Winamax

lasagnaaammm

Le jovial numéro 1 italien est un véritable OVNI parmi les pros : aussi charismatique que redoutable !

Suivez lasagnaaammm sur FacebookSuivez lasagnaaammm sur TwitterSuivez lasagnaaammm sur Instagram

[Blog] Cœur Caraïbes

Par dans Tournois Live il y a 1 mois.

Facebook Blog Musta

Ciao ragazzi !

Comme vous le savez, décembre a été un mois bien rempli pour moi : je me suis envolé aux Bahamas pour y jouer les WSOP Paradise. Je me suis donc installé à Nassau, et plus précisément à l’Atlantis, un lieu auquel je suis particulièrement attaché car j’ai participé plusieurs fois à la PCA. J’y ai tellement de bons souvenirs que c’est comme ma deuxième maison.

Tout d’abord, j’ai participé à un tournoi bounty à 1 650 $, sur lequel je me suis classé 82e. Ce MTT proposait des primes énormes ! La plus grosse, de 500 000 $, a été gagnée par le mec qui m’a éliminé... J’ai joué mon meilleur poker, j’avais des bonnes sensations, mais malheureusement j’ai perdu plusieurs coups à tapis pour des bounties et un énorme coinflip avec deux Dames contre As-Roi. J’ai voulu oublier cette déception au plus vite et enchaîner sur le tournoi suivant, un 3 000 $ 6-Max. Tout se passait bien, puis à la bulle j’ai perdu à tapis préflop avec une paire d'As. J’ai été éliminé peu après. Malgré ce coup dur, j’étais encore confiant dans mon jeu.

Il était donc temps de jouer le Main Event à 5 000 $, un tournoi fantastique où le gagnant empochait deux millions de dollars. Les débuts ont été difficiles, puis à la bulle les choses ont bien tourné pour moi. Grâce à deux spots favorables à la fin du Day 1, j'étais bien placé au chipcount. J’ai joué ma première main en me basant sur une lecture de mon adversaire et cela m’a permis de repérer un signe de faiblesse. Le joueur en question avait été assez actif jusque-là, en essayant de placer quelques bluffs, mais toujours avec de petits sizings.

Sur la main en question, il est au cut-off et relance à 16 000 aux blindes 4 000 / 8 000. Le joueur au bouton est d’un bon niveau, tout comme celui en... Lire la suite

[Blog] Bratislava bene

Par dans Tournois LiveLife StyleWPO Bratislava il y a 4 mois.

Mustapha Kanit créa
Ciao ragazzi! Cela fait un moment que nous ne nous étions pas vus ! Dans ce nouveau blog, je tenais à vous parler de mon récent voyage à Bratislava pour le Winamax Poker Open, avant d'évoquer les quelques échéances à venir. Ça fait déjà quelques jours que je suis rentré de Slovaquie, et, sincèrement, ce fut l’un des meilleurs festivals de ma vie.

WPO Bratislava

La ville est facilement accessible, proche des autres grandes villes européennes, et elle regorge de lieux idéaux pour jouer au poker. On y est assez tranquille et le coût de la vie est plutôt faible, donc, on peut tranquillement y passer cinq à six jours. Ah oui, aussi surprenant que cela puisse paraître, la bouffe n'y est pas si mauvaise !

Une semaine de pur fun

Concernant le WPO en lui-même, vous ne serez pas surpris si je vous dis qu’il y a toujours une bonne ambiance. J’apprécie grandement le fait que tout le monde soit là pour s’amuser, le tout dans un environnement sain où il fait bon vivre. Et ce, non seulement pendant les tournois, mais également grâce aux activités proposées. À vrai dire, peu importe le montant des prizepools ou la somme offerte au vainqueur du Main Event, le poker aurait de grandes chances de passer au second plan.

