[Blog] Entre deux bonnes mains

Par dans Tournois LiveAnalyse de mains il y a 8 jours.

Créa Blog Kanit
Salut les gars !

Comme vous savez, je me trouve actuellement à Las Vegas pour jouer les World Series of Poker. À l'heure où j'écris ces lignes [il y a huit jours, NDLR], j'en suis environ à la moitié de mon programme. Jusqu’ici, j'ai joué 12 tournois pour deux places payées, dont un bon deep run achevé avec une 13e place sur le 1 500 $ 6-Max. Malheureusement, j’y ai perdu en demi-finales un pot très intéressant qui m’aurait permis de prendre la deuxième place provisoire à 13 joueurs restants... Je vous raconte la main en question.

Jeu exploitant

Pour commencer, le bouton relance à 200 000 et je suis de petite blinde. Ça tombe bien, j'ai un read flagrant sur ses bettings patterns [schémas de mises]. Jusqu'à maintenant, le bouton a toujours relancé à 3x ou 3,5x quand il avait de belles mains, ou min-raise avec des mains spéculatives. Et je sais que le joueur en BB, Joe Cada, a lui aussi remarqué ces détails.

Je suis donc en SB, avec As-Roi dépareillés. J’ai 3,1 millions de jetons, c’est-à-dire 31 BB. J'ai monté ce stack sans showdown, alors que j'avais commencé la journée avec 1,9 million.

Je décide de relancer à 750 000, un sizing assez large. Surrelancer à tapis est sûrement EV+, mais il s’agit d’un spot où je pourrais avoir l’intention de bluffer. Donc, j'aime bien avoir A-K dans ma range de 3-bet, particulièrement avec ma lecture sur le joueur au bouton. Je ne m’attends pas à beaucoup de calls sur mon 3-bet, mais plutôt à pas mal de limp/folds. Le bouton dispose de 60 BB, un stack qui empêche Joe Cada de tenter des moves.

Musta
Mais je pense aussi que Joe peut pratiquer un jeu exploitant sur mon 3-bet, en élargissant beaucoup sa range de 4-bet jam avec des mains comme KQ/KJ ou AXs : en effet, je pourrais aussi... Lire la suite

[Blog] Mes examens finaux

Par dans Tournois LiveTournois Online il y a 15 jours.

Blog Adrian Mateos FBK
Bonjour à tous ! Alors, dites-moi, comment s’annonce votre été ? Le mien sera assez chargé, comme d'habitude. En fonction de ce qui se passera dans les prochaines semaines, je pourrais ou partir en vacances, ou devoir passer par les rattrapages, comme quand j'étais étudiant. Blague à part, la vérité est que j'écris ces lignes alors que je viens de terminer ma dernière session de tournois online dominicale de la saison. Vous devinez la suite : le lendemain, je me suis envolé pour Las Vegas ! En effet, l'événement le plus important de l'année est revenu au moment où il aurait toujours dû avoir lieu, au coeur de l'été. Jusqu'à la mi-juillet, je vais jouer de nombreux tournois, dont certains sont très chers et très importants, et ceux qui me connaissent savent que j'affronte ces nouveaux défis avec beaucoup d'envie et de responsabilité. Je vais vous en parler dans ce blog, mais d’abord, je voulais commenter un peu d'autres événements qui se sont produits ces derniers mois et qui, je le pense, méritent qu'on y accorde quelques lignes.

Deux grands moments

Adrian EPTPour commencer, et comme je le fais toujours (c'est très bon signe !), je voudrais mentionner mon dernier gros résultat live, réussi à l'EPT Monte-Carlo. Le Super Highroller à 100 000 € est en effet venu gonfler encore mon armoire à trophées... Remporter ce tournoi a été quelque chose de très spécial : en raison du buy-in et du simple fait de gagner, mais aussi pour la symbolique du lieu. Car Monte-Carlo aura toujours une place spéciale dans mon cœur : j'y ai remporté le Main Event en 2015, donc inévitablement beaucoup de souvenirs sont remontés à la surface lorsque j'ai soulevé ce nouveau trophée. Et comme toujours, j'ai reçu beaucoup de soutien, d'amour et de reconnaissance de... Lire la suite

[Blog] Le Vegas de la maturité ?

