Sitting out

Par dans GénéralLife Style il y a plus de 9 ans.

Ce titre, "Sitting out", n'est qu'à moitié juste. Je ne raccroche pas vraiment les gants. Mais c'est tout de même une page importante qui vient de se tourner dans ma carrière de joueur de poker.

Vous l'aurez peut-être déjà compris : l'European Poker Tour à Vienne fut mon dernier tournoi en tant que membre du Team Winamax.

Prendre la décision d'arrêter n'aura pas été facile. Beaucoup de facteurs sont intervenus. La raison principale, je pense, fut l'envie de retrouver une liberté d'action totale, et de revenir au top dans les parties de cash-game, après avoir joué énormément de tournois avec le Team. Car il faut être honnête : il est très difficile de concilier les deux disciplines.

Je pense avoir atteint un niveau très satisfaisant sur les tournois « live », mais cela s'est clairement fait aux dépens de mon niveau en cash-game. Tout est relatif : je ne pense pas avoir régressé... Mais en revanche, les autres joueurs m'ont globalement dépassé et il est frustrant de voir son « edge » diminuer au cours du temps.

En écrivant ces lignes, je vous avoue ne pas encore être vraiment certain que cette décision soit la meilleure pour moi. Seul le temps le dira. Quoi qu'il en soit, je ne tire pas pour autant un trait définitif sur les tournois. D'ailleurs, je me rends ces jours-ci à Macao pour disputer une épreuve de l'Asian Poker Tour, avant de rejoindre des amis en Thaïlande. Mais clairement, les mois qui suivent seront principalement consacrés au cash-game.

Je garderai un très grand souvenir de ces trois années passées au sein du Team Winamax. Au-delà du poker resteront surtout les grandes amitiés que j'ai pu tisser, que ce soit avec les joueurs ou les membres du staff. Á eux, je ne dis pas... Lire la suite

Wsop 2010 part 2

Par dans Tournois Live il y a plus de 9 ans.

J'ai ensuite enchainé avec le 5K, toujours en short handed. Un seul coup vraiment notable à raconter lors du day1, tout le reste ayant été du run good standard. Un seul pot donc pour ce compte rendu du day1, mais il vaut le détour.

Blindes 400/800, je relance en premier de parole avec 5c3c à 2000. Payé par le bouton, payé par Adrew “Good2Cu” Robl en SB et payé par la BB.

Quatre joueurs donc à voir un flop Qs 4d 2c. J'ai environ 70K au début du coup, Robl a à peu près le meme stack, les autres sont plus short.

Je continuation bet à 4400 avec mon tirage quinte, payé par Robl et par la BB.

La turn est le 2s et Robl me surprend en misant 14 000. La BB passe, c'est à moi de parler. Sa mise n'a pas vraiment de sens selon moi ici, on est très deep pour un tournois, il n'y a qu'avec full aux quatre ou carré de deux qu'il voudrait jouer un gros pot ici. Si c'est le cas et que je paye il misera à nouveau à la river, sinon c'est qu'il abandonne le coup.

Il me voit probablement comme un qualifié français et ne m'imaginera pas tenter un move ici.

Fort de cette réflexion je décide donc de payer.

La river est Js. Il check, et j'annonce non sans avoir au préalable pris une grande inspiration mentale “ALL IN”. A ce moment là je m'attend clairement à ce qu'il snap fold, mais le bougre décide de me faire suer. Il rentre dans une reflexion qui durera plusieurs minutes ou je me sens agoniser, mon raisonement m'apparait d'un coup beaucoup moins génial et je sens que je vais sortir du tournois qui était très bien engagé sur ce move foireux avec hauteur 5. Seulement j'ai un day 2 à jouer moi, j'veux aller loin dans ce tournois et il doit bien le sentir le Andrew puisque soulagement il abdique enfin, jette ses... Lire la suite

WSOP 2010 - Part 1

Par dans Tournois Live il y a plus de 9 ans.

Les World Series of Poker sont terminés depuis un bon moment maintenant. Il est temps de faire un petit recapitulatif avant d'attaquer la nouvelle saison.

Cinq tournois joués, trois Day 2, une bulle, une place payée au bord de la table finale : un bilan mitigé. Revoyons le tout en details.

Arrivé le 5 Juin, je démarre le 7 sur le 1500$ en Short Handed, environ 1600 joueurs et 160 places payées, structure très rapide et joueurs prets à tenter le tout pour le tout, ce tournoi est une véritable boucherie. Toutes les mains que j'ai jouées ont été assez standard, je n'ai pas grand chose à raconter au final sur ce tournoi.