Mustapha Kanit Shuffle Up

En revanche, sur le plan personnel, je n’ai malheureusement pas obtenu de bons résultats, ni sur le Main Event, ni sur le High Roller. Sur ce dernier, j’ai rapidement triplé mon tapis de départ, mais j’ai ensuite perdu un gros coinflip avec As-Roi contre une paire de 3. J'ai ensuite perdu pas mal de plumes sur un second coup avec As-Roi contre Roi-6 sur un board Roi-6-2-2, avant de devoir laisser ma place pour de bon, en perdant avec As-9 suité contre Dame-10 off. En poker de tournoi, tout peut très bien se passer... mais tout... Lire la suite

[Blog] Sortir des sentiers battus

Par dans GénéralTournois Live il y a 8 mois.

Blog Team Winamax Mustapha Kanit
Je vous écris depuis Las Vegas. Je suis là pour tout donner pendant cet événement incroyable que sont les World Series of Poker. Cette année, j’ai décidé de me lancer dès le début du festival. Ça fait déjà trois semaines que je suis arrivé... Les WSOP durent longtemps, donc il faut rester concentré et tout donner sur une période assez longue.

Jusqu'ici, j'ai énormément joué (presque 30 tournois), avec deux deep runs. Les fields sont immenses, il y a beaucoup de variance. C’est pour cela qu’il faut garder son calme et ne pas se laisser dépasser par les événements, tout en étant concentré lors de chaque tournoi. Le premier deep run est arrivé au bout d’une dizaine de jours. Il restait 50 joueurs dans ce tournoi Freezeout à 1 500 $ qui a enregistré plus de 2 500 entrées. Je me suis retrouvé à jouer un pot d'environ 65 BB avec As-Roi (32 BB effectifs) contre deux Valets. Mais la pièce est tombée du mauvais côté... Je pense malgré tout avoir bien joué. J’ai eu des sensations positives, surtout au moment de faire quelques beaux hero calls ou de coucher de grosses mains.

Jouer à l'envers : risqué mais payant

Mustapha Kanit
D’ailleurs, je vais détailler une main assez spéciale. On est à la fin du Day 1 de ce Freezeout. Un joueur en début de parole relance à 5 000 (2 BB). Je paye avec 66 depuis le cutoff et toute la table se couche. J’ai 200 000 jetons devant moi environ (je viens de doubler sur la main précédente avec JJ contre 99), mon adversaire à 130 000. Le flop tombe 1095 (j’ai le 6). Mon adversaire check, je fais de même. La turn est un autre 10 qui n’ouvre aucun nouveau tirage. Le relanceur initial mise 8 000. Je réponds par une action pas vraiment standard... car je pense avoir la meilleure main. Ce sera en effet difficile... Lire la suite

[Blog] La classe aux Bahamas

Par dans GénéralTournois Live il y a 10 mois.

Mustapha Kanit Blog Facebook

Buongiorno a tutti. 2023 a très bien commencé pour moi et la saison live est pleinement lancée. Lors de mes deux derniers déplacements, j’ai eu d'excellentes sensations. Je voudrais revenir sur un en particulier : les Bahamas. Comme ça m'avait manqué de jouer là-bas ! C'est un endroit qui m'évoque énormément de souvenirs.

La première fois que j’ai joué le Main Event de la PCA, j’avais 19 ans. J'ai réussi à m'y qualifier quatre années de suite, mais j'ai dû attendre 2014 pour y signer une première perf' : une quatrième place sur un High Roller à 25 000 $. De quoi complètement changer mon ressenti sur un endroit qui met toujours les bankrolls à rude épreuve. Ce fut un résultat spécial à plus d'un titre : il m’a donné un vrai boost de confiance en moi-même, et la certitude d’avoir un edge sur ce genre de tournois. Un vrai tournant dans ma carrière. C'est d'ailleurs sur ce tournoi que j'ai rencontré João, qui disputait lui aussi sa première table finale sur un 25K (il avait terminé huitième). Que des bons souvenirs !

La main qui tue

Mais revenons à l'édition 2023. J'ai commencé directement cette année par le Main Event à 10 000 $. J'avais un bon tapis, mais j'ai perdu le pot du chiplead à 60 joueurs restants sur un coup à la dynamique assez étrange, sur lequel j’aurais sans doute pu prendre des décisions différentes.

Mustapha Kanit PCA

Le spot est assez complexe. Nous sommes en bataille de blindes. Michael Rocco, un joueur très agressif, relance à hauteur de cinq blindes en SB, et je décide de défendre As-10 avec l'As de trèfle.

