Tourner sa main en bluff à la rivière

Par dans GénéralAnalyse de mainsCash Game Online il y a plus de 9 ans.

Vous avez apprécié mon premier blog technique ? Voici le second ! Cette main s'est déroulée sur une table 2€/4€ de Winamax. Le contexte : RGoethals et S4lt1bank sont deux très bons joueurs qui viennent d’arriver à la table et moi-même, ohcaraiboa et jertiann sommes là depuis plus longtemps. Nous avons tous les 3 un tapis supérieur à 700€. Loïc Ohcaraiboa Sa est un excellent joueur : il fait d'ailleurs partie des Local Heroes Winamax. Il a un style de jeu très loose agressif avant le flop. C’est contre lui que je joue la main dont je vais parler aujourd’hui.

***** Hand History for Game 16410161297 ***** (Winamax)
$400.00 USD NL Texas Hold'em
Thursday, August 04, 09:14:15 ET 2011


Table Stara Zagora (Real Money)
Seat 5 is the butto

Seat 1 : RGoethals 396.00€
Seat 2 : S4lt1bank 400.00€
Seat 3 : ohcaraiboa 1679.56€
Seat 4 : LocSta 712.50€
Seat 5 : jertiann 1125.84€

RGoethals posts small blind 2.00€, S4lt1bank posts big blind 4.00€
Dealt to LocSta [Kh][Ad]

Ici, j’ai As-Roi dépareillé. C'est une excellente main avec laquelle il est plus que standard de partir à tapis en cash game avec une profondeur de 100 grosses blindes.

____________________
**
Dealing down cards **


ohcaraiboa relance à 14.00€
LocSta paie 14.00€

Je décide néanmoins de simplement payer et de cacher la valeur de ma main, pour plusieurs raisons que je vous présente :

- Je ne pense pas pouvoir amener ohcaraiboa à partir à tapis avant le flop avec une moins bonne main que la mienne ;
- Je sous représente la valeur de ma main et, de ce fait, je pourrai prendre assez souvent de la value post flop si je touche ;
- J’offre un spot de squeeze aux 3 joueurs à parler derrière moi.

Lire la suite

Rentabiliser une main grâce à l'historique

Par dans GénéralAnalyse de mainsCash Game Online il y a plus de 9 ans.

Plutôt que de vous parler de mes vacances ou des tournois joués récemment, je souhaiterais aujourd'hui aborder avec vous une main jouée online. Et vous expliquer mon processus de réflexion, bien sûr.

Voici le contexte de la première main : il y 1h30 que j’ai commencé ma session en NL400 et alept a rejoint ma table il y a environ 45 minutes. Il est directement à ma droite et est un joueur loose agressif. Il float souvent, 3-bet light, etc. Dès son arrivée, nous nous sommes beaucoup joués : j’ai touché de bonnes cartes et gagné la plupart des coups contre lui lors des quinze premières minutes. Ensuite, j’ai perdu AQ contre T8 en bataille de blindes : je relance à 16€, il me 3-bet à 48€, je 4-bet à 120€ et il fait tapis. Je paie et le tableau est tombé : T62AT. Et je perds ce coup.

Vient ensuite la main dont je souhaiterais vous parler :

***** Hand History for Game 1355469139339 ***** (Winamax)
$400.00 USD NL Texas Hold'em - Wednesday, August 31, 11:27:16 ET 2011

Table Reading (Real Money)
Seat 4 is the butto

Seat 1 : LocSta - 721.63€
Seat 2 : alept - 1110.44€
Seat 3 : BENJJJ11 - 271.00€
Seat 4 : Sixcoups - 439.70€
Seat 5 : jertiann - 164.81€

jertiann posts small blind 2.00€, LocSta posts big blind 4€

Dealt to LocSta [Qs][Ts]

** Dealing down cards **

Ici j’ai Dame-Dix assorti en grosse blinde : une bonne main à jouer en position en bataille de blindes, mais aussi une main qui joue plutôt bien dans les pots à plusieurs.

alept relance à 12€
BENJJJ11 paie 12€
Sixcoups paie 12€
jertiann passe
LocSta paie 8€
__________

Alept relance en début de parole et deux joueurs décident de suivre. Ici, j’ai 2 options : payer ou relancer... Lire la suite

Miami

Par dans Life Style il y a plus de 9 ans.