J'ai pris un mauvais départ en loupant un tirage avec paire + flush draw. J'ai ensuite bataillé cinq heures avec une vingtaine de blindes, doublé sur un "push any two" en small blind, j'ai Q7, la big blinde me paye avec A5 et je gagne le 40/60.

Quelques mains plus tard, je relance 98s au cutoff, c'est payé par la grosse blinde. Flop J-9-5, il check et je fais de même pour contrôler le pot. La turn est un magnifique 9 et mon adversaire me checkraise avec JT. Je double donc a nouveau ce qui me permet d'agresser plus et gagner beaucoup de pots sans showdown.

Je me retrouve ainsi avec 20,000 en jetons au dinner break, pour une moyenne de 18,000 si mes souvenirs sont bons.

A la reprise, je perds trois coups a la suite pour tomber à 14,000 avant de jouer ce qui sera ma dernière main du tournoi. Je trouve une paire de Dames UTG, je me fais 3bet par un jeune joueur agressif, j'ai une mauvaise image a la table du fait des derniers coups joués et décide de relancer à tapis plutot que de payer. Il n'hésite pas très longtemps avant de suivre avec une paire de 9. Le tableau final affiche 45678... Lire la suite

Hitting the wall and bouncing back (or not)

Par dans Général il y a plus de 10 ans.

J'ai envisagé plusieurs façon d'écrire ce blog, l'une d'entre elles consistant en une longue série de pot perdu. Totalement dépourvu d'intérêt, personne n'aime écouter un joueur de poker se plaindre, moi le premier.

Cependant je ne peux pas échapper à ma réalité, je vais donc exposer les faits en version courte pour éviter de saouler tout le monde:

2010 SUCKS

J'ai joué gros, perdu gros, mélange de bad play / bad run / entêtement.

En conséquence j'ai pris la décision drastique de cash out, mettre mon égo de coté et rejouer plus petit pour retrouver un semblant de confiance.

Et peut être plus important que tout, moins jouer pour mieux jouer. Je me suis clairement senti "burn out" à la fin du mois de Mars et j'ai depuis levé le pied pour prendre du recul.

Je pars demain pour San Remo pour ensuite enchainer avec Monte Carlo et Vegas avec toute la team, ce passage du cash game vers les tournois ne peut que me faire du bien.

Les périodes de doute font parti de la vie d'un joueur de poker, j'en suis toujours ressorti plus fort. Je me demande maintenant si je suis un chat qui a épuisé ses sept vies ou un Phenix qui va renaître une fois de plus de ses cendres (ouais, je dramatise un peu là, j'avais pourtant dit que je ne voulais pas me plaindre, désolé!).

Anyway, only time will tell.

And remember, every passing minute is a chance to turn it all around.

Iki

Long time no blog

Par dans Général il y a plus de 10 ans.

Des excuses me semblent de rigueur pour débuter ce post. Je n'ai plus bloggé depuis ma table finale végassienne dont le compte rendu s'est d'ailleurs arrêté à la première partie.

J'en suis sincèrement désolé, mais j'ai toujours été d'un naturel fainéant et il est très difficile de changer. C'est sans doute le coté "devoir" qui fait ça.

Je n'ai en revanche pas ménagé mes efforts sur les tables de cash game ni en tournois et ô miracle, les résultats ont suivi!!!

D'abord avec une deuxième table finale aux WSOP, en Europe cette fois. Le prizepool n'était pas fou, mais avec un rassemblement de plus de 600 joueurs, cette deuxième 5ème place de l'année m'a fait un bien fou au moral.

Je suis ensuite parti un mois en Thaïlande rejoindre les Degen (un groupe de joueurs Français installés là bas). Le temps n'était pas vraiment au rendez-vous (mousson oblige). J'en ai profité pour jouer online. Beaucoup et surtout très cher. Cela mériterait un post à part où je pourrais montrer les plus gros pots joués sur cette période. En résumé j'ai déchiré la 10/20 et fait les montagnes russes en 50/100. Frissons garantis!

J'en suis revenu avec une grosse envie de perf en tournois. Envie qui n'a pu qu'être décuplée par les résultats de mes équipiers: Ludo 3ème à Marrakesh, Anto qui gagne le 1er event à Evian et Aurel qui suit son exemple en décrochant le titre sur le main event (son 2ème tournoi au sein du Team!!).

Après un EPT Portugal expéditif mon tour allait venir à Prague. ENFIN une place payé en EPT!!! On peut dire que je l'aurais attendu celle là. Et comme pour me récompenser de ma patience ce premier résultat sur le circuit européen se soldera par une nouvelle table finale et très belle... Lire la suite

On n'est pas fanny! part one

Par dans Tournois Live il y a plus de 11 ans.