Flop : Dame-Valet-6 avec deux trèfles.

On check tous les deux.

Turn : 5.

Il overbet et je call.

River : K

Il fait tapis et je décide de payer à nouveau. Il a Q10.

Comme je disais,... Lire la suite

[Blog] Forza Marocco!

Par dans GénéralLife Style il y a plus d'un an.

[NLDR : Muss' nous a fait parvenir son blog avant de savoir que la France et le Maroc allaient s'affronter pour une place en finale. On espère pour lui (mais pas forcément pour nos Bleus) qu'il aura l'occasion de donner à ce blog une suite encore plus belle.]

Blog Mustapha Kanit

Ciao ragazzi! Beaucoup de choses se sont passées depuis mon blog précédent. Le moment est venu de rattraper le temps perdu.

Début septembre, je suis parti à Chypre avec un très bon ami pour y jouer les Triton Super High Roller Series. J’y ai eu de très bonnes sensations, avec un bon feeling à table durant toute la semaine. J’avais déjà joué une fois là-bas, et j’aime beaucoup le lieu : on y retrouve un mélange de cultures méditerranéennes, de la bonne nourriture et la météo y est toujours agréable.

Je suis arrivé juste à temps pour m’inscrire au Day 2 de l'un des plus beaux tournois du festival, le Highroller à 5 300 $. J’ai réussi à me qualifier pour la table finale, en tant que chip leader qui plus est, mais, à trois joueurs restants, j'ai malheureusement perdu une main cruciale : paire de 10 chez moi contre paire d'As pour mon adversaire. Le coup de l'élimination, pour un gain de 83 400 $. Bien sûr, quand on se retrouve dans ce genre de situations, on a toujours envie d'aller au bout. Mais ici, je n'avais rien d'autre à dire que "GG et bien joué". J’ai aussi joué le Main Event à 3 300 $ dans la foulée... pour une deuxième finale ! Cette fois-là, je me suis arrêté en cinquième position pour un peu moins de 100 000 $. Un voyage rentable !

Quatre à quatre au Qatar

Après ça, mes amis m’ont convaincu de lâcher les cartes quelque temps et de filer à Dubaï. Une très bonne idée pour ce qui fut un très bon moment. J’ai pas mal d’amis qui vivent là-bas et c'était... Lire la suite

[Blog] Un A-Game pour les W-Series

Par dans GénéralTournois Online il y a plus d'un an.

Blog Kanit FBK
Salut les gars ! Cela fait deux mois qu'on ne s'est pas vu, depuis mon dernier blog, et ça fait plaisir de vous retrouver au beau milieu des Winamax Series. Au passage, je voudrais juste vous parler de quelque chose d'un peu moins récent, mais qui est tout aussi réjouissant : nous sommes à nouveau en full mode ! Je veux dire par là que le circuit du poker live a repris une activité normale depuis la pandémie. Et je suis vraiment heureux de pouvoir voyager et jouer autant qu'avant.

Mais en ce moment, on reste à la maison : c'est le temps du poker en ligne. Et d'ailleurs : comment ça se passe pour vous, ces Series d'automne ? Perso, je les ai toujours appréciées. Mais une chose est sûre : comme toujours, pour espérer avoir du succès et jouer son A-Game, il faut se préparer en conséquence. Je vais donc vous donner quelques conseils pour les trois dernières soirées du festival, qui vous serviront aussi pour les prochaines éditions.

À mon avis, le programme des Winamax Series est vraiment bien fait, car il permet d’avoir accès à de gros prizepools en échange de petits buy-ins. Une vraie opportunité qu’il serait dommage de ne pas saisir : un tournoi peut booster notre carrière de joueur au niveau financier, mais aussi mental, car une belle perf' nous aide à prendre confiance en nous.

Mais attention : il faut savoir gérer les Series intelligemment. Nous devons traiter ce genre d’évènement comme un point de départ et non comme si nous venions de franchir la ligne d'arrivée. Il ne faut pas changer les règles que nous nous sommes fixées en amont. Il faut simplement grimper les échelons en s'autorisant quelques shots bien réfléchis à des limites supérieures, ou en suivant les recommandations des pros.

