Fuck the pain away

Par dans GénéralTournois Live il y a plus de 9 ans.

London, Regent Street.
5h17

"- Are you free?
- Sure where are you going?
- Clapham.
- Come in sir!"

Au bout de trois essais je parviens enfin a comprendre comment la poignée du taxi fonctionne, je monte et m'assois sur le strapontin. Si j'étais de mauvaise foi je tenterais d'expliquer pourquoi j'ai choisi de me mettre sur le siège le plus inconfortable, dos a la route, au lieu de me vautrer sur la banquette. Je vous dirai qu'ouvrir une portière est une tache infiniment plus difficile que vous ne le croyez en Angleterre tant ils ont de mécanismes différents et illogiques.
Mais non, autant le dire de suite, j'étais wasted comme on dit ici.

"- How was the night sir? Big party heh?
- It was a good one..
- You were in that club there? The Maddox?
- Yeah, it's a nice place
- Sure it is, I heard P. Diddy and Keira Knightley are coming here.
- Well, I didn't see Keira...
- Haha too bad for you man, she is very beautiful... "

L'avantage quand on prend un taxi qui est probablement plus vieux que soi, et qu'on décide sans raisons de s'asseoir sur le strapontin, c'est qu'on se retrouve a quelques centimètres du chauffeur. Du coup il peut engager la conversation.

"- Where are you from my friend? Germany?
- No, I'm french. Where are you from?
- Ghana!
- Oh ok
- So were you celebrating something?
- Yeah, busting another huge stack before the day 2 of a big tournament..
- What do you mean?
- Well... I'm a poker player and I played a tournament...
- Oh you won money at poker?
- Not exactly... I had alot of chips in a tournament and lost it all before the end of the first day, which is what i've been doing for the last twelve months now.. and that's not a good thing..
- Oh so you are drinking to forget?
- Yeah maybe..... Lire la suite

Tournois à Londres : Monarchie-Sick

Par dans Tournois Live il y a plus de 9 ans.

Arnaud Mattern à l'EPT de LondresL'Angleterre et Londres n'ont jamais été dans mon cœur, contrairement à Paris, et je dois avouer qu'une fois de plus, les événements passés ici n'ont fait que renforcer ce sentiment.

J'ai commencé par le 1500£ WSOP, mais vous connaissez déjà la fin de l'histoire si vous lisez le blog du Team de manière assidue :)

J' ai alors décidé de contre-attaquer et jouer le WSOP Europe main event à 10 000£.

J' ai joué quelques coups, notamment 2 pots ou je sur-relance preflop, mais je perdrai les 2 coups.

Je suis désormais stack moyen (j'ai 8000 chips, blindes 150/300), un joueur finlandais relance a 800, Joe Beevers sur relance a 2500, je shove 8000 en small blinde avec KK, le premier relanceur passe, Joe call pour 3/4 de son tapis avec A5 de cœur (J'ai le roi de Cœur), le croupier retourne le flop en montrant sa "door card" (la carte de face du flop) un magnifique as (!), et apporte 2 cœurs également, réduisant mes espoirs à peau de chagrin. Le cœur sur le turn fait tomber mon équité à 0% (communément appelé une "Tall"). Fini pour moi en ce qui concerne le main event.

Nicolas Levi succombera également à quelques coups malheureux, ne laissant qu’Antony Lellouche porter les couleurs de Winamax, malheureusement pas très longtemps suite à un bluff qui se heurtera à une main premium.

Mais il nous reste l’EPT Londres, avec son million de pounds au premier en guise de consolation :)

Mon tournoi commence assez bien, la table est tight/passive, je me décide alors à agresser presque tous les coups, et développe ainsi une image loose aggressive. Je suis à 9000 quand le coup suivant arrive :

J'ai TT early position, je relance à 300, la big blinde me paye (Jesper Hougaard, détenteur du... Lire la suite

Le team retient son souffle

Par dans Tournois Live il y a plus de 9 ans.

Nicolas Levi pendant l'EPT de Londres

A quelques heures, quelques minutes même de la table finale, tout le Team retient son souffle. Mais cet EPT Londres est déjà une réussite.