Par dans Tournois Live il y a 20 jours.

Guillaume Diaz
Après la pluie vient souvent le beau temps. Je peux vous assurer que du côté de Las Vegas, ce n’est pas le soleil qui manque... Ça y est, il est possible de l'écrire à nouveau : oui, je suis à Las Vegas au moins de juin, pour disputer les WSOP ! Une petite phrase banale dans le monde d'avant mais qui, après presque trois ans d'ère COVID, fait du bien à sortir. Pour ceux qui se posent la question : Sin City n'a pas changé... et je me sens en pleine forme pour l'affronter pendant plus d'un mois !

Rien de tel qu’un énorme WPO Madrid pour se remettre en jambes. Et même si côté poker, je n’ai pas réussi de grands exploits, côté plaisir j’ai pu recharger les batteries à fond. Revoir tous ces joueurs, mes amis, mes super potes, ces collègues comme ces ennemis (entre guillemets !) que je n'ai pu croiser que sur les tables de Winamax pendant si longtemps : c’était un kiff de MU-TANT ! Un cocktail parfait entre le poker et la détente. Et tout ce qu’il me fallait avant de partir loin de chez moi... sur un terrain un peu - beaucoup ! - plus hostile.

Inutile de foncer tête baissée sur ces World Series of Poker. Hé, je n’ai plus 20 ans ! Bien que je sois parti un 31 mai, pile pour le lancement du festival, j’ai pas mal profité de ma petite famille entre Madrid et Vegas. Accessoirement, mon fils fêtera son premier anniversaire durant le mois de juin. Je ne me vois pas trop (lire : pas du tout) manquer ça, ni retourner en Europe pour aller simplement fêter un anniversaire dont lui-même ne se souviendra surement pas. Du coup… j’ai embarqué tout le monde avec moi. Toute la famille est réunie dans une maison louée à Vegas ! Et si j’espère bien marcher dans les pas de Romain Lewis en remportant moi aussi un bracelet, j’espère... Lire la suite

[Blog] WSOP, there we go !

Par dans Tournois Live il y a 29 jours.

Leo Margets Créa Blog
Les WSOP ont déjà commencé, mais cela fait quelque temps que je veux vous parler de la façon dont je vais les aborder. Vous n'êtes pas sans savoir qu'à l'automne dernier, j'ai vécu le moment le plus important (et excitant) de ma carrière, en gagnant mon premier bracelet. Mieux que ça, j'ai carrément réalisé un rêve. Et bien qu'il soit plus important d'atteindre des objectifs que de réaliser des rêves, dans mon cas, cette touche finale était surtout la conséquence des buts que je m'étais fixé tout au long de l'année. Quand on a bien fait les choses et qu'in fine un rêve devient réalité, on prend encore plus de plaisir.

Vous vous doutez bien qu'après toute cette folie, mon niveau de motivation est stratosphérique cette année, à tel point qu'initialement j'avais prévu de partir pour Las Vegas le 6 juin*, et de rester jusqu'au 19 juillet. Depuis 2012, je n'avais plus planifié un aussi long séjour à Sin City ! Rationnellement, j'en avais déjà conclu à l'époque qu'il était préférable de passer seulement un mois à Vegas. Car si je suis bien préparée mentalement, trente jours constitue un laps de temps pendant lequel je sens que je peux donner le meilleur de moi-même, et ce sans avoir à prendre de longues pauses. Si je joue plus de quatre semaines d'affilée, le problème est que je ne suis pas forcément consciente que j'ai besoin d'une pause pour recharger les batteries. 

