On_The_Road

Sa deuxième tentative sur la Top Shark Academy s'est soldée par un high score monstrueux. Le Nantais est un vrai guerrier !

Suivez On_The_Road sur FacebookSuivez On_The_Road sur TwitterSuivez On_The_Road sur Instagram

[Blog] Trompez-vous !

Par dans GénéralLife Style il y a 26 jours.

Blog François Pirault Trompez-vous Facebook

Salut à tous ! Après vous avoir raconté dans ces colonnes mes voyages en Australie et à Las Vegas, et fait le bilan de mon année 2021, l’heure est venue de vous parler d'une thématique chère à mes yeux et omniprésente dans le poker : les erreurs. La vision que j’en ai a beaucoup influencé ma vie jusqu’à mes 26 ans, en me limitant énormément. Je m’explique : avant cet âge, j'essayais de les éviter, car je les associais systématiquement à du négatif. Cela me semble tellement loin de ma vision actuelle. Avec le recul, je me rends également compte que j’ai raté une tonne d'opportunités. Par peur d’échouer, en refusant de jouer en équipe 1 au foot car j'étais « le bon » de l'équipe 2 ; en choisissant une filière ES alors que j'avais un profil scientifique parce que mon frère s'était rétamé en Maths en Première S, etc. Bref, ce genre de choix peut avoir un gros impact sur votre vie. Donc si vous pensez que toute erreur est forcément négative, ce blog est fait pour vous.

Ça vient d’où ?

Outre notre belle culture française, bien connue pour pointer du doigt les erreurs comme la peste, j'ai aussi été éduqué par le fameux "Ah tu vois, je te l'avais dit" de mes chers parents, si je tentais, et ratais quelque chose de nouveau. Par la suite, j'ai simplement reproduit ce schéma qui me paraissait normal… jusqu'à ce qu'on m'ouvre les yeux, il y a quelques années, lorsque je n'avais d’autre choix que de me remettre en question pour évoluer.

En quête de progression

François Pirault EPT Prague

Éviter les erreurs, c'est éviter de progresser. Cela me parait extrêmement important de bien faire comprendre ça. Il y a quelque chose à tirer de chaque erreur, pour nous permettre de revenir mieux préparé la fois suivante. Prenons l'exemple tout bête d'un... Lire la suite

[Blog] 2021 : année record

Par dans Général il y a 4 mois.

Blog François Pirault

2022 est là, c'est donc l'heure de vous souhaiter à toutes et à tous une excellente année, aux tables comme en dehors ! C'est aussi le moment de faire le bilan de l'année écoulée puis de poser ses objectifs pour celle à venir. Un moment à prendre très au sérieux, car notre plan d’action définit nos chances de succès pour nos différents projets de vie. Dans mon bilan des six mois, je vous avais laissé avec cette liste prévisionnelle pour la période allant de juillet à décembre :

+ 70 000 € online
65 sessions
1 mois et demi à Vegas et un bracelet WSOP
300 heures de travail technique
65 h de travail mental

Peut faire mieux

Voici l'heure de regarder les résultats :

+ 40 230 € online
52 sessions (dont 9 streams) pour 390 heures
1 mois et demi à Vegas pour 240 h de jeu et un bracelet WSOP
107 h 25 mn d’étude du jeu
32 h 10 de travail mental

François Pirault WSOP

Ne dit-on pas "Le but d'un objectif n'est pas vraiment d'être réalisé, mais de nous réaliser" ? Comme vous avez pu le constater, un seul objectif a été atteint. Cela est en partie lié à certains évènements ayant impacté de près ou de loin mon planning :

Fin juillet, un petit problème de santé à l'aine (ça a duré environ trois semaines) m’a empêché de m'asseoir sur des longues périodes prolongées. Compliqué pour un joueur de poker. J'ai tout de même répondu à mon devoir de Team Pro en participant au tout premier Top of The Pok de l'histoire réalisé entièrement debout !
Peu de temps avant le bilan des six mois, une rencontre a changé ma vie puisque je me suis mis en couple (excuse validée, non ?).
Post Vegas, ma motivation concernant le retour au online a pris un petit coup dans la face. Cela faisait trois ans depuis mon dernier pèlerinage américain et... Lire la suite

[Blog] WSOP : Dans la Tête d'un Qualifié

Par dans Tournois Live il y a 7 mois.