Le Pari fou de Mik22 est tenu pour l'instant: après le PPT a Cannes, et l'EPT de Barcelone, le Team réalise sa troisième table finale depuis la rentrée en autant de tournois majeurs! C'est bien simple, seul le WSOPe n'aura pas vu de logo W en finale, mais avec seulement 3 membres du Team présents sur 13, il nous parait honnête de l'exclure.

Ce qui est frappant également cette année, c'est la corrélation avec 2007. Davidi avait fait 11e a Barcelone, il finit cette fois ci 3e. Antony avait fait 7e a Londres, le voici dans les 8 derniers, avec un gros tapis. De bonne augure pour la suite!

Je serais tout l'après-midi au Victoria Casino pour soutenir Anto bien sur, pour commenter en direct avec Benjo, et pour faire la fête jusqu'à très tard a n'en pas douter!

L'aventure continuera ensuite très vite. Direction Budapest qui accueille pour la première fois un EPT... Arnaud avait remporté la première édition de l'EPT Prague, voila qui devrait inspirer tout le Team...

Wamollament votre!

J'entends Big Ben qui sonne

Par dans Tournois LiveLife Style il y a plus de 9 ans.

Michel Abécassis à l'EPT de Londres Sonné. Dans mon brouillard, j'entends des cloches. Et de temps en temps le refrain d'une chanson de Ray Charles: "Busted, I'm busted!...".

Oui, mes tournois en ce moment, c'est un peu comme la météo ici, en Angleterre: "Nuages et pluie. Rares éclaicies." Le Day 1A de Londres n'a pas dérogé à la règle et j'ai sauté. Vite. C'était il y a deux heures à peine. Dommage, on aurait pu s'amuser un peu! Car juste au moment où je jouais mon dernier coup, Gus Hansen arrivait à la table en pleine forme pour jouer, lui, son premier. Il avait été, paraît-il, retenu par un cash game avec David Benyamine and Co. Hello and goodbye, Gus !

J'ai tout de même deux, trois coups intéressants à vous raconter...

Je commence par le coup qui m'a éliminé. Histoire de m'en débarrasser car il est beaucoup plus intéressant de remonter aux sources, au pourquoi j'étais déjà shorstack à ce moment du tournoi. Donc j'ai 3500 jetons aux blinds 50-100. Avec [Kd][Qd] je relance à 300 en milieu de parole. Je suis payé par 2 joueurs. Le flop vient [Jd][10d][6c]. Le BB, un joueur fantasque, mise 500 dans le pot de 950 et je fais Tapis avec mon tirage quinte des deux bouts + 2 overcards + backdoor couleur. Le troisième Passe mais le BB paye. Il a QQ et je ne touche rien. OUT. Rien que de très normal...

Tout avait commencé aux blinds 25-50. A ma table, je ne connais que Vickie Coren. Que des bons souvenirs avec elle et un -très- mauvais: quand elle m'a éliminé, il y a deux ans dans ce même EPT Londres, avec [Ad][Ks] alors que j'avais [Kd][Kc]. J'avais fini 10ème et elle avait ensuite remporté le tournoi. Passons...

Les autres joueurs de la table n'ont pas l'air d'être des foudres de guerre, à l'exception d'un jeune Américain... Lire la suite

Le Team Winamax au complet à Londres

Par dans Général il y a plus de 9 ans.

Alors que l'on attend encore la désignation du vainqueur des WSOP-Europe à l'Empire, l'European Poker Tour a déjà repris au Victoria Casino, à quelques encablures de Leicester Square, sur Edgware Road.

Bon anniversaire au Team Winamax ! Il y a un an tout juste, Antony Lellouche se hissait en finale de l'EPT Britannique, donnant le coup d'envoi d'une année pavée de succès aux quatre coins de la planète poker. Toute l'équipe est réunie à Londres pour fêter en grandes pompes son premier anniversaire : ils sont venus, ils sont tous là.

Je viens de m'installer en salle de presse avec Paco : le départ de l'épreuve est imminent. Parmi les joueurs au départ : Arnaud Mattern, Anthony Roux, Guillaume de la Gorce, Alexia Portal, Nicolas Levi et Michel Abécassis. Suivez les progrès des joueurs français au Day 1A de l'EPT de Londres en cliquant ici (section "Tournois Live")

A la reconquête du A-game

Par dans Général il y a plus de 9 ans.

