[Blog] FOMO ? Sans moi !

Par dans GénéralLife Style il y a 8 jours.

Blog Aladin Reskallah

Dans le monde d'aujourd'hui qui va à mille à l’heure et avec le façonnement de la société par les réseaux sociaux, une nouvelle expression est apparue, tout droit venue de nos lointains cousins américains : le FOMO, pour Fear Of Missing Out. Un terme que l'on pourrait traduire en français par "la peur de passer à côté de quelque chose". Concrètement, cela correspond à "une sorte d'anxiété sociale, caractérisée par la peur constante de manquer une nouvelle importante ou un autre événement quelconque, donnant une occasion d'intéragir socialement".

À l'heure où j'écris ce blog, les Winamax Series battent leur plein [elles se sont achevées depuis avec une dotation record de plus de trente millions d'euros, NLDR]. Pour tout joueur online, c'est un des moments les plus importants de l’année. Pourtant, pour la première fois depuis que je suis devenu pro de poker spécialisé dans les MTTs, je ne les jouerai pas à fond. Pour quelle raison ? J’ai appris à m’écouter davantage, et les signaux me renvoyaient le fait que les voyants n’étaient pas tous au vert pour pouvoir performer de manière intensive pendant ces deux semaines de festival. Je vais essayer de détailler les facteurs qui m'ont fait prendre cette décision difficile.

Aladin ReskallahUn état de fatigue avancé

J’étais tellement excité à l’idée de jouer en live que j’ai enchaîné à Las Vegas pendant quasiment deux mois non-stop. Je n’étais toujours pas rassasié, donc j’ai enchaîné avec le WPT en Floride, puis en France le Millenium à Paris, et enfin le DSO La Grande Motte pour compléter l’année. Je me rappelle d’ailleurs avoir évoqué ce sujet avec le Coach Matheu lors d’un petit déjeuner avec le Team à Las Vegas. Il attirait mon attention sur le sujet du burn out et les bienfaits de la... Lire la suite

[Blog] L'EV, c'est la vie

Par dans GénéralLife Style il y a 10 jours.

Arrobares

S'il y a une chose dont les joueurs de poker parlent souvent, c'est bien de l'EV (Expected Value en VO), c'est-à-dire l'espérance de gain. Lorsqu'il joue une main de poker, chaque joueur s'efforce ainsi de trouver la line avec l'EV la plus élevée possible.

La formule pour calculer l'espérance de gain d'une main est assez simple :

EV = [Probabilité de gagner X Combien vous pouvez gagner] + [Probabilité de perdre X Combien vous pouvez perdre]

Mais l'EV, ce n'est pas juste un concept appliqué au poker. Elle est aussi présente dans la vie quotidienne, et peut vous permettre d'obtenir de meilleurs résultats à long terme. Je vous ai donc listé plusieurs points sur lesquels on peut chercher de l'EV.

Les routines

À quoi ça sert d'appliquer des routines super rigides auxquelles nous ne pouvons nous tenir que pendant une semaine ou un mois, avant de finalement retomber dans nos travers ? Nous devons plutôt trouver un équilibre, et ne pas être trop exigeants afin de pouvoir respecter ces routines. Chaque individu est très différent et a des objectifs bien à lui en termes de relations personnelles, de loisirs, de sport... Une chose qui fonctionne très bien pour moi est de réaliser des cycles saisonniers. Par exemple, les mois où je vis en Andorre sont beaucoup plus axés sur le poker et l'étude du jeu, tandis que lors des mois que je passe en Espagne ou dans d'autres endroits, je prends plus de temps pour les loisirs. J'essaie aussi de trouver des moments avec mes amis pour profiter de vacances ensemble.

L'hygiène de vie

arrobaresJe vais séparer cet aspect en trois catégories que je considère comme les plus importantes :

La nourriture
Le sport
Le repos

Le fait de prendre soin de ces trois aspects de notre vie nous... Lire la suite

[Blog] 2021 : année record

Par dans Général il y a 17 jours.