Auto-évaluation

Margets Blog 1Ceux qui sont habitués à jouer pendant de longues périodes savent ce que je veux dire : en tant que joueur, lorsque vous êtes en compétition, vous voulez toujours pratiquer votre A-Game, et vous donner à 100 %. Lors des premiers jours de compétition, il est facile de s'évaluer et de savoir si vous donnez vraiment votre maximum. Le problème survient... Lire la suite

[Blog] Ma meilleure vie

Par dans Tournois LiveTournois Online il y a 1 mois.

Blog Winda
Cinq mois se sont écoulés depuis ma victoire lors de la Top Shark Academy 2022. Cela peut paraître peu, mais pourtant il s’est passé tellement de choses dingues dans ma vie depuis lors ! C’est pourquoi j'ai décidé de répondre aujourd'hui à une question que vous m'avez tant posée : "Qu’est-ce que ça fait d’être Team Pro Winamax ?"

Mes débuts, pour commencer. Des demandes d’interviews de tous les côtés. Journal régional, RMC Poker Show, And the winner is, Club Poker, Dans le Carré et autres streamers/youtubers : je n'ai eu aucun répit. Jeté direct dans le grand bain. Une excitation incroyable, avant même de commencer le circuit live et de découvrir le Team W.

Ceci dit, cela ne m’a pas empêché de continuer à travailler et grinder pour atteindre mes objectifs. Après des Series de janvier XXL ponctuées par deux titres, j’ai pu profiter du magnifique logo rouge en dessous de mon pseudo pour enchaîner les perfs : plusieurs finales sur le Purple et le Highroller, en passant par une win sur le Gladiator... Le run de folie a continué !

WindaLe fait d'aborder le petit logo rouge m’a rendu un fier service, je dois l’avouer. J’ai constaté que plusieurs joueurs avaient envie de se frotter à moi, de me bluffer, de me hero call ou plus simplement d’en foutre partout contre moi. Un vrai plaisir, c’était bien drôle !

Par la suite, quoi de mieux qu’un challenge avec lesdits joueurs du site pour mieux prendre mes marques ? C’est tout vu : en mars, on part donc sur la Prépa Series pour le festival d'avril. Le challenge consistait à accumuler le plus de tickets possible pour les différents tournois. Et comme vous le savez, je suis quelqu’un qui aime la compétition et qui adore le jeu. De ce fait, je ne pouvais juste pas concéder la première... Lire la suite

[Blog] La tête dans les Étoiles

Par dans Tournois Live il y a 1 mois.

And1ero FBK
Dans ce blog, je souhaiterais vous parler de ma première expérience sur un grand festival live : le circuit European Poker Tour. Et je voudrais vous faire vivre cette expérience à travers le regard d'un joueur qui peut compter sur les doigts d'une main les MTT qu'il a joué sur des tables en dur. Le regard d'un amateur complet en termes de détection des tells, de calcul du pot en comptant les jetons éparpillés sur le tapis de jeu, ou au niveau de l'observation des tendances de chaque adversaire. Bref, un joueur qui découvre un poker bien différent de celui pratiqué online.

Commencons par parler de l'atmosphère d'un événement tel que l'EPT. Chaque jour, le programme propose une large gamme de tournois - enfin, si votre bankroll vous le permet -. L'ambiance y est différente : dès que vous discutez avec quelqu'un, vous pouvez sentir son excitation et son envie de vivre un grand festival. C'est d'autant plus le cas pour moi, pas habitué à "respirer" le poker autrement que devant un écran.

Il est vrai que les buy-ins élevés permettent difficilement de jouer autant qu'on le voudrait, ce qui est très différent des festivals nationaux où les prix sont généralements plus abordables. Donc oui, ceux d'entre nous qui débutent à l'international doivent se contenter de jouer moins. Mais bon, on y arrivera un jour !

And1ero 2
On dit souvent que le niveau de jeu général dans les tournois live est plus bas qu'online. Mais ce n'est pas ce que j'ai constaté à Monte-Carlo, où j'ai eu des tables très difficiles tant que j'ai pu rester en vie dans le Main Event. J'ai cependant réussi à m'y adapter et je suis parvenu à deeprun dans la célèbre salle des Étoiles, puisque j'ai finalement terminé 9e du tournoi pour un gain de 69 970 €. Un rêve !