Depuis le retour de l'été, j'ai l'impression de retrouver mon jeu, progressivement. Je commence même à avoir l'impression, de temps en temps, de bien jouer. Cette rentrée est pour moi une période pleine d'espoir et de promesses : après avoir lutté pendant un an et demi, j'entrevois la lumière qui brille au bout du tunnel...


C'est vraiment ça la vie du joueur de poker : enchaîner les périodes où tout va mal et celles où tout va bien. Déprimer quand le bad run se prolonge, et se remettre à rêver à la première éclaircie. Et j'en ai besoin de rêver, alors j'attends pas !

Pendant une partie de l'année dernière, je sentais que mon bad run était comme un poids que je n'arrivais pas à lâcher, et qui m'empêchait d'utiliser toute ma lucidité à la table. Depuis un mois je sens que ce poids s'estompe, et que progressivement je retrouve mon jeu. Je sens que je vais pouvoir repartir de l'avant ; je retrouve l'envie de gagner. J'ai digéré psychologiquement mon bad run qui a duré un an et demi...

C'est probablement surtout une question de temps. Plus le bad run est long, plus la digestion est difficile. Bizarrement, je me souviens de mes débuts où il m'est arrivé de perdre ma bankroll entière en 1 ou 2 jours. Je me réveillais le lendemain et je repartais. J'avais tilté, ok, mais je n'avais pas pris assez de coups en 2 jours pour être ko. Au bout d'un an, par contre, c'est plus dur de se relever à chaque fois....



Je pense que le fait de passer de bonnes vacances cet été, à profiter du soleil sans penser ni parler poker, n'y est pas pour rien. Et ma période omaha qui a duré quelques mois m'a aussi permis de prendre du recul sur mon jeu. En tout cas c'est plein d'enthousiasme que je repars à... Lire la suite

WSOP-E, Main Event : top départ !

Par dans Général il y a plus de 9 ans.

Nous y sommes ! Après trois beaux tournois préliminaires et autant de nouveaux champions du monde, le tournoi de clotûre peut commencer : le Main Event à 10,000 livres sterling.

A l'heure où je vous parle, le Day 1A est en cours avec au départ deux membres du Team Winamax (Antony Lellouche et Arnaud Mattern), ainsi que deux qualifiés Winamax (Antoine "tons26" Junillon et Sebastien "anarchy57" Ruhnke

Rendez-vous dans la rburique "Reportages Live" du site Winamax pour suivre en direct l'action tout au long de la journée !

La partie s'annonçait belle...

Par dans Tournois Live il y a plus de 9 ans.

Mercredi 24 septembre. Dans le Pot Limit Omaha des WSOP Europe, où je retrouve Antony, un autre aficionado du PLO, nous attendons les "gros clients" sans complexe, avec le sourire...

Antony Lellouche et Michel Abécassis devant le casino à Londres

Il sont venus, ils sont tous là. On savait qu'il y avait beaucoup de stars engagées aujourd'hui à l'Empire, mais le tirage au sort m'a réservé tout particulièrement une "table de la mort": Barry Greenstein, Doyle Brunson, Barny et Ross Boatman -les deux frères de la Hendon Mob -, Surinder Sunar et Ilari Sahamies -le redoutable "Zigmund", l'un des plus gros gagnants sur Internet. Un sacré challenge mais, comme je le dis toujours, le principal adversaire au poker, c'est soi-même. Ensuite il y a le hasard. La qualité de l'opposition ne vient qu'en dernier !

Bref, je suis bien préparé et la partie s'annonce belle... Ma déception n'en sera que plus grande car je serai out avant la fin du 4ème niveau. Super frustré, sans avoir gagné un seul coup de la journée, même pas les blinds. Un vrai fantôme. Au milieu d'un désert de cartes.