Blog François Pirault

2022 est là, c'est donc l'heure de vous souhaiter à toutes et à tous une excellente année, aux tables comme en dehors ! C'est aussi le moment de faire le bilan de l'année écoulée puis de poser ses objectifs pour celle à venir. Un moment à prendre très au sérieux, car notre plan d’action définit nos chances de succès pour nos différents projets de vie. Dans mon bilan des six mois, je vous avais laissé avec cette liste prévisionnelle pour la période allant de juillet à décembre :

+ 70 000 € online
65 sessions
1 mois et demi à Vegas et un bracelet WSOP
300 heures de travail technique
65 h de travail mental

Peut faire mieux

Voici l'heure de regarder les résultats :

+ 40 230 € online
52 sessions (dont 9 streams) pour 390 heures
1 mois et demi à Vegas pour 240 h de jeu et un bracelet WSOP
107 h 25 mn d’étude du jeu
32 h 10 de travail mental

François Pirault WSOP

Ne dit-on pas "Le but d'un objectif n'est pas vraiment d'être réalisé, mais de nous réaliser" ? Comme vous avez pu le constater, un seul objectif a été atteint. Cela est en partie lié à certains évènements ayant impacté de près ou de loin mon planning :

Fin juillet, un petit problème de santé à l'aine (ça a duré environ trois semaines) m’a empêché de m'asseoir sur des longues périodes prolongées. Compliqué pour un joueur de poker. J'ai tout de même répondu à mon devoir de Team Pro en participant au tout premier Top of The Pok de l'histoire réalisé entièrement debout !
Peu de temps avant le bilan des six mois, une rencontre a changé ma vie puisque je me suis mis en couple (excuse validée, non ?).
Post Vegas, ma motivation concernant le retour au online a pris un petit coup dans la face. Cela faisait trois ans depuis mon dernier pèlerinage américain et... Lire la suite

[Blog] Un bracelet en six coups clés

Par dans Tournois LiveAnalyse de mains il y a 23 jours.

Adrian Mateos un bracelet en 6 coups clé
¡Hola! Comment ça va ? Moi : plutôt très bien. Vous savez peut-être pourquoi ! Pas mal de belles choses me sont arrivées ces dernières semaines… avec notamment des WSOP qui resteront à jamais gravées dans mon panthéon personnel. À Las Vegas, j’ai remporté mon quatrième bracelet WSOP. Au passage, j’ai battu mon record de gains sur une seule épreuve et remporté ma première victoire sur un tournoi au buy-in très élevé, du genre de ceux qui n’apparaissent que rarement au calendrier. Autant de raisons pour faire de ce titre un moment unique, me confirmer que le travail acharné paie, et que je peux affronter n’importe qui sans aucune crainte, ni penser que mes adversaires sont mieux préparés que moi.

Je n’avais pas envie d’écrire un blog de remplissage, où je me serais contenté de répéter les mêmes impressions quant à la satisfaction de réaliser ses objectifs, le frisson au moment de remporter la dernière main, la joie d’ajouter un bracelet à ma collection... Vous avez pu déjà lire tout ça sur le coverage Wina, ou dans les journaux qui nous ont interviewé ensuite, Leo et moi. (J’en profite au passage pour féliciter une fois de plus Leo pour sa perf, GG !) À la place, j’ai envie de vous raconter ce Super High Roller à 250 000 $ comme s’il s’agissait d’un épisode de Dans la Tête d’un Pro. Les équipes de la série nous ont filmé durant les WSOP, mais ils avaient déjà quitté Las Vegas lorsque ce tournoi a débuté. De toute façon, avec l’exclusivité de diffusion détenue par le site PokerGO, je ne crois pas qu’ils auraient pu filmer ce tournoi. Découvrez donc sans plus tarder… comment gagner un bracelet, en six coups clés.

Main clé #1

Début du Day 1 / Level 2 - Blindes 2 500 / 5 000, BB ante 5 000.

Michael AddamoMa toute première... Lire la suite

[Blog] Pression constante !