Lire la suite

[Blog] On the road again

Par dans il y a 1 mois.

Romain Lewis Blog

Dans moins de deux semaines, le 31 mai très exactement, démarrent les World Series of Poker 2022. La longue pause de la pandémie semble déjà loin, presque dans une autre vie. Depuis, tout s’enchaîne, très, très vite. Je vis de nouveau dans une valise depuis la reprise du live et l'adrénaline de la compétition a bel et bien repris le dessus. Ma semaine à Monaco n’était pas à la hauteur de celle de Prague, mais le Team a répondu plus que présent pour notre premier festival post-séminaire. En une semaine, Adrián et Bruno à eux seuls ont gagné pour plus de deux millions d'euros. Ça fait rêver. Mais ce qui fait encore plus rêver, c’est d’imaginer ce qui peut se passer sur les 45 jours lors des WSOP. Vous voyez ? Cette équipe me booste comme jamais ! La décision est prise : je prolonge mon séjour d’une semaine. Pour la première fois de ma vie, j’arriverai la veille du premier tournoi, et je ne partirai qu’après la fin. Je veux me donner des chances de participer aux plus gros tournois du début via une poignée de satellites et je rajoute l'Event #8 à 25 000 $ à mon programme. L’été sera chargé. Je m’en réjouis.

Une petite pression particulière s’installe lorsque je finis mon planning et constate la somme totale mise en jeu. Je sais que le montant est très important, mais il n’affecte pas la confiance que je ressens sur le sol américain. Les opportunités seront nombreuses et je n’ai jamais été aussi prêt. C’est à moi de gérer les efforts sur la durée. J’aime me laisser du temps entre les tournois et je n’ai aucun mal à louper ou sauter quelques tournois d’autres casinos pour me focaliser sur les WSOP. L’objectif global pour moi n’est pas le nombre de tournois, mais plutôt ma lucidité et ma clarté d'esprit lorsque je joue. J’avais... Lire la suite

[Blog] Trompez-vous !

Par dans GénéralLife Style il y a 2 mois.

Blog François Pirault Trompez-vous Facebook

Salut à tous ! Après vous avoir raconté dans ces colonnes mes voyages en Australie et à Las Vegas, et fait le bilan de mon année 2021, l’heure est venue de vous parler d'une thématique chère à mes yeux et omniprésente dans le poker : les erreurs. La vision que j’en ai a beaucoup influencé ma vie jusqu’à mes 26 ans, en me limitant énormément. Je m’explique : avant cet âge, j'essayais de les éviter, car je les associais systématiquement à du négatif. Cela me semble tellement loin de ma vision actuelle. Avec le recul, je me rends également compte que j’ai raté une tonne d'opportunités. Par peur d’échouer, en refusant de jouer en équipe 1 au foot car j'étais « le bon » de l'équipe 2 ; en choisissant une filière ES alors que j'avais un profil scientifique parce que mon frère s'était rétamé en Maths en Première S, etc. Bref, ce genre de choix peut avoir un gros impact sur votre vie. Donc si vous pensez que toute erreur est forcément négative, ce blog est fait pour vous.

Ça vient d’où ?

Outre notre belle culture française, bien connue pour pointer du doigt les erreurs comme la peste, j'ai aussi été éduqué par le fameux "Ah tu vois, je te l'avais dit" de mes chers parents, si je tentais, et ratais quelque chose de nouveau. Par la suite, j'ai simplement reproduit ce schéma qui me paraissait normal… jusqu'à ce qu'on m'ouvre les yeux, il y a quelques années, lorsque je n'avais d’autre choix que de me remettre en question pour évoluer.

En quête de progression

François Pirault EPT Prague

Éviter les erreurs, c'est éviter de progresser. Cela me parait extrêmement important de bien faire comprendre ça. Il y a quelque chose à tirer de chaque erreur, pour nous permettre de revenir mieux préparé la fois suivante. Prenons l'exemple tout bête d'un... Lire la suite

[Blog] Souvenirs de séminaire

Par dans GénéralLife Style il y a 2 mois.

