Winamax

[Blog] 2024 : en forme olympique !

Par dans

Blog Romain Lewis 03 janvier 2024 - En forme olympique !
Vous allez bien ? 2024 a débuté comme il faut ? Je vous souhaite une nouvelle année pleine de réussite et de bonheur !

De mon côté, l’année 2023 (et la fin 2022) a été une période très compliquée pour moi, tant sur le plan personnel que professionnel. D'ailleurs, il est presque impossible d’exceller aux tables lorsque l’on vit une situation perso difficile. J'ai donc pris la décision la plus prudente : j’ai beaucoup moins joué que les années précédentes.

Sur le plan comptable, 2023 a été une année perdante… mais j'ai beaucoup appris sur moi, et sur la vie en général. Et comme l’année 2023 se termine sur une note positive sur le plan personnel, j’estime avoir beaucoup gagné en fin de compte. De plus, l'envie de rejouer et retravailler ce jeu magnifique revient en force.

Je pense que l'un des avantages, quand on est son propre manager, est qu’on peut prendre le temps de s'écouter, et déterminer le meilleur moment pour appuyer sur l'accélérateur, ou a contrario celui où il est plus judicieux de ralentir le rythme. Je suis convaincu que mon choix de moins jouer en 2023 a été bénéfique… même si je viens de connaître la deuxième année perdante de ma carrière (sur un total de huit années en tant que joueur pro).

Je suis conscient qu'en contrepartie, je vais devoir redoubler d'efforts en 2024 pour éviter une troisième année perdante. Pour cela, il va me falloir un plan. Lequel ? C’est une excellente question. Ça tombe bien, j’y ai réfléchi un petit peu…

Janvier : en ligne, en France

Focus sur les Winamax Series ! Avec quelques streams (9, 10 et 11 janvier), un challenge sympa qui m’opposera à Julien Sitbon (vous en saurez plus bientôt), et le début d'un travail de trois mois et demi consacré au jeu online, à fond, entouré d'un coach mental et d'un coach technique.

Blog Romain Lewis 03 janvier 2024 - En forme olympique !
Me concentrer sur le jeu en ligne pendant trois mois me permettra de me focaliser au maximum sur l’aspect technique. Durant cette période intensive, j’aurai comme objectif d’engranger de la confiance, pour ensuite pouvoir me mesurer aux meilleurs joueurs du monde en live. Car je me suis rendu compte que jouer online de manière trop sporadique affecte ma technique. Et aussi mon mental ! Ces temps-ci, je ressens moins cette impression d’être capable de pouvoir battre toutes les limites. Cette période intense doit donc me permettre d’affiner ma technique, pour ensuite me refaire la cerise mentalement.

Mars : sous le soleil du Mexique

Départ pour deux mois au Mexique, pour continuer à travailler le jeu online dans des conditions qui me semblent idéales. Je me connais bien, maintenant. Finis, les hivers en Europe où je ne vois pas le soleil et où je m'enferme chez moi en restant devant l'ordinateur plus de douze heures par jour. Bon, je vais quand même rester devant l'ordinateur assez longtemps… mais cela sera à des horaires différents, et en pouvant profiter du soleil et du beau temps, en amont et en aval. Car le décalage horaire me permettra de vivre à des horaires un poil plus normaux, ce qui est quasiment impossible pour un grinder de tournois vivant en Europe. Avoir des horaires “de bureau” de 11 heures à 19 heures : voilà un vrai luxe pour un joueur MTT !

Pendant mes premières années de grind intensif (disons, les cinq premières), cela ne m’affectait pas trop de ne voir le soleil qu’une heure par jour... Mais les trois années suivantes, j’ai réalisé que je souffrais du manque de lumière. Après avoir passé un mois et demi à jouer depuis l’Amérique du Sud, j’ai pu constater un come-back fracassant de ma motivation. Et les résultats s’en sont ressentis. Alors : à la revoyure, Vieux Continent !

Fin mars : ça part en live

C’est l’heure du séminaire du Team Winamax, qui marquera mon retour sur le circuit live. C’est mon moment préféré de l'année. Après trois mois à parfaire ma technique, on va parler live, patience, tells, développement personnel.

C’est très différent du online, évidemment, mais c'est là que je me sens le plus performant. C’est en live que tous mes gros objectifs à long terme se jouent.

Blog Romain Lewis 03 janvier 2024 - En forme olympique !

Avril - juillet : live à tous les étages

D’ailleurs, parlons objectifs. En 2024, le projet sera de participer à plusieurs tournois high rollers du circuit Triton (ça sera en fonction de mes résultats), et de comme d’habitude mener campagne sur l’EPT Monaco, le SISMIX et bien sûr les WSOP. Un gros programme, donc, et une réelle envie de tout donner.

Pour le reste, il est difficile de verbaliser des objectifs précis. Mais tout de même : je ne dirais pas non à un deuxième bracelet… ou tout autre gros titre en live. Cela fait quelque chose comme deux ans que je n’ai pas soulevé un trophée live. Ça commence à me manquer ! Bon, allez, sans pression : il me faut trois titres entre avril et juillet 2024. No pressure, hein !

Août - septembre : on verra bien

Blog Romain Lewis 03 janvier 2024 - En forme olympique !Au moment d’écrire ces lignes, je ne sais pas de quoi cette période sera faite. Avoir de la visibilité sur six mois, c’est le mieux que je puisse faire pour le moment. Je réévaluerai la situation en temps voulu... mais en l’état, je suis déjà satisfait de mon planning. Si je suis dans la course au classement Global Poker Index, alors je prévoirai une grosse fin d'année en live. Sinon, je rebasculerai peut-être en ligne. Gagner le classement GPI France est l’un des seuls objectifs live que je n'ai jamais réussi à atteindre. J'ai terminé plusieurs fois sur le podium : vous pouvez compter sur moi pour envoyer du volume si je suis dans la course.

L’autre objectif reste d'être l'un des meilleurs ambassadeurs possibles pour le poker. Sur ce point, perfer et rester honnête avec vous via les blogs, les vidéos et streams, les réseaux sociaux, et lors de nos rencontres sur les multiples festivals Winamax tout au long de l'année... Tout cela aide énormément. J’en profite d’ailleurs pour vous l’annoncer : je continuerai de porter ce cher W rouge jusqu’à mai 2025. Minimum !

C'est une très bonne nouvelle, bien entendu. J’en suis fier, et je ne prends pas la confiance de Winamax pour acquise. C’est maintenant à moi de montrer qu'ils font le bon choix, année après année, y compris lors des périodes plus compliquées.

Merci à tous de m'avoir lu, et à bientôt autour des tables des Winamax Series !

Grosses bises, 

Romain


rLewis

Étoile montante de sa génération, le Bordelais a confirmé tous les espoirs placés en lui en 2021 en décrochant un premier bracelet WSOP !

Suivez rLewis sur FacebookSuivez rLewis sur TwitterSuivez rLewis sur Instagram