Winamax

Dourbie

Cette Française expatriée en Espagne est devenue la première femme à remporter la Top Shark Academy après une finale parfaitement maîtrisée.

Suivez Dourbie sur TwitterSuivez Dourbie sur Instagram

[Blog] Vue à la TV !

Par dans Tournois Live il y a 5 mois.

Facebook Blog Dourbie
Il y a un peu moins d'un an, j'intégrais le Team Winamax en remportant la Top Shark Academy espagnole. Deux mois plus tard, je faisais mes débuts en live sous mes nouvelles couleurs à l'EPT Paris. À peine le temps de m'habituer à mon nouveau logo Team Pro que je franchissais une nouvelle étape au Winamax Poker Tour de Torrelodones : jouer en table télévisée ! Ayant gagné ma place dans l'équipe W via un concours, je voulais prouver que je n'étais pas arrivée sur cette fameuse table par hasard. Même si, d'un autre côté, je n'en étais pas complètement convaincue moi-même... Il y a quelques années, j'avais déjà joué à une table télévisée et cela ne m'avait pas dérangé, car je n'étais pas connue et je ne me souciais pas des regards extérieurs. Mais cette fois, c'était différent. Des amis et des inconnus allaient pouvoir observer et commenter chacun de mes moves...

Résultat : sous les projecteurs, j'ai totalement perdu pied. J’attachais presque plus d’importance à mon image plutôt qu’au fait de bien jouer. Je sais que cela peut paraître stupide : car si quelqu'un d'autre était à ma place, je lui conseillerais d'ignorer ce que pensent les autres. Beaucoup plus facile à dire qu'à faire. Je pense que ne pas avoir le profil typique d'un joueur de poker et faire partie du Team Winamax a fait que je ne me suis pas sentie à ma place. Je me suis sentie complexée et peu sûre de moi, ce qui n’est pas forcément dans mes habitudes.

Dérèglement technique

À table, j'ai commencé à adopter une approche trop serrée. Je n’arrivais pas à jouer comme je le devais. J'étais gênée. J'imaginais les commentaires sur le fait que j'étais une nit. Puis j'ai appris que nous étions sur le plateau TV depuis une heure, mais qu'il y avait un problème... Lire la suite

[Blog] Au-delà de mes rêves

Par dans Tournois Live il y a 8 mois.

Estelle Cohuet Blog

À chaque Noël, on se fait un dîner avec un groupe de copines. Le dernier en date était un peu spécial, puisque je m'étais qualifiée pour la finale de la Top Shark Academy. Entre deux verres et trois éclats de rires, mes amies me promettent de m'accompagner à Las Vegas si je gagne. Promesse tenue ! Je m'apprête à traverser l'Atlantique pour la première fois, et bien que Vegas n'était pas dans mes éventuelles destinations préférées, l'idée de partager ce voyage avec mes amies et de jouer les touristes avant d'attaquer mon programme poker ajoutait une surcouche d'émotions.

Après quelques jours à Los Angeles, à visiter les sites emblématiques de la ville – oui, on a pris notre photo devant le panneau Hollywood – nous sommes parties pour Las Vegas. Pendant tout le trajet, j'étais fascinée par ce paysage quasi entièrement désertique. Quand soudain, wow : elle était là, cette incroyable cité du jeu et ses lumières aveuglantes. Nous avons passé quelques jours supplémentaires ensemble : une poignée de spectacles, une balade au Grand Canyon – qui vaut le détour à lui tout seul... Vegas, baby!

Estelle Cohuet Hollywood

Entrée en douceur

Quelques jours de repos plus tard, il était temps de me frayer un chemin jusqu'aux tables de poker. Merci à mes compagnons du Team pour leur aide au niveau des procédures d'inscription et leurs précieux conseils... comme toujours prendre un pull avec soi pour lutter contre la clim' glaciale des casinos.