Blog François Pirault Facebook

Dimanche 20 mai 2012, tard dans la nuit, onze joueurs décrochent sur Winamax un package pour aller à Las Vegas jouer les WSOP... et j’en fait partie ! Organisé par Davidi Kitai et Tristan Clémençon, la promo Trip to Vegas promettait d'envoyer au minimum sept joueurs à Sin City. Face au succès de l’offre, ce chiffre a donc grimpé à onze et heureusement pour moi car ce fut exactement ma place finale. Encore étudiant et joueur amateur à l'époque, j'ai franchi les différentes étapes qualificatives à 10 et 50 € pour accéder à la phase finale à 300 €.

Une fois le package en poche, impossible pour moi de trouver le sommeil. Je passe par tout un tas d’émotions, ému dans un premier temps de cet accomplissement puis surexcité à l’idée d’aller à l’autre bout de la Terre pour jouer au poker. Un flot continu d'images envahit mon esprit : ma tête est déjà de l'autre côté de l'Atlantique, marchant dans l'enceinte du Rio avant de brandir un bracelet de Champion du Monde ! Aller à Las Vegas est un rêve pour n’importe quel joueur amateur et je n’ai plus que quelques semaines à attendre avant de le voir se réaliser. Après avoir repris mes esprits, je partage la nouvelle aux autres joueurs de mon association de poker, presque aussi contents que moi. J'ai tellement hâte d’y être.

Papers, please

VoitureAprès être redescendu de mon nuage 24 heures plus tard, la réalité me rattrape. Une petite formalité est de mise pour ce pèlerinage : le passeport. Le timing est serré et un joueur de mon association, Denis, soumet l'idée de préciser que j’en ai besoin pour les Championnats du Monde de poker afin d'accélérer le processus. Peu convaincu que l'argument fasse mouche auprès de la mairie, pour qui l'intérêt pour le poker doit... Lire la suite

[Blog] Six mois à la loupe

Par dans Général il y a 10 mois.

Blog François Pirault Facebook

Depuis le début de ma carrière pro en janvier 2015, je partage publiquement mes objectifs et réalise un point sur leur avancée à chaque moitié d'année. Les poser formellement permet de donner une direction à ses rêves et de se mettre en marche pour les réaliser. Pour les définir, j'estime tout d'abord le nombre de semaines de travail sur l'année. Une fois la tâche accomplie, je multiplie ce chiffre par ma semaine type qui comprend 4 sessions, 18-20 heures d'études de jeu et 3-4 heures de travail mental. Quand le nombre de sessions est fixé, j'estime mon retour sur investissement moyen par session pour fixer un objectif financier. Bien que ce dernier soit celui qui attire l'œil, les objectifs les plus importants concernent toujours ceux qui amènent le résultat et non le résultat lui-même. Il faut investir son énergie dans le processus : plus celui-ci est bon, plus la progression et les résultats viendront sur le moyen/long terme.

Work in progress

Tableau Heures TravailObjectif 1 : 100 sessions
Réalisé : 94 sessions (dont 8 streams) pour 713 heures au total

Excepté un bref passage en direct lors de la Semaine 6 de la Top Shark Academy, c'était la première fois de ma vie que je streamais ! Ayant pris l'habitude lorsque je joue de détailler à voix haute mon processus de réflexion, je n'ai pas ressenti trop de difficultés à m'y mettre. Par contre, je suis moins à l'aise pour le côté divertissement et l'aide de PonceP m'est précieuse pour dynamiser mes passages sur Winamax TV.