Double célébration pour moi lors de cet event no limit à 2000$, le 36ème des WSOP 2009. Je signe à la fois mon premier cashin de la série et ma première table finale au sein du team winamax. Il était temps ...

Je souhaitais évidement le bracelet à 200% pour égaler la perf de Davidi de l'année dernière. J'ai été frustré de ma sortie, cinq minute après je me sentais totalement vidé de mes forces. Je n'aurais peut-être plus jamais l'occasion d'arriver aussi près du graal dans un field énorme comme celui là (1700 joueurs environ).

La réaction immédiate était donc la déception, mais maintenant que j'ai pris du recul je suis plus que satisfait de ce résultat. Surtout parce que j'avais annoncé sur ce même blog que je comptais frapper un gros coup sur ces WSOP et cette TF prouve que ce n'était pas des paroles en l'air. Je n'avais pas monter un gros stack depuis le main event de l'année dernière soit presque un an et cela commençait à me miner le moral sur les tournois live. Ce résultat arrive donc comme une bouffée d'air frais.

Il en va de même pour mon équipière et amie Almira qui échoue en 7ème position de cet event 36 sur un vilain badbeat. Un grand bravo à elle, nous avons été plusieurs heures à la même table tout au long du tournois, elle ne se sentait pas bien vers la fin du day 2 mais elle a su en grande championne garder sa concentration, jouer un poker très solide, allant jusqu'a intimider ses adversaires à la table. J'ai quelques anecdote énormes en poche à ce propos mais je vais lui laisser le plaisir de les raconter :p.

Chapeau en tout cas, je sais que tu étais en période de doute au niveau du poker, je suis persuadé que si tu dis ça aux adversaires qui ont croisé... Lire la suite

First events and Vegas life style

Par dans Tournois Live il y a plus de 11 ans.

Déjà dix jours sur place et trois tournois de joué, les deux short handed à 1500 et 2500 ainsi qu'un no limit classique à 2500 également.

Benjo à du le signaler bon nombre de fois dans son coverage, les events 6 max sont de vrais boucheries. Ce sont mes tournois de prédilection évidement étant donné que je ne joue qu'en short handed online mais le rythme d'enfer des éliminations et la faible structure rendent la tâche difficile.
Je n'ai pas su passer entre les goutes dans le 1500, perdu très rapidement, pas grand chose à raconter.
Dans le 2500 d'avant hier en revanche j'ai éffectué un très bon départ qui m' laissé espérer de bonne chose.
La plupart des joueurs partent avec une optique de jeu loose agressive dans ces tournois du fait qu'on soit moins nombreux à la table. Aller à contre courant m'a semblé être la meilleure stratégie.
J'ai donc été très calme dans les 1er levels. Mon image tight m'a ensuite permis de placer un très gros bluff, j'ai alors accéléré un peu en ressortant l'arsenal des squeezes, 3 bet light etc. Tout à marché et je me sentais vraiment bien jusqu'à ce qu'une rencontre paire de Roi contre paire d'As me coupe dans  mon élan.
Sur la main qui suit, il me reste 10K de tapis, je trouve AQo, raise à 525 au Cutoff sur les blindes 100/200. Un très bon joueur call en small blind.
Flop AT6 avec 2 trèfles (je n'en ai pas). Il check et je check derrière pour pot control et cacher ma main.
Turn 2 de carreau, il bet 675, je me contente de payer. Je risque de lui faire passer un As en relançant alors qu'il va toujours miser à la river avec un As, et si il est en pur bluff il peut avoir envi de continuer (tout cela est très standard).
River 3, il mise proche... Lire la suite

Always look on the bright side of life

Par dans Général il y a plus de 11 ans.

Lorsqu'on cherche à se rassurer avec une phrase type philosophie  de comptoir en titre de blog c'est généralement que quelque chose ne tourne pas rond.
Pas d'exception à la règle cette fois-ci. J'ai connu il y a deux semaines environ la pire période de ma carrière de joueur et réalise de part la même mon plus mauvais mois à ce jour.
Ceux qui savent à quel point j'ai pu placer la barre haute dans ce domaine par le passé peuvent imaginer l'ampleur du truc.

Alors oui, je cherche à me rassurer, quoi de plus logique. Je me suis repassé "Into the wild" avant hier, ça aide à relativiser.

C'est assez ironique en même temps sachant que j'embarque dans quelques heures pour Vegas, la ville superficielle par excellence , totalement à l'opposé de l'esprit du film.