Avant d'évoquer Las Vegas et les World Series of Poker, je reviens rapidement sur mon séjour en Floride. Comme je vous l'ai raconté dans mon précédent post, j'ai passé une semaine de vacances à Miami entre potes. Un séjour des plus agréables. Bon, on n'a pas spécialement visité la ville à proprement parler, mais plutôt passé notre temps à faire la fête, profiter de la plage et du jacuzzi, avec un détour par la fameuse American Airlines Arena pour assister au premier match de la finale des playoffs NBA entre les Heats et les Mavericks de Dallas. Le match fut assez décevant, d'ailleurs, les deux équipes ratant la plupart de leurs tirs durant le premier quart temps. L'ambiance était excellente, ceci dit, et c'est bien le principal (hormis le fait que ce soient les Heats qui aient gagné).

Concernant les sorties... Hé bien, Miami, c'est un peu comme Las Vegas, mais en deux fois plus cher ! Alors que Las Vegas, de base, est déjà très onéreuse. Bref, le premier soir, on est tombé sur des filles de Dallas, en vacances comme nous. Après quelques verres dans le jacuzzi de l'hôtel, on s'est dirigés vers une boîte en vogue, le « Liv ». Un établissement particulier puisque situé dans le lobby d'un hôtel de luxe qui accueille trois nightclubs au total. A l'entrée, il devait avoir entre 150 et 200 personnes dans la file d'attente, et au moins le double dans le lobby, qui pour le coup se transformait à son tour en boîte de nuit !

On a réussi à rentrer moyennant une somme que je n'aurais jamais imaginé payer un jour pour rentrer dans un nightclub. Mais bon, c'est Miami, alors on se lâche. Une fois à l'intérieur, on arrive à peine à avancer tellement il y a de monde. Sur la scène, je reconnais Rick Ross, Drake,... Lire la suite

American Psycho

Par dans Général il y a plus de 9 ans.

Salut à tous ! A l’heure où j’écris ces quelques lignes, je suis en mode « préparation de valises ». Ce n’est pas spécialement excitant en soi mais la perspective de poser le pied sur le sol américain l’est bien plus. Avant d’arpenter les salles de jeux de Sin City, je fais une escale de quelques jours à Miami. Je serai accompagné de plusieurs potes (pour la plupart bretons !) et nous croisons les doigts pour que l’un des matchs de basket des Miami Heats coïncide avec nos dates de séjour. Hormis l’espoir de voir à l’œuvre Lebron James et Dwyane Wade, ce séjour floridien sera surtout l’occasion de décompresser et accessoirement de faire la fête.

Dès le 1er Juin, les choses sérieuses commencent et c’est alors Las Vegas qui nous accueillera dans l’une de ses nombreuses villas à l’écart du Strip.
D’autres amis nous rejoindront sur place et notamment un ostéopathe, que je compte bien mettre à contribution le matin avant d’aller joueur mes tournois. La condition physique sera un élément important pour répondre présent sur la durée du programme chargé que je me suis concocté. En effet, les festivités démarreront avec le 10K$ Pot-Limit Hold’Em Championship, celui où j’ai réalisé une belle treizième place en Juin dernier. Ce tournoi sera l’exception à la règle puisque je ne disputerai en dehors que des tournois de No-Limit Hold’Em.

Parmi ceux-ci, il y aura bien évidemment le Main Event, mais aussi le 5,000$ Shootout, quelques « donkaments » à 1,5K$ et quatre gros tournois au Venetian. Au final, je prévois de jouer entre 10 et 15 tournois à Las Vegas.

Durant ce véritable marathon, je pourrai compter sur le soutien de Pier Gauthier, notre coach mental au sein du... Lire la suite

La magie du Poker Chinois

Par dans Tournois LiveLife Style il y a plus de 9 ans.

Salut à tous ! Compte tenu de la date de mon dernier post, je vous dois bien, non seulement des excuses, mais aussi un large récapitulatif de ce que j'ai vécu lors de ces deux derniers mois. Mon calendrier de tournois a été particulièrement chargé en ce printemps 2011.

La série a plutôt bien démarré avec une place payée lors du WPT de Vienne. J'étais gonflé à bloc ! Muni de mon passeport d'urgence fraîchement estampillé (bad beat administratif oblige), je termine le Day 1 dans la moyenne. Au début du deuxième jour, je monte pas mal de jetons, et me retrouve avec plus de deux fois la moyenne. Et là... c'est l'accident ! Je dispute un pot énorme valant cinq fois l'average, au bas mot, avec un tirage de quinte flush par les deux bouts contre un brelan. L'argent part au flop, mais je manque mes outs sur le turn et la rivière. Résultat des courses : avec mes neuf blindes, je parviens tant bien que mal à m'accrocher jusqu'aux places payées. Je remonte la pente, mais perds un coin-flip contre Alessio Isaia et envoie mes dernières cartouches quelques mains plus tard. J'atteins une honorable 29ème place. Dommage, je pense avoir joué un beau poker, et avec un brin de chance supplémentaire, j'aurais pu aller beaucoup plus loin.