Objectif 2 : 450 heures de travail technique
Réalisé : 322 heures et 55 minutes

Une grande partie de mon travail en dehors des tables a été mis au profit d'un groupe de trois joueurs que je coache sur un an. Grâce à leurs nombreuses questions, cet échange... Lire la suite

[Blog] Voyage à l'autre bout de la Terre

Par dans Life Style il y a plus d'un an.

Blog François Pirault Facebook

Février 2013. Étudiant en Licence et complètement perdu dans mes études, je me vois proposer par deux amis de la fac de les suivre pour une année sabbatique en Australie. J'ai alors en tête de me réorienter et le timing semble parfait : c'est un grand oui ! À cette époque, le poker fait déjà partie de ma vie depuis quelques années et il m'arrive de rêver d'en vivre un jour. À lire les coverages, j'ai des étoiles plein les yeux devant les résultats des Ludovic Lacay, Davidi Kitai, Nicolas Levi et consorts.

C'est tout droit

Pour financer en partie ce voyage programmé huit mois plus tard, je bosse un peu dans l'animation l'été et prévois de mettre de l'argent de côté en jouant au poker. C'est une occasion de voir si je peux être pro en augmentant mon volume de jeu. Par chance, les dieux du poker m'entendent et je vis le plus gros rush de ma vie : je fais runner-up de La Fièvre, remporte le multiplex poker et le Mad Max et termine 4e d'un tournoi Winamax Series !

Mon budget gonfle d'un coup et ce rythme de vie me plaît bien. Ce good run booste ma confiance et j'ai même l'impression que c'est facile d'être pro. J'envisage déjà de m'y mettre à 100% à mon retour ! Spoiler : ce sera loin d'être aussi simple... La suite du programme est elle déjà écrite : notre road trip doit durer neuf mois au total et on compte bosser sur place dans des fermes pour gagner un peu notre croûte.

Avion

La tête dans les nuages

Un casino sauvage apparaît !

Octobre 2013, c'est parti ! Après vingt longues heures de vol, nous posons enfin les pieds au pays du surf, et plus précisément à Perth, une ville côtière de l'ouest de presque 2 millions d'habitants. Après une semaine, on décide d'acheter un van aménagé qui nous... Lire la suite

[Blog] Retour gagnant

Par dans Tournois OnlineTOP SHARK il y a plus d'un an.

Blog François Pirault

Il est 22h le jeudi 18 janvier 2018. La septième édition de la Top Shark Academy est remportée par François Pirault Adrien Delmas. Mon rêve d’intégrer le Team Pro Winamax et de remporter les 50 000 € du contrat s’envole… pour le moment. Je m’octroie quelques jours de repos puis reprends mon rythme normal de grind. Même si je ne me peux m’empêcher de penser que la réussite n’a pas été de mon côté, je reste conscient de l’écart technique qui me sépare du jeune barbu bordelais. Des questions tournent dans ma tête. Comment devenir meilleur ? Comment mieux faire ? Quelles leçons tirer de cette deuxième place ?

Engagez-vous

Deux mois plus tard, je rejoins une plateforme de coaching/staking que me conseille Adrien. Peu actif au début, je pars pour Las Vegas l'été et cela se passe moyennement. J'ai quand même la chance de jouer le Main Event des WSOP pour la seconde fois de ma carrière mais aucun deep run à signaler. À mon retour fin juillet, mon niveau de motivation est bas : j’ai l'impression de ne pas réussir à décoller. Puis je tombe sur une vidéo de motivation exclusive au site qui me touche et me rebooste totalement. Le sujet est le "commitment", le fait de s'engager à 100% dans une activité si l'on souhaite vraiment réussir. Je me rends bien compte que je ne me donne pas à fond alors que j'ai accès à du très bon contenu.

François Pirault WSOP

J'écris à mes coaches pour leur annoncer que je vais devenir le plus productif de leurs élèves sur les trois prochaines années. Cela réveille en moi de la motivation. J’ai toujours eu un côté compétitif et tenir mes engagements est également un trait de ma personnalité auquel je tiens énormément. C'est décidé : je suis prêt à investir mon temps pour devenir meilleur. Le changement, c'est maintenant... Lire la suite