Et pourtant je suis excité comme un gamin le jour de noël,  J'ai attendu ce moment toute l'année. J'aurais aimé arrivé la bas avec un capital confiance chargé à bloc, près à tout massacrer sur mon passage. C'était le plan, un bon plan. Dans mes rêves tout ce passait bien.
Et puis il y à deux semaines les choses ont dérapé. Pourquoi? Comment? Peu importe, je dois voir de l'avant maintenant. S'il faut chercher le bon coté des choses je dirais que ce badrun n'est pas aussi dramatique qu'il m'a sembler au premier abord.
Les grandes histoires commencent toujours mal, c'est bien connu. Cette lourde défaite n'a fait qu'accroitre ma motivation pour ces WSOP. J'ai depuis longtemps annoncé que j'allais frapper un grand coup, j'en avais la volonté, j'en ai maintenant également la nécessité!

(Tout est relatif évidement, je suis encore bien financièrement, je préfère le préciser parce qu'à l'écriture de ces dernières lignes... Lire la suite

Bad day at the office

Par dans Général il y a plus de 11 ans.

Aujourd'hui j'ai mal joué, je me suis pris des setups, des badbeats, je n'ai pas rentré les draw quand il fallait, la combinaison parfaite pour perdre.

Mais surtout, j'ai mal joué.

J'ai steam, tilt, j'étais énervé à la fois contre les cartes et contre moi même et j'ai quand relancé une session après ça. Belote et rebelote en gros. Au poker ça ne rapporte pas de points, faut oublier.

Seul point positif, je ne suis pas monté de limite donc au final je ne perd pas tant que ça. J'ai connu pire, ça sera vite oublié.

Surtout que je n'ai qu'a regardé mes résultats des deux derniers mois pour relativiser. Deux mois exceptionnels ou j'ai globalement bien joué et run good.



Voilà le graphe de Mars, je le met en big blindes vu que je joue beaucoup de limites différentes. C'est certainement un de mes meilleurs mois en terme de Buy Ins gagné et il n'est pas loin du top non plus en $ (les nouveaux challenge Winamax y sont peut-être pour quelque chose, même si la somme à gagner ne va pas changer grand chose pour moi, ça me motive de voir un classement et de savoir que tout le monde peut le suivre).

(Comment ça j'utilise un un titre d'article à connotation négative pour passer un brag en douce? Je fais ce que je veux d'abord!

Après une très bonne période comme celle-ci on a tendance à croire qu'on ne peut plus perdre, du coup le jeu se détériore et il peut s'en suivre une grosse descente aux enfers. La session d'aujourd'hui est là pour me le rappeler.

J'espère ne surtout pas recommencer les erreurs du passé.

Et quoi de mieux qu'un petit break pour éviter de s'enfermer dans une mauvaise routine et s'éclaircir les idées. Il se trouve justement qu'on a décidé de passer un week-end à Edinburgh. Je... Lire la suite

The well

Par dans Général il y a plus de 11 ans.

"A stranger is being shown around a village that he has just become part of. He is shown a well and his guide says "On any day except Saturday, you can shout any question down that well and you'll be told the answer."

The man seems pretty impressed, and so he shouts down: Why not on Saturday? and the voice from in the well shouts back: Because on Saturday, it’s your day in the well."

Je traduis pour les anglophobes :

Un étranger parcours le village qu'il vient tout juste d'intégrer. On lui montre un puits et le guide dit "A n'importe quel jour de la semaine autre que le samedi, tu peux poser une question dans ce puits et on te donnera la réponse.

L'homme parait très impressionné, se penche et demande: Pourquoi pas le samedi? et une voix au fond du puits répond: Parce que le samedi, c'est à ton tour d'être dans le puits!

Ce genre de thread est coutumier sur le forum américain 2+2. Le principe est assez simple, :un joueur décide de donner à la communauté en échange de ce qu'il a reçu. Aujourd'hui c'est à mon tour d'être dans le puits.

Pour une durée d'une semaine je m'engage à répondre à la majorité des questions qui me seront posées. Je me donne bien évidement un droit de réserve si les questions sont trop personnelles / déplacées / redondantes.

Bon ce n'est pas forcement le meilleur moment pour moi sachant que j'ai une sortie de prévu ce soir et que je ne serais pas dispo ce week-end mais c'est quasiment tout le temps le cas de toute façon.

Je répondrais donc au max de questions demain puis de nouveau à partir de dimanche soir.

A vos claviers!

Ceci n'est que le copié coller de mon post sur le forum Wam-Poker :
http://www.wam-poker.com/forums/viewtopic.php?p=1225243#1225243

C'est là bas que vous devez poser vos questions et que j'y répondrai.