Par dans Tournois Live il y a 1 mois.

Blog Mustapha Kanit

Ciao ragazzi! Après trois mois d’aventure et de poker, je suis enfin rentré chez moi. Le voyage avait commencé le 15 septembre, avec comme première destination le Mexique. Entre tacos, guacamole, plage et moments entre amis j’ai passé deux semaines de rêve. J'ai commencé par visiter Cancún avec un de mes meilleurs potes, Philipp Gruissem, puis j’ai passé trois jours à Tulum avec Nacho Barbero pour enfin débarquer à Playa del Carmen, où j'ai partagé ma chambre avec Romain. J'en ai profité pour lui filer des cours de plongée. Sur place, il y avait d'ailleurs une bonne partie du Team Winamax et certains de mes amis italiens, comme Dario [Sammartino], Luigi, Savina... et aussi des potes de Romain, comme Arthur Conan.

Ces deux semaines m’ont permis de bien me préparer pour mon premier objectif : le High Roller à 25 000 $. J’avais un bon feeling pour ce tournoi et je ne m'étais pas trompé, puisque j'ai atteint la table finale en compagnie d'Adri. Malheureusement, une fois arrivé là, rien ne s'est passé comme je l’aurais souhaité, et je termine finalement cinquième pour 216 842 $. Mais tout de même : que ça m’avait manqué de jouer de belles compétitions en live !

À Vegas, j'étais en colocation avec le Coach et Kool Shen. Je les adore tous les deux et nous avons passé de super moments. Stéphane est toujours positif et je ne le remercierai jamais assez pour toute son aide. Il connait vraiment bien le poker de haut niveau. Ses conseils et son support nous permettent d'être toujours au maximum de nos capacités et d'obtenir de bons résultats.

/

Après deux semaines avec le Team, Romain et moi nous... Lire la suite

[Blog] Main Event : 15 ans de passion

Par dans Tournois Live il y a 1 mois.

Créa Blog Davidi
Je reviens de Las Vegas. J'ai pu rejouer le Main Event des WSOP après deux longues années de pause forcée ! Ça m’a donné envie de vous partager quelques souvenirs de mes expériences sur ce tournoi unique au monde. Une compétition comme nulle autre pareille de par son prestige, sa structure, son prize-pool et le niveau de jeu. Gagner le Main Event, c’est le rêve de tous les joueurs de tournoi. Pour moi, c’est le but ultime de ma carrière de joueur pro. Cela fait maintenant quinze ans que je joue le Main Event... Je n’ai jamais raté une édition. Et je compte le jouer encore très, très longtemps !

2006 : la première fois

J’étais jeune, et même si cela faisait déjà trois ans que je pratiquais le poker, les tournois MTT étaient encore quelque chose de très neuf pour moi. Je n’avais que quelques mois d’expérience sur ce terrain de jeu. À cette époque, il n’y avait pas beaucoup d’outils disponibles pour travailler son jeu. Je m’en sortais avec les notions de base, et mes instincts : j’avais déjà compris deux ou trois choses qui me permettaient de faire de bonnes sessions en ligne. Par exemple, j’avais intégré que le jeu agressif était une stratégie gagnante, car la plupart des joueurs foldaient beaucoup trop.

Amazon RoomL’excitation de jouer le Main Event pour la première fois était indescriptible, tout comme celle de découvrir l’Amazon Room pleine à craquer. Une cocotte-minute remplie de joueurs chauds bouillants ! Avec plus de 8 000 inscrits, c’est d’ailleurs un record qui a été battu cette année-là : quinze ans plus tard, il tient toujours. Pourtant, malgré l’effervescence, j’étais très à l’aise. Un jeune en pleine confiance, conscient qu’il avait un « edge » sur la plupart des autres partants...

Et de fait, mon début de... Lire la suite

[Blog] Deux semaines pour un bracelet

Par dans Tournois Live il y a 1 mois.