Kanit
Mon second conseil... Lire la suite

[Blog] Entre deux bonnes mains

Par dans Tournois LiveAnalyse de mains il y a plus d'un an.

Créa Blog Kanit
Salut les gars !

Comme vous savez, je me trouve actuellement à Las Vegas pour jouer les World Series of Poker. À l'heure où j'écris ces lignes [il y a huit jours, NDLR], j'en suis environ à la moitié de mon programme. Jusqu’ici, j'ai joué 12 tournois pour deux places payées, dont un bon deep run achevé avec une 13e place sur le 1 500 $ 6-Max. Malheureusement, j’y ai perdu en demi-finales un pot très intéressant qui m’aurait permis de prendre la deuxième place provisoire à 13 joueurs restants... Je vous raconte la main en question.

Jeu exploitant

Pour commencer, le bouton relance à 200 000 et je suis de petite blinde. Ça tombe bien, j'ai un read flagrant sur ses bettings patterns [schémas de mises]. Jusqu'à maintenant, le bouton a toujours relancé à 3x ou 3,5x quand il avait de belles mains, ou min-raise avec des mains spéculatives. Et je sais que le joueur en BB, Joe Cada, a lui aussi remarqué ces détails.

Je suis donc en SB, avec As-Roi dépareillés. J’ai 3,1 millions de jetons, c’est-à-dire 31 BB. J'ai monté ce stack sans showdown, alors que j'avais commencé la journée avec 1,9 million.

Je décide de relancer à 750 000, un sizing assez large. Surrelancer à tapis est sûrement EV+, mais il s’agit d’un spot où je pourrais avoir l’intention de bluffer. Donc, j'aime bien avoir A-K dans ma range de 3-bet, particulièrement avec ma lecture sur le joueur au bouton. Je ne m’attends pas à beaucoup de calls sur mon 3-bet, mais plutôt à pas mal de limp/folds. Le bouton dispose de 60 BB, un stack qui empêche Joe Cada de tenter des moves.

Musta
Mais je pense aussi que Joe peut pratiquer un jeu exploitant sur mon 3-bet, en élargissant beaucoup sa range de 4-bet jam avec des mains comme KQ/KJ ou AXs : en effet, je pourrais aussi... Lire la suite

[Blog] Pression constante !

Par dans Tournois Live il y a plus de 2 ans.

Blog Mustapha Kanit

Ciao ragazzi! Après trois mois d’aventure et de poker, je suis enfin rentré chez moi. Le voyage avait commencé le 15 septembre, avec comme première destination le Mexique. Entre tacos, guacamole, plage et moments entre amis j’ai passé deux semaines de rêve. J'ai commencé par visiter Cancún avec un de mes meilleurs potes, Philipp Gruissem, puis j’ai passé trois jours à Tulum avec Nacho Barbero pour enfin débarquer à Playa del Carmen, où j'ai partagé ma chambre avec Romain. J'en ai profité pour lui filer des cours de plongée. Sur place, il y avait d'ailleurs une bonne partie du Team Winamax et certains de mes amis italiens, comme Dario [Sammartino], Luigi, Savina... et aussi des potes de Romain, comme Arthur Conan.

Ces deux semaines m’ont permis de bien me préparer pour mon premier objectif : le High Roller à 25 000 $. J’avais un bon feeling pour ce tournoi et je ne m'étais pas trompé, puisque j'ai atteint la table finale en compagnie d'Adri. Malheureusement, une fois arrivé là, rien ne s'est passé comme je l’aurais souhaité, et je termine finalement cinquième pour 216 842 $. Mais tout de même : que ça m’avait manqué de jouer de belles compétitions en live !

À Vegas, j'étais en colocation avec le Coach et Kool Shen. Je les adore tous les deux et nous avons passé de super moments. Stéphane est toujours positif et je ne le remercierai jamais assez pour toute son aide. Il connait vraiment bien le poker de haut niveau. Ses conseils et son support nous permettent d'être toujours au maximum de nos capacités et d'obtenir de bons résultats.