J'ai décidé de commencer par de petits tournois sur un jour pour m'adapter aux fields locaux. J'ai eu l'impression de revenir en arrière de quinze ans ! À l'exception de quelques-uns, le niveau de réflexion de la majorité des joueurs plafonnait à ce que j'aime appeler le "niveau 2". La clé est d'arriver à... Lire la suite

[Blog] Paris, ma Ville Lumière

Par dans Tournois Live il y a 11 mois.

Facebook Blog Estelle
Depuis que j'ai rejoint le Team Winamax, je me suis rendue quatre fois à Paris. Bien que je sois française, je ne connais pas bien cette ville : je viens d'un village du Sud de la France où il y a plus de moutons que d'habitants... Je ne suis donc pas habituée aux grandes métropoles.

Ma première TV

Pour ma première visite dans la Ville Lumière cette année, j'étais l'invitée de l'émission Culture Pok. C'était mon premier voyage en tant que Top Shark, et j'avais un petit nœud dans l'estomac. J'ai pris l'avion la veille de l'entretien et j'ai réservé un hôtel près des bureaux, dans le centre de Paris, où se déroulait un mouvement social. Je commence à penser que les manifestations sont dans l'ADN des Français... En plus, quand il fait nuit, à cause d'un problème de vue, je vois les lumières déformées. Résultat : entre les sirènes de police, les ambulances, les militaires, les feux tricolores, les camions-poubelles et les feux de joie occasionnels des manifestants... J'avais l'impression d'être dans une discothèque. Je suis arrivée à destination presque aveugle !

Estelle "Dourbie" Cohuet

Le lendemain, j'ai visité une partie des bureaux de Winamax avant de commencer l'émission. Ils sont immenses et très beaux. On m'a présenté plusieurs membres du personnel, tous très sympathiques, mais je dois avouer que je ne suis pas du tout physionomiste, alors ne vous offusquez pas si je ne vous dis pas bonjour lorsque nous nous reverrons. Puis j'ai attendu un moment seule dans la cafétéria du bureau. Dieu merci, ça n'a pas duré longtemps ! Je commençais à me sentir un peu flagada. Mais PonceP, le présentateur, m'a mise à l'aise et le temps est passé très vite durant l'émission.

La rencontre du Team W (et mon premier EPT)

Deux semaines plus tard,... Lire la suite

[Blog] L'aventure commence !

Par dans GénéralLife Style il y a plus d'un an.

Blog Estelle Dourbie

Novembre 2022. Je rentre d'une petite escapade en Galice avec des amies. Cela faisait une éternité que je n'avais pas quitté Majorque pour une raison autre que le poker ou la famille. Ce voyage m'a beaucoup fait réfléchir, notamment sur le fait que, ces dix dernières années, je me suis dédiée exclusivement à ces deux choses-là. J'ai délaissé mes amis, mes passe-temps et, plus important encore, ma santé. Pas par obligation, mais par manque d'envie de faire autre chose.

J'ai découvert le poker peu après avoir été maman. Cela peut sembler compliqué de combiner le jeu avec la maternité, mais en réalité, c'était plus difficile de concilier ma vie de famille avec mon mode de vie d'avant : un travail instable, des fêtes et des voyages. Le poker m'a captivé. Mais après dix ans d'une routine un peu trop confortable, il était temps d'en sortir.

Il fallait que j'établisse un plan de travail, que je me remette au sport, peut-être changer de format pour passer aux Expresso et surtout, m'obliger à prendre une journée de repos par semaine (j'enchaînais souvent jusqu'à trois mois sans jour off). Les gens parlent de confinement (qu'est-ce que c'est que ça ?), mais personnellement, je n'ai pas noté de grosse différence. J'ai même beaucoup échangé durant cette période avec des joueurs rencontrés sur les tables online.

Aucune chance ?

Estelle Top Shark

J'ai connu de très bons résultats aux tables certaines années, mais 2022 a été très compliquée pour moi. Au point de considérer l'idée de reprendre un job plus conventionnel. Sauf qu'en fait... cette simple idée m'horripile ! Durant cette période d'incertitude et de crise de confiance personnelle, j'ai réussi à me qualifier pour la Top Shark Academy. Je sais que plusieurs joueurs auraient sauté de... Lire la suite