C'est un tournoi "double chance": on part avec 10 000 jetons et une deuxième cave de 10 000 qu'on peut rajouter quand on veut au cours des 3 premiers niveaux. Voici les quelques rares mains jouables que j'ai vues:

Au premier niveau, blinds 50-100, je tente une relance avec [Ac][Kh][10c][5h]. Je suis payé trois fois et le flop tombe [Qs][Jc][7h].

J'ai un "wrap" de quinte et deux tirages "backdoor" couleur. Rien pour l'instant mais un gros potentiel ! Les deux premiers joueurs checkent. Comme je peux prendre le coup tout de suite et que je ne vois pas d'inconvénient à le jouer plus cher si quelqu'un paye, je mise 1000 dans un pot de 1200. Le bouton Passe mais le SB, -le seul qui ne soit pas un "nom"... Lire la suite

Team Winamax: quand le poker devient un sport collectif

Par dans Tournois Live il y a plus de 9 ans.

13 joueurs, 1 manager , 1 entraîneur , des supporters...

Vegas est derrière moi et la saison a repris tambours battants


La saison 2008/2009 vient de commencer avec le PPT à Cannes et l’EPT Barcelone.

Depuis environ trois ans que je suis sur le circuit, je n’affectionne pas particulièrement le début de saison bien que les villes où se déroulent les tournois soient plus qu’agréables.

Mais cette année a une saveur toute particulière même si mon démarrage n’a vraiment pas été fameux. Tout d’abord à Cannes, où je n’ai pas pu développer mon jeu, ayant perdu les 3/4 de mes jetons en début de tournoi sur un board avec 4 trèfles où mon adversaire, après avoir checké la river, call mon bet équivalent à son tapis avec brelan d’as en me disant "je te mettais sur 2 paires" (lol).
A Barcelone je suis très vite monté a 32,000 jetons (tapis de départ : 10,000) avant de perdre dans l’avant-dernier niveau de la journée un pot monstrueux avec [Ah][2h] sur un flop
[3h][5h][Kd] (donc tirage quinte et couleur) contre [Ac][Ks]. Ce jeu peut être parfois aussi cruel qu'il n'est beau: la turn et la river sont As et AS. Sick…

Mais ce début de saison a une saveur toute particulière parce que...

Tout d’abord car je ne suis plus seul. J’attendais la rentrée des classes avec impatience, je n'avais pas vu mes co-équipiers depuis les WSOP pour la plupart, et ils m'avaient sincèrement manqué.

La Team Winamax est vraiment une famille, pas en or, mais en diamants.

Et ce n’est surement pas un hasard si lors des deux premiers tournois majeurs de la saison, deux joueurs du Team se sont hissés jusqu’en finale.

J'ai compris que le poker était un sport collectif et même si le but est d’émerger personnellement, je... Lire la suite

WSOP-E Omaha : trois membres du Team au départ

Par dans Général il y a plus de 9 ans.

Leicester Square, Londres

Tandis que l'épreuve de HORSE à 2,500£ va trouver sa conclusion aujourd'hui (avec plusieurs géants encore en course parmi les 11 survivants, tels que Phil Ivey, Howard Lederer et Jeff Lisandro), l'épreuve #3 va commencer cet après-midi.

C'est de Pot-Limit Omaha qu'il s'agit. Le prix d'entrée élevé de 5,000£ garantira un field réduit, mais de qualité. Trois membres du Team Winamax seront au départ : Antony Lellouche, Michel Abécassis et Guillaume de la Gorce. On peut aussi compter sur la présence, entre autres, de David Benyamine et Bruno Fitoussi.

Antony et MIK22 disposent d'une considérable expérience dans cette variante riche en sensations fortes, acquise depuis plus de dix ans dans les cercles Parisiens où l'Omaha est Roi. Pour Johny001, la rencontre avec le PLO s'est faite plus récemment, autour des tables de cash-game de Winamax, où Guillaume est rapidement devenu un adversaire craint et respecté en short-handed.

Je viens d'arriver à l'Empire Casino de Leicester Square où se déroulent les festivités. Je serai en direct toute la journée pour vous faire vivre les progrès des joueurs du Team Winamax. Rendez-vous à cette adresse à partir de 15 heures (UK time) : http://www.winamax.com/team-winamax_tournois-live_wsope-omaha-5000-