First blood

Par dans GénéralTournois Live il y a plus de 9 ans.

manub+moumouth=action!

Salut tout le monde, enfin un blog poker pour le team!

C'est mon premier message ici, et à l'avenir vous pourrez y retrouver régulièrement quelques unes des mains les plus intéressantes / rigolotes / sickissismes (oui, je parle couramment l'Elkyien).

Cette rentrée poker est difficile ! Après une élimination tardive proche de la bulle lors de la finale du Partouche Poker Tour, me voilà dans ma chambre d'hôtel à Barcelone, après m'être fait éliminer au jour 1B dans une situation très délicate: j'ai monté tranquillement mes 10k jusqu'à 26k lorsque je suis changé de table. A peine le temps de m'installer qu'on me distribue AK dépareillé UTG. Je relance à 800 (150/300 ante 25), et le joueur situé juste à ma gauche, un gros asiatique affublé de la panoplie des joueurs du net - casquette, lunettes noires, Ipod) et aux commandes de la table avec un stack de plus de 60k, me jette un furtif coup d'oeil. Je sens ses yeux descendre vers mon stack, et soudain il agrippe une poignée de jetons rouges et annonce une relance à 6000 !

Selon moi il y a deux façon d'interpréter cet overbet singulier: soit ce joueur est ultra agressif tendance donkey et veut jouer l'intimidation dès ma première main (indices en faveur de cette théorie: son stack, son look, la soudaineté de son geste), soit c'est un bon joueur tricky qui vient de récupérer une premium indétrônable et joue sur le manque d'infos à ma disposition pour essayer de me faire croire qu'il appartient à la première catégorie (indices en faveur de cette théorie: nos positions relatives, il reste 5 joueurs à parler derrière lui, un bon joueur ne prendrait pas le risque de sur-relancer aussi fort avec autant d'opposition sans avoir ce qu'il représente, mon... Lire la suite

Saison 2008/2009 : le Team à l’assaut du circuit professionnel !

Par dans GénéralTournois Live il y a plus de 9 ans.

Le Team Winamax s’est agrandi au cours de son existence, et compte désormais 13 membres aux personnalités variées mais avec un dénominateur commun : leur passion pour le poker, et leur talent pour la compétition de haut niveau.  Bien décidés à ne pas en rester là, le Team fait en ce mois de septembre son retour sur le circuit à l’occasion de la reprise des tournois professionnels.

L’agenda du Team s’annonce chargé, avec la participation à plusieurs épreuves majeures en succession rapide : d’abord la finale du Partouche Poker Tour, actuellement en cours à Cannes, puis l’European Poker Tour à Barcelone, et enfin les World Series of Poker Europe à Londres.  Et ce n’est que le début : d’autres compétitions attendront les membres du Team dans les mois qui suivent, avec des destinations aussi variées que Budapest, Prague, Varsovie où les Bahamas. Sans oublier le France Poker et ses 16 villes-étapes : les joueurs de l’équipe seront présents sur chacune d’entre elles.

Le Team Winamax sera suivi de près lors de chacune de ses apparitions sur le circuit pro, avec un reportage exclusif en direct, jour par jour. Photos, vidéos, compte-rendus seront publiés en flux tendu sur le site Winamax.

Team Winamax : 1 an et plus de 3,2M$ de gains

Par dans Général il y a plus de 9 ans.

L’arrivée du mois de septembre marque l’anniversaire de l’équipe de joueurs professionnels la plus en vue du poker francophone : le Team Winamax !

En septembre 2007, Winamax faisait le pari audacieux de donner sa confiance à de jeunes talents en devenir, les sponsorisant pour disputer les plus grands tournois de poker du circuit professionnel.  Douze mois plus tard, le bilan est des plus spectaculaires : les joueurs du Team Winamax ont accumulé plus de 3,2 millions de dollars de gains, et remporté deux titres majeurs.

Durant toute la saison, les professionnels du Team Winamax ont crée l’événement sur le circuit du poker international. Lors du premier tournoi disputé par le Team à Londres en septembre 2007, Antony Lellouche s’est hissé en table finale, terminant en sixième place pour un gain de 100,000 livres. Un mois plus tard, Ludovic Lacay, 21 ans, faisait sensation à Barcelone lors du World Poker Tour, frôlant l’exploit avec une seconde place après avoir éliminé quelques uns des meilleurs joueurs du monde. En décembre, pour la troisième table finale du Team en quatre mois, Arnaud Mattern transformait l’essai avec une victoire lors de l’European Poker Tour de Prague acquise face à plus de 550 joueurs, et confirmant le Team Winamax comme une équipe incontournable au niveau international.

Quelques mois plus tard, Antony Lellouche récidivait à San Remo, avec une seconde place lors de l’étape Italienne de l’European Poker Tour.

A l’arrivée de l’été, toute l’équipe se rendait à Las Vegas pour la grande transhumance annuelle de tout joueur de poker qui se respecte : les championnats du monde, les World Series of Poker. Après une table finale de Nicolas... Lire la suite