premier s’intéresse de plus en plus au travail technique quand le second a carrément décidé de passer pro à son tour.

Avec une base et une organisation plus solide, je me sens d'attaque pour relever des challenges un peu plus relevés. Je commence à tenter quelques satellites pour des tournois live et participe à l'équivalent de la Top Shark chez un concurrent. Je me hisse jusqu'en demi-finale mais ne parviens pas à pousser plus loin.

Le retour du Champion

Aladin Reskallah Macao

Nous sommes en novembre 2018 et la Top Shark Academy recommence. Je sais que les probabilités d’un nouveau succès sont très faibles mais j'ai quand même envie de me lancer à fond dans l'aventure. Rien que passer par le processus de sélection, m'aidera à progresser techniquement et mentalement.

Je cherche donc tous les moyens pour me qualifier au Stade 4, dernière étape avant d’intégrer l’Academy. Je remarque que l'on peut gagner sa place directement au Stade 3 en jouant un maximum d'Expresso par période de 24 heures. Problème, seul le premier est qualifié. À ce sujet, je tiens à profiter de cet article pour présenter mes excuses à tous ceux qui ont croisé ma route sur ces Expresso où je faisais tapis sur toutes les mains. Le but n’était rien d’autre que de les éliminer le plus vite possible...

Lors des Semaines 1 et 2 de l’Academy, je ne parviens pas à passer le Stade 3 mais, la semaine suivante, je gagne ma place pour le Stade 4. Cela tombe le mardi, un de mes habituels jours de repos, mais je ferai évidemment une exception. Nous ne sommes plus que 32 et les quatres premiers vont rentrer dans l'Academy.

Durant l’après-midi précédant les tournois, je décide d'expérimenter quelque chose d'un peu mystique qui va s'avérer être d'une grande aide pour ma concentration. Je n'ai jamais été un grand fan de la méditation, m'imaginant sans doute un truc de roots baba-cool. J'ai quand même commencé à m'y intéresser quand Bencb, Fedor Holz ou encore Charlie Carrel en ont vanté les mérites. Après quelques séances réalisées avec l'application Primed Mind, je me suis rendu compte que ça n'avait pas grand-chose de paranormal mais également que j'en faisais déjà sans le savoir. J'aime par exemple marcher seul et faire le vide dans mon esprit, ce qui y ressemble finalement pas mal.

Je décide donc de partir pour une promenade de trois heures dans le parc situé non loin de chez moi. Pendant ce temps, j'essaie de faire le vide et de visualiser mon pseudo parmi les quatre premières places synonymes d'entrée dans l'Academy. Coïncidence ou non, ça fonctionne et je réussis à entrer de nouveau dans la Top Shark ! Je réutiliserai cet exercice maintes fois au cours de la compétition.

Une longueur d'avance

Maintenant que je suis de retour, j’estime mes chances de gagner à environ 20%. J'ai l'avantage de déjà connaître les épreuves et de savoir comment les gérer, en plus de pouvoir compter sur une bonne communauté au travers des réseaux sociaux, pour un éventuel vote de repêchage en cas de nomination.

Je sais également qu'une compétition comme celle-ci se joue presque exclusivement au mental. La plupart des joueurs qui sont là ne le sont pas par hasard, ils sont bons techniquement. La victoire s’offrira à celui qui sera le plus concentré, le plus motivé et, bien sûr, le plus chanceux - mais on ne peut pas contrôler cet aspect.

Je suis déjà bien organisé au niveau de mon environnement et de la logistique. Il me reste encore à m’occuper de tous les petits détails. J’essaie donc de planifier au maximum les semaines à venir à l'aide du logiciel (gratuit) XMind, qui permet de bien visualiser des concepts un peu complexes. Pour vous donner un exemple, voici ce que j’ai pu faire pour les exercices d'analyses de mains :

Xmind

Je pense que la période du break de Noël a été déterminante. Je n'ai fait aucun excès et j’ai passé chaque jour à me reposer et à me préparer pour la fin de la compétition qui allait être éprouvante. Il fallait que j'arrive mieux préparé et plus frais que mes concurrents. Dans cette optique, j'ai commencé à préparer bien en amont la vidéo de cash game, pour ne pas avoir à la faire en même temps que les heads-up de la Semaine 6.

Ma stratégie pour la finale était elle-aussi déjà réglée comme du papier à musique. Le fait de ne pas regarder les résultats de mes adversaires a sûrement été la meilleure chose que j'ai pu faire. Contrairement à deux ans plus tôt, où je regardais le classement sans arrêt, je me suis cette fois concentré uniquement sur mes tables, en ne perdant aucun influx nerveux à m'occuper d'éléments sur lesquels je n'avais aucun contrôle.

Une fois de plus, la chance et la réussite m'ont accompagnées jusqu’au bout de la finale pour me porter jusqu’à la victoire. Seulement cette fois, je compte faire beaucoup mieux en live ! En 2017, je découvrais le circuit et je voulais avant tout m'amuser et vivre des expériences inoubliables, avant tout car je n'étais pas sûr de pouvoir continuer le poker après cela. Cette fois-ci, je veux me focaliser davantage sur la performance et ramener des titres.

Après avoir parlé du passé, je vous dis à bientôt et vous passe le bonjour du Cambodge, où je me trouve pour deux mois, en préparation intensive pour mes prochaines échéances, à savoir l'EPT Monaco, le SISMIX et les WSOP. J'ai très hâte de replonger dans l'arène !


Tm4betlight

Premier joueur à remporter deux fois la Top Shark Academy, il est de retour dans le Team pour tout casser sur le circuit en 2019 !

Suivez Tm4betlight sur FacebookSuivez Tm4betlight sur Twitter