Blog Davidi Kitai Séminaire Facebook

Pour des raisons personnelles, j’ai dû manquer cette année le séminaire du Team Winamax, qui a eu lieu fin mars à Biarritz. Depuis que le Coach Stéphane Matheu a commencé à organiser cet événement il y a onze ans, c’était la toute première fois que je ne pouvais pas participer. Faute de pouvoir profiter de ces quelques jours tous ensemble, j’ai eu l’idée de recenser dans ce nouveau blog tous les bons moments que j’y ai vécus depuis 2011. J’ai ressenti beaucoup de nostalgie à me replonger dans les photos des éditions précédentes.

Pour ceux qui ne seraient pas familiers avec le concept, le séminaire consiste en une petite retraite de trois/quatre jours, organisée une fois par an, où se réunissent l’ensemble des joueurs du Team Winamax. Il y a une dizaine d’années, Steph’ a eu une vision qui sortait du lot à l’époque, qui était de considérer le poker comme un sport à part entière, et donc d’accentuer la professionnalisation des joueurs de l’équipe.

Team Winamax Séminaire VTT

Juste avant une sortie en VTT devenue légendaire

Rien n'est laissé au hasard, tous les sujets sont évoqués : l’alimentation, le sommeil nous ont été détaillés par des spécialistes de ces domaines, des synergologues nous ont parlé de tells, des coachs mentaux sont venus nous aider à nous fixer des objectifs et à les réaliser, etc.

Bien sûr, on échange aussi beaucoup avec les membres du Team sur tous les aspects du poker : technique, mental, stratégie... On progresse beaucoup en s’ouvrant les yeux sur d’autres visions du jeu, on se remet en question aussi. Tout cela permet de souder l’équipe, parfois via d’interminables parties de loups-garous jusqu’au bout de la nuit, souvent dans de grands fous rires improvisés. En clair, c’est en partie lors des séminaires que... Lire la suite

[Blog] À fond la forme

Par dans GénéralLife Style il y a 2 mois.

Blog Gaëlle Baumann

Pour notre plus grand bonheur à tous, avec la levée récente des restrictions liées au Covid, les tournois live ont enfin pu reprendre il y a quelques mois. Il était temps ! Je vous avais laissé sur un bilan mitigé après mon retour de Vegas. Les résultats n'avaient pas été à la hauteur de mes attentes, mais le plaisir de pouvoir tâter les cartes et enchaîner les tournois à nouveau était évidemment bien présent. Cette période creuse m'a au moins permis d'avoir un gros regain de motivation et m'a donné l'envie d'en découdre autour des tables de poker.

Au mois de mars, toute l'équipe s'est envolée pour la République Tchèque. Malheureusement, aucune perf' marquante à mettre à mon actif : j'ai notamment sauté à trois places de la bulle sur le Main Event. Une déception, forcément. J'ai préféré prendre le risque de jouer (au pire) un flip pour me donner les moyens de doubler et de terminer le Day 2 avec un stack très confortable, quitte à être éliminée du tournoi. Dommage : la pièce est tombée du mauvais côté ce coup-ci.

De retour de Prague, c'était direction Biarritz, où tout le monde s'est retrouvé pour le fameux séminaire du Team. Comme chaque année, ce fut une réussite. C'est toujours hyper agréable de se réunir et de se rebooster pour arriver à fond sur les grosses échéances à venir. Entre les séances de sport du matin où on a eu l'occasion de s'affronter au padel, au badminton, à la pelote basque (oui, oui, on parle bien de ce sport où l'on frappe de toutes ses forces une balle dure comme du béton avec une poêle à crêpe) ou encore à la boxe pour des combats d'anthologie, les repas conviviaux passés tous ensemble et les discussions techniques et stratégiques où chacun peut donner son avis... La cohésion au sein de... Lire la suite