Dans la foulée de l'étape autrichienne, Bratislava et Berlin me tendent les bras... Enfin, façon de parler. J'aurais aimé que ces belles de l'Est me réservent un meilleur sort. Au final, les deux tournois vont se dérouler de manière similaire et classique avec une élimination au Day 1 et au Day 2, respectivement.

Après un détour par Tours où se déroulait une étape du France Poker Tour, je suis repassé par la maison, à Londres, dans l'optique de jouer en ligne. Les... Lire la suite

Mens sana in corpore sano

Par dans Life Style il y a plus de 9 ans.

Salut à tous ! Cela fait un petit moment que je ne vous ai pas donné de nouvelles : excusez-moi, donc, et permettez-moi de revenir sur la fin de mon année 2010. Début décembre, à peine sorti du WPT Marrakech, j'emménageais dans mon nouvel appartement à Londres... Cela faisait un petit moment que je voulais déménager de ma Bretagne natale. Effectivement, me taper cinq heures de train avant chaque vol n’était pas vraiment optimal !

Et quitte à changer de vie, autant se faire plaisir. J’ai emménagé dans la même résidence que mon collègue et ami Manuel Bevand. Le cadre y est exceptionnel : nous disposons d’une salle de cinéma privée, d’un spa et d’une salle de sport.

Canary Wharf, où je vis désormais

Quel est l’intérêt de disposer d’une salle de sport pour un joueur de poker ?

Si, comme moi, vous passez beaucoup (trop) de temps devant votre ordinateur à grinder, vous n’en voyez peut-être pas l’intérêt… Depuis que je fais partie du Team Winamax, j’ai néanmoins compris que la préparation physique et mentale était souvent ce qui différenciait un « bon joueur » d’un « excellent joueur ». Aujourd’hui, dans le Team, nous disposons d’un coach physique (Stéphane Matheu) et d’un coach mental (Pier Gauthier). ManuB est le joueur de l’équipe qui a le plus bossé sur ces deux aspects depuis que Stéphane et Pier font partie intégrante du Team. Je pense que son dernier résultat (7ème de l’EPT Prague) montre bien l’importance de travailler sur son hygiène de vie et sur son mental.

Je me suis donc mis au sport depuis deux mois, pensant avoir beaucoup de mal à me motiver pour faire de la cardio… Pourtant, je m’y tiens !  Manu et Stéphane m'ont transmis le virus du sport... Je me... Lire la suite

Briller sous mes nouvelles couleurs

Par dans Général il y a plus de 10 ans.

Bonjour à tous ! Intégrer le Team Winamax est pour moi une énorme satisfaction et un rêve de longue date... J'attends avec impatience de faire mieux connaissance avec les membres de cette équipe. Car même si je les rencontre régulièrement sur le circuit, je les connais peu dans l'ensemble. J'espère qu'on aura la possibilité d'échanger prochainement et de faire plus ample connaissance.

L'aventure avec Winamax a débuté à l'occasion de ma table finale au Main Event des WSOPE effectuée en compagnie de Nicolas Levi. Depuis, j'ai participé à l'EPT Londres et au Belgium Open Poker Championship à Namur sous mes nouvelles couleurs.

Le séjour à Namur ne m'a pas trop réussi. Dommage, car j'avais atteint la finale de ce tournoi l'an dernier avec un autre membre de la Team Weakners. La structure aidant, je me voyais bien refaire un deep run cette année mais malheureusement le tournoi ne s'est pas passé comme je l'aurai souhaité. Je me suis donc rabattu sur un side event assez particulier : le heads-up par équipes. Nous étions onze équipes de quatre joueurs et seules deux allaient entrer dans l'argent...

Je n'avais jamais participé a un tournoi de HU live. Avec mes collègues bretons, nous avons fait la bulle de ce tournoi alors que notre ami menait 18,000 à 2,000 en jetons avant de finalement perdre sur un setup et un bad beat malchanceux, mais finalement assez standard. L'expérience était en tout cas très bonne et m'a motivé à plus souvent jouer des heads-up live.

Après quelques jours en Bretagne « off poker », j'ai (re)pris l'avion en direction de Vienne pour participer à mon deuxième EPT sous les couleurs de Winamax.

Le premier à Londres m'avait déçu : je suis sorti en milieu de... Lire la suite