/

Après deux semaines avec le Team, Romain et moi nous... Lire la suite

[Blog] WSOP : comme on se retrouve !

Par dans Tournois Live il y a plus de 2 ans.

Mustapha Kanit Blog Facebook

Ciao ragazzi!

On y est ! Ou presque. Je vous écris ces lignes depuis le Mexique, où avec Romain, Pierre, Aladin, Adrián et le Coach, nous sommes en train de nous préparer pour les WSOP 2021.

Pourquoi au Mexique ? Parce que pour avoir le droit de mettre un pied aux États-Unis, nous devions séjourner dans un pays hors de l’Union Européenne pendant deux semaines. Heureusement (et enfin), à partir de début novembre, cette obligation n’existera plus.

Je vous le dis les amis : je suis très chaud pour ces deux mois de tournois !  J’ai prévu de commencer très fort avec, dès le 2 octobre, le High Roller à 25 000 $, et ensuite je pense jouer presque tout ce qui me tombera sous la main. Après deux ans sans live, j’ai tellement hâte de pouvoir à nouveau m’asseoir autour d’une table.

Évidemment, il faut bien se préparer pour un évènement pareil, tant au niveau physique que psychologique. Ce n’est pas rien de jouer pendant quasiment deux mois sans interruption. Sans une préparation adéquate, on risque le burnout, surtout à Las Vegas où tout prend de plus grandes proportions. Il faut être bien conscient de ses propres forces et limites afin de pouvoir se donner à fond jusqu’à la fin car c’est justement là que se joue le tournoi le plus important du séjour : le Main Event.

Si l’on ne se sent pas pleinement concentré, ou en cas de baisse de forme physique, mieux vaut alors prendre une pause, en profiter pour se reposer quelque temps. Ce ne sont pas les activités qui manquent, à Vegas comme en dehors. Quelle que soit la solution préconisée, il faut savoir s’écouter : un bon joueur doit être capable de bien gérer sa forme pour être toujours au top aux tables. Chaque Event WSOP peut se transformer en... Lire la suite

[Blog] Campioni d’Europa!

Par dans Life Style il y a plus de 2 ans.

Blog Mustapha Kanit

Ragazzi, je ne vois pas d'autre façon de commencer ce blog : quelle grande et belle Italie. Je peux vous le dire d'autant mieux que j'ai vécu cet Euro 2020 aux premières loges : j'étais à l'Allianz Arena de Munich pour le quart de finale face à la Belgique et au stade de Wembley, à Londres, pour la demi-finale contre l’Espagne. Quelle expérience !

Mustapha Kanit Wembley #1

On est ensemble !

Cet Euro nous a appris que la force du groupe dépasse celle de l’individu. Une vérité que l'on peut tout à fait transposer au poker : avoir un groupe d’étude avec lequel dialoguer peut faire vraiment la différence. En ce qui me concerne, par exemple, j’ai toujours eu la chance de pouvoir confronter mes avis et mes stratégies avec d’autres joueurs et d’apprendre ce qu’ils pouvaient me transmettre. Au début, il ne s’agissait que de joueurs italiens, mais j’ai ensuite eu la possibilité et la chance de rencontrer beaucoup de gens vénus des quatre coins du monde. C’est simple : échanger et mettre en opposition ses avis avec ceux de quelqu’un d’autre nous aide toujours à progresser. Et cela se vérifie aussi avec des joueurs que l'on considère comme moins doués que nous, car il peuvent nous aider à mieux comprendre leur point de vue et à mieux joueur nos mains contre les joueurs du même type.

Au Rio comme à Wembley ?

Mustapha Kanit Wembley #2

Le théâtre des rêves.

Cette année, j’ai décidé de me rendre à Vegas dès le début des WSOP. Je serai sur place à partir du 28 septembre, histoire d'avoir acquis un bon rythme quand débutera le Highroller à 25 000 $ le 2 octobre. Il est essentiel de joueur quelques Events moins importants et d'apprendre à gérer le décalage horaire avant de s’asseoir aux tables des grands tournois. Cela fait plusieurs années que je n'ai pas passé deux... Lire la suite