Leo Blog Créa

Ça y est. Leo Margets est enfin en route pour Las Vegas, où les WSOP ont débuté depuis fin septembre. Comme elle, des milliers de voyageurs en provenance de l'espace Schengen - dont une bonne tripotée de joueurs de poker - ont dû attendre le 8 novembre pour franchir les frontières états-uniennes. Deux semaines plus tard, c'est en Championne du Monde que la Barcelonaise rentrera au bercail. Jour après jour, elle vous raconte son incroyable Vegas 2021.

Lundi 8 novembre

Je fais actuellement escale à l'aéroport de Newark, dans le New Jersey. Je n'avais que 90 minutes pour prendre mon second vol, et j'ai eu un peu peur de louper la connexion pour Las Vegas. Mais je suis arrivée rapidement à la porte d'embarquement, prête à m'envoler pour Sin City. Près de deux ans après les derniers WSOP, j'ai encore du mal à croire que je vais rejouer au Rio. Je meurs d'envie d'arriver à destination. Hier soir, j'ai mal dormi. Je craignais d'oublier en Europe quelque chose d'essentiel qui aurait pu gâcher mon séjour. Après avoir tout vérifié et revérifié, j'étais parée. Le réveil a sonné, et comme j'avais tout préparé il me restait trente minutes à tuer avant de quitter la maison. J'ai juste pris un déca : je voulais dormir un peu durant le premier vol (Barcelone / Newark), long d'un peu plus de neuf heures. Joie : j'ai réussi à fermer les yeux six heures. C'est le passage du deuxième plateau repas qui m'a réveillée, il avait l'air tellement mauvais que je n'y ai pas touché. Je me suis souvenue que je profitais toujours de mes voyages transatlantiques pour jeûner, c'était encore l'occasion de le faire.

Mardi 9 novembre

No jet lag can stop me ! Je me suis mal débrouillée avec le trajet Newark-Las Vegas. Je suis arrivée de... Lire la suite

[Blog] Running good in Las Vegas

Par dans Tournois LiveTournois OnlineLife Style il y a 1 mois.

Blog Pierre Calamusa Facebook

C'est le cœur lourd que j'ai jeté un dernier regard sur le Rio, depuis le hublot de mon avion. Je suis resté les yeux rivés sur sa silhouette si familière, jusqu'à m'en tordre le cou. Puis il a disparu, pour toujours. Je dois me rendre à l'évidence : je n'y poserai plus jamais les pieds. Les WSOP 2021 sont finis, et ils ont été spéciaux pour moi à bien des égards. Je vous écris ces lignes le 29 novembre 2021, le jour de mes 33 ans. L'occasion pour moi de dresser un bilan de mon épopée américaine.

Parlons chiffres d'abord. L'aventure a commencé le 14 septembre par une longue préparation de deux semaines au Mexique, puis s'est poursuivie du 29 septembre au 26 octobre à Las Vegas.

Bilan poker Mexique
25 tournois online joués
Bénéfice : 9 000 €

Bilan poker Vegas
54 tournois live joués
2 tables finales
5 places payées
0 bracelet
Buy-ins cumulés : 138 974 $
Cashes : 187 057 $
Bénéfice : 45 683 $

Bilan sport
Poids au 14 septembre : 76 kgs (pour 1m75)
Poids au 26 octobre : 72 kgs
Kilomètres parcourus par jour en moyenne : 7,2

Bilan Médias 
1 vidéo long format Youtube
55 vlogs formats courts Instagram
4 RMC Poker Show enregistrés

Une routine saine pour un corps sain

Pierre Calamusa Piscine

Je réalise aujourd'hui que tout au long de mon Vegas, j'avais en tête trois objectifs principaux, grosso modo de même valeur : continuer à progresser physiquement et réussir à sortir des vlogs tous les jours était aussi important que de gagner au poker. Pour tenter d'y arriver, je me suis vraiment imposé une discipline de fer à laquelle je n'ai presque pas dérogée durant tout mon séjour. Ma routine était conditionnée au résultat du tournoi de la veille. En cas d'élimination rapide, j'appliquais la routine 1, avec des... Lire la suite

[Blog] WSOP 2021 : mon Top 5

Par dans Tournois Live il y a 1 mois.

Créa Blog Guillaume Diaz

Le Volatile a pris son envol, enfin ! Après des mois et des mois confinés, privé de déplacement, privé de tournoi live, j’ai enfin pu revêtir mon plus beau costume de joueur de live pour retoucher des cartes en vrai, du côté de Las Vegas pour les World Series of Poker. Existait-il un meilleur endroit pour reprendre ? Je ne crois pas.

Pour l’occasion, je vous propose de me suivre et de revivre ma courte quinzaine sur place. En effet, contrairement à beaucoup de mes collègues du Team, partis en amont des WSOP durant une quinzaine de jours au Canada ou au Mexique, j’ai décidé de profiter de ma nouvelle vie de papa pour rester aussi longtemps que possible à la maison. Mais louper le Main Event, alors que les frontières ouvraient de nouveau pour le Day 1... impossible !

Les mêmes yeux d’enfant

Cela fait presque une dizaine d’années que je me rends dans le désert du Nevada au moins une fois par an, mais le retrouver après deux ans d’absence, c’est forcément spécial. Les yeux grands ouverts, j’atterris à Sin City avec le même plaisir que la première fois. Tout est pareil ici... sauf le temps ! Il va falloir s’y habituer, mais la chaleur étouffante de l’été n’est plus du tout là. Le soir, je me rends même compte que le petit gilet soigneusement placé dans la valise va m’être bien utile.

Le Rio non plus n’a pas changé, toujours aussi vieillissant… sinon plus qu’avant. L’annonce du déplacement des WSOP l’été prochain au casino Paris sur le Strip n’est peut-être pas une mauvaise chose. Dans les épisodes d’ESPN sur le Main Event, le Rio semblait toujours briller de mille feux, mais dans la réalité, il est loin d’être aussi frais. Qu’importe, j’y suis et je commence à réaliser ! Toutes ces tables, tous ces joueurs à battre,... Lire la suite

[Blog] Pour l'amour du jeu

Par dans Life Style il y a 2 mois.

Blog João Vieira Facebook

Pour comprendre cette histoire, il faut revenir quelques décennies en arrière. Nous sommes en 2001 - disons à un an près. Le lieu : Funchal, sur l'île de Madère, plus précisément dans la salle de basket du CAB Madeira.

À l'époque, je quittais l'école autour de 13 heures. Je me précipitais alors à la maison pour manger quelque chose en vitesse et je filais à la salle, où j'arrivais vers 14h30. L'entraînement commençait à 18h30 et parfois aucun joueur n'était là avant 17h30. Je passais dans les haut-parleurs du gymnase les CDs préférés que j'avais piratés et je jouais au basket pendant des heures. Seul. Pas de supporters, pas d'encouragements, pas d'argent, pas d'adversaires. Je jouais, tout simplement. Pour m'entraîner. Apprendre. Rêver. Sans nul doute des moments parmis les meilleurs de ma vie.

J'ai enchaîné sur une bonne carrière en jeunes : j'ai été appelé pour m'entraîner avec l'équipe 1 à 15 ans et j'ai fait quelques années en tant que pro, même si j'ai pas mal ciré le banc. Nous avons gagné de nombreux titres régionaux, quelques-uns au niveau national, et j'ai remporté une poignée de distinctions individuelles. Finalement, j'ai fait ma place au sein de l'équipe pro, et j'ai joué contre Porto et Benfica devant les caméras de la télévision nationale. Le basket est encore l'amour de ma vie et, quand je jette un regard en arrière sur ces seize années à jouer, mes meilleurs souvenirs restent ces moments passés à jouer seul dans ce gymnase. Pas les titres, pas les gros matchs, mais ces moments de jeu, face à moi-même. Le temps s'arrêtait entre chaque rebond du ballon sur le parquet et ce sentiment de plénitude que je ressentais outrepassait tout ce qui pouvait se passer dehors. Cette sensation apaisante et incomparable